Régionale 2 – Ramonville enfin en « Marche » face à Foix

0

Pour cette troisième levée du championnat de Régionale 2 de la Ligue Occitanie, la poule 4 proposait une opposition entre Haut-Garonnais et Ariégeois. A domicile, l’US Ramonville Saint-Agne (10ème) cherchait toujours sa première victoire et voulait se remettre de la claque subie chez le voisin saint-orennais lors de la dernière  journée  (37-16). Pour leur part, les visiteurs de l’US Fuxéenne (3ème), toujours invaincus, comptaient pourquoi pas enregistrer un nouveau succès à l’extérieur (le premier 3-6 à Mazères) après le match nul concédé à Jean-Noël Fondère (23-23) face à Carbonne-Longages… (Par Marco Matabiau/ Photos Alain Montségur… de retour de vacances)

Une chose est sûre : il ne fallait pas arriver en retard au Stade Jean-Claude-Mourlan ce dimanche. Les visiteurs affichaient d’emblée leurs ambitions, jouant le ballon depuis leurs 22. Sur un renversement côté gauche, le pilier Rouch cherchait à négocier un trois contre un, mais ce filou de Marche anticipait la passe, interceptait et filait inscrire le premier essai des siens qu’il transformait d’ailleurs lui-même (7-0, 2ème). Foix répliquait quelques secondes plus tard par la botte de l’arrière gaucher Lozano Brunel (7-3, 4ème). Marche avait l’occasion de répliquer, mais ratait la cible des 30 mètres (6ème). Ce sont au contraire les Fuxéens qui se rapprochaient. Suite à un bel enchainement, orchestré par le demi de mêlée Estève autour des deuxièmes lignes Lopes et Torres, le ballon échouait à l’ouvreur Pereira, qui optait pour le rasant côté gauche. Marche assurait la couverture, mais M. Douthe revenait à une position initiale de hors-jeu. Lozano Brunel exécutait la sentence (7-6, 12ème).

IMG_0039
Sous le regard d’Oahallou, Tardieu peine à se dégager de la défense combinée de Pereira (10) et Besset.

L’USF maintenait la pression, notamment grâce à une belle combinaison en touche après laquelle le dynamique talonneur Charrie se faisait reprendre dans les 22. Heureusement pour eux, les locaux refaisaient quelque peu surface, grattant de précieux ballons au sol et obtenant trois pénalités consécutives. Ils enchainaient ensuite après une belle prise en touche du troisième ligne Gava, forçant l’arrière-garde ariégeoise à concéder un renvoi sous les poteaux, mais la domination restait stérile… Jusqu’à ce qu’une relance du fond de terrain ne finisse par faire mouche. Après un dégagement adverse au pied, l’arrière Delapierre se saisissait du cuir et remontait. Au contact, il servait Tardieu, venu se proposer à hauteur. Le trois-quart centre déchirait le rideau et s’enfonçait dans la défense avant de cadrer l’ultime défenseur et d’offrir l’essai à Marche, lequel transformait à nouveau (14 – 6, 26ème). De la belle ouvrage.

IMG_0056
Idéalement servi par Tardieu, Marche inscrit son deuxième essai de la rencontre.

Malgré cela, Foix ne désarmait guère. Enchainement dans les petits espaces entre Pereira, Besset et Djemane Séguéla, mais ce dernier assurait mal son dernier geste (28ème). L’USF se montrait encore dangereuse dans les derniers instants avant les citrons: départ côté gauche du troisième ligne Lacoste, bien relayé par Lozano Brunel. L’action se poursuivait grâce à Torres, mais Hardy, bien campé sur ses jambes, grattait un important ballon au sol (37ème). Les Fuxéens étaient tout de même récompensés dans les arrêts de jeu: plaquage haut sur Pereira, et Lozano Brunel rapprochait sa formation à seulement cinq unités (14-9, 40ème + 3). M. Douthe sifflait alors la pause.

IMG_0089
La conquête en touche aura été un des points noirs pour les deux formations.

Le dernier coup de collier salvateur de Ramonville

Les Ariégeois reprenaient le second acte comme ils avaient terminé le premier : pied au plancher. Servi dans ses 22, Loquet voulait dégager mais se voyait contré par le troisième ligne Galy, lequel commettait un en-avant alors qu’il pouvait récupérer le ballon et filer à l’essai (41ème). Ce n’était que partie remise puisque Lozano Brunel, toujours lui, rajoutait trois points dans la foulée (14-12, 44ème). En plaine confiance, les visiteurs continuaient à donner du rythme: pénalité jouée vite par Estève, percée, enchainement entre Torres, Pereira et Lozano Brunel. Sur le retour, le  ballon était pourtant mal contrôlé en bout d’aile à une petite dizaine de mètres de l’en-but (46ème). Le match perdait ensuite quelque peu en fluidité, les deux équipes commettant quelques imprécisions coûteuses. Mais les vingt dernières minutes allaient tenir le public en haleine.

