Mozaïc, discipline et charte de l’arbitrage : les clubs comptent leurs points

7

Suite à l’Assemblée Générale tenue le 22 juin dernier à Castelnau-Montratier, la Ligue Occitanie de rugby avait officialisé deux initiatives. Un nouveau challenge visant à récompenser les clubs les plus “complets” (Challenge Mozaïc), mais aussi une nouvelle règle pour les plus vertueux, privilégiant du bonus plutôt que de pénaliser les plus indisciplinés (voir notre article du 5 juillet 2019). Une double initiative saluée alors par une grande majorité de dirigeants pendant, mais presque oubliée de tous pendant la saison régulière. Or, avant la dernière journée qui se disputera le 22 mars prochain, ces mêmes dirigeants et/ou entraîneurs voient leur amnésie passagère s’envoler, et réalisent que 13 points de bonus peuvent être alloués aux uns et aux autres, en rajoutant ceux de la charte de l’arbitrage. Avec les incidences que l’on imagine au moment du décompte final. Petit rappel nécessaire donc…

13 points ? Oui, 13 points. C’est beaucoup, surtout quand il s’agit d’en grappiller un ou deux pour assurer une montée, une qualification ou un maintien. Aussi, une équipe à la lutte pour ne pas descendre pourrait soudainement espérer se qualifier. Inversement, une équipe se croyant à l’abri, pourrait bien tomber de haut. Mais attention, ces treize points ne sont pas octroyés si facilement. Ils sont divisés en trois parties.

générique 2019 wildon occitanie
Les arbitres peuvent rapporter des points à leurs clubs aussi.(©photo William Donnarel)

Commençons par le Mozaïc Challenge, qui peut rapporter jusqu’à 5 points de plus. Un challenge unique en France, qui vaudrait presque à la Ligue Occitanie un statut de laboratoire test avant diffusion auprès de toutes les autres ligues. Mais qu’est-ce que c’est exactement le Mozaïc Challenge ? Une équipe réserve, une équipe U19 et U16, une équipe féminine, un nombre minimum d’enfants à l’école de rugby, un nombre de dirigeants, d’éducateurs diplômés, de bénévoles, sans oublier des actions sociales, voici les principaux critères qui permettront de glaner ces points de bonus. L’objectif clairement affiché ici est de récompenser les clubs formateurs au détriment de ceux qui ne misent que sur leur équipe fanion.


 

arbitre rouge
Un rouge ça va, plusieurs, bonjour les dégâts (©photo Christophe Fabriès)

5 points sont ensuite à prendre aussi pour les clubs les plus disciplinés. A l’inverse des années précédentes, aucun point de malus ne sera retiré à un club qui aurait cumulé trop de semaines de suspension. Non, ici, prime au bonus, à la demande générale des clubs. Ainsi, un club vierge de toute suspension récoltera donc 5 points, celui qui dépassera 12 semaines, n’en gagnera aucun, sur la base du barème dégressif suivant :

0 semaine de suspension = 5 points en plus
de 1 à 3 semaines = 4 points
de 4 à 6 semaines = 3 points
de 7 à 9 semaines = 2 points
de 10 à 12 semaines = 1 point
Plus de 12 semaines = 0 point

Avant la dernière journée du 22 mars prochain, et en attente des dossiers disciplinaires en cours, les équipes entre 0 et 3 semaines ne sont pas légion en Occitanie. Voici la situation au 10 mars :

bonus honneur

bonus ph et 