IMG_0064
Lacoste (ici à la passe) a fait étalage de toute la panoplie du troisième ligne centre.

Tout débutait par un belle offensive ramonvilloise autour du deuxième ligne Poulain, auteur d’une belle course. La pénalité obtenue était jouée à la main et voyait l’ouvreur Loquet se faire reprendre in extremis. Mais la nouvelle pénalité accordée était cette fois tentée et réussie par Marche (1- 12, 60ème). L’USF répliquait du tac au tac. Loquet était contré par son vis-à-vis Pereira, lequel se saisissait du ballon et partait dans une course folle côté droit, avant de se faire reprendre et projeter en touche par le capitaine Ricarte (62ème). Les Fuxéens reprenaient peu à peu le dessus et concluaient enfin. Attaque orchestré par Pereira et Lacoste, ballon éjecté jusqu’à Galy, qui mystifiait la défense d’un crochet intérieur d’école et tendait le bras pour l’essai. Les deux équipes étaient désormais à égalité (17-17, 66ème). Une situation qui laissait Christophe Palmatto, le coach de l’USR, sans voix, c’est dire !

IMG_0077
Galy (ballon en mains) a été un des hommes de la fin de rencontre.

Au cours des dix dernières minutes, on assistait à une action complètement folle, lors de laquelle le ballon changeait maintes fois de mains. On sentait le KO imminent quand Ricarte jouait long vers un arrière-champ dégarni. A la lutte avec Delapierre, l’ailier Maciel (fraichement entré) trébuchait et chutait. Foix ne devait son salut qu’au retour d’Estève, qui bottait le cuir en ballon mort. Sur la mêlée qui s’en suivait, Ramonville faisait le forcing. Au terme d’une grosse séquence de jeu à une passe, Naud faisait enfin sauter le verrou pour inscrire l’essai. Marche rajoutait les deux points de la transformation (24-17, 76ème). Pour ne rien arranger aux affaires ariégeoises, Galy écopait d’un carton jaune pour un plaquage jugé haut sur le pilier Oahallou (77ème). Malgré cette infériorité numérique, Foix se procurait une dernière opportunité sur une percée de Besset et un relais d’Estève, mais rien n’y faisait. Plus rien ne serait marqué jusqu’à ce que M. Douthe (auteur d’un très bon arbitrage, laissant la place au jeu) ne mette un terme définitif à la rencontre.

IMG_0108
A l’image de Benelli (20) et Barranger, la défense haut-garonnaise aura su faire le nécessaire pour préserver le premier succès de la saison.

Malgré des positions bien distinctes au classement (avant ce face-à-face, Ramonville était bon dernier de la poule, Foix troisième), les deux formations ont proposé un affrontement équilibré et de belle tenue, faisant la part belle à l’offensive et aux prises d’initiative. Menée d’entrée, l’US Fuxéenne n’aura eu de cesse d’envoyer du jeu, que ce soit au près par ses deuxièmes lignes Torres et Lopes, soit au large, notamment grâce aux qualités de vitesse de Besset. Le tout orchestré par un axe 8 – 9 – 10 (Lacoste – Estève – Pereira) de grande qualité. Malheureusement pour eux, les joueurs de Paul Vals et Michael Goncalves n’auront su conclure dans leurs temps forts et doivent se contenter du point de bonus défensif pour conclure le premier bloc. Le programme à venir: une semaine de récupération, avant la réception d’Auterive, tenu en échec sur sa pelouse par Saint-Orens (18-18) ce dimanche.

IMG_0084
Avec son compère de charnière Estève, le capitaine Pereira a été le métronome du jeu ariégeois.

C’est la première de la saison, et elle fait du bien. Après deux sorties en demi-teinte pour autant de défaites, les hommes de Christophe Palmatto et Patrice Sayssac ont parfaitement entamé la rencontre, menant d’entrée de jeu. Ils ont ensuite su faire face aux vagues fuxéennes successives, tout en proposant eux aussi un jeu ambitieux, et ce, malgré une conquête en touche des plus aléatoires. Le mérite en revient au demi d’ouverture Loquet, qui n’a jamais fermé le jeu (et pourtant, un Loquet à l’ouverture…) et à l’arrière Delapierre. Enfin, comment passer sous silence la contribution de Marche, auteur de 19 des 24 points de sa formation. Leur compteur débloqué, les Ramonvillois pourront donc pleinement profiter du weekend de repos avant de se rendre à Carbonne Longages, victorieux pour sa part du Rugby Club Mazères XV (22-15). Prometteur…

IMG_0088
Loquet échappe à la vigilance des défenseurs sang et or.

Réactions

Christophe « Palmi » Palmatto (co-entraîneur, Ramonville) : « Une victoire qui fait beaucoup de bien. On savait que sur le premier bloc, on devrait faire le dos rond. Beaucoup d’absents, de blessés. Aujourd’hui, il fallait que les garçons se retrouvent, il fallait ce résultat. C’est d’autant plus beau que Foix a montré un très beau rugby et méritait sans doute autre chose. Ils n’ont jamais fermé le jeu, nous ont posé beaucoup de difficultés, et dans ces difficultés, on a réussi à se retrouver. Je suis vraiment heureux de ce résultat ».

IMG_0003
Un ballon ovale, un téléphone, et un t-shirt qui sent bon la plage, la vie de coach « Palmi » résumée en une photo. 

Paul Vals (co-entraîneur, Foix) : « Le match des occasions manquées. On prend 7 points d’entrée, et on court derrière le score tout le match. Ce qui est positif, c’est qu’on fait le jeu, mais on ne parque pas sur nos temps forts, notamment en première période. On recolle à 12-14, mais on ne peut pas passer devant (…) On demande aux joueurs de jouer le maximum de ballons, de le déplacer, car on est plutôt légers, et c’est respecté. On est en reconstruction, de nombreux cadres, notamment devant, ont arrêté. Cette année, on essaie de revenir sur ce jeu de mouvement qui est l’ADN du club. Il s’agit maintenant de gagner car on ne peut valider que par des victoires ».

IMG_0045
Même si certaines imprécisions ont été préjudiciables dans les zones de marque, Paul Vals sait que le jeu mis en place finira par porter ses fruits.

Fabien Gava (Troisième ligne, Ramonville) : « On a enfin réussi à gagner, il le fallait, après nos deux premiers matchs. On savait que Foix était une belle équipe, joueuse, qui venait avec des intentions. Ils l’ont tout de suite montré. Même si on a rapidement pris le score, on a fait pas mal de petites erreurs. On les a laissés revenir dans le match. Ils ont un super buteur et ont su capitaliser sur nos erreurs. On a eu beaucoup de mal à jouer nos sorties de camp. Eux y ont cru jusqu’au bout. Heureusement, à la fin, sur deux trois réactions d’orgueil, on arrive à les contrer et à scorer. On sait qu’il reste encore pas mal de boulot, mais je le répète, il fallait cette première victoire. Il faudra aussi à l’avenir mieux gérer ce type de situations chaudes car nous n’allons rencontrer que des équipes qui ne lâcheront rien ».

IMG_0120
Un gros ouf de soulagement après la victoire pour le troisième ligne Gava.

« Don » Simon Estève (demi de mêlée, Foix) : « De bonnes conditions de jeu. On savait qu’ils avaient déjà perdu deux fois. On arrivait peut-être un peu trop confiants. D’entrée, on prend un essai. On court après les points toute la partie (…) Comparé aux années précédentes, on est plus légers devant. On essaie donc d’axer davantage sur la vitesse, de déplacer le ballon. Cela ne marche pas à chaque fois ».

IMG_0075
Bien pris par Hardy, Estève cherche à assurer la continuité du jeu d’un audacieux « offload ».

Feuille de match

A Ramonville (Stade Jean-Claude-Mourlan): US Ramonville Saint Agne bat US Fuxéenne 24 à 17 (mi-temps: 14 à 9).

Arbitrage: M. Cyrille Douthe (Ligue Occitanie).

Cartons jaunes: à Foix, Galy (77ème).

Pour Ramonville Saint Agne: 3 essais Marche (2ème, 26ème), Naud (76ème), 1 pénalité (60ème) et 3 transformations Marche.

Pour Foix: 1 essai Galy (66ème), 4 pénalités (4ème, 12ème, 40ème + 3, 44ème) Lozano Brunel.

Composition Ramonville Saint Agne: Delapierre; Marche, Tardieu, Hardy, Ferrier; Loquet (o), Ricarte (m, cap); Gava, Lougarre, Gonzalez; Poulain, Gonon; Oahallou, Mattelin, Barranger.

Sur le banc: Ounas, Callejon, Naud, Moioli, Benelli, Cuadrado, Boyer.

Entraîneurs: Christophe Palmatto et Patrice Sayssac.

Composition Foix: Lozano Brunel; Denjean, Dejean, Besset, Djemane Séguéla; Pereira G. (o, cap), Estève (m); Lacoste, Galy, Defraiteur; Lopes, Torres; Rouch, Charrie, Bourguignon.

Sur le banc: Tavares, Falcao, Calcet, Pereira T., Fourcade, Maciel, Teulier.

Entraîneurs: Paul Vals et Michael Goncalves.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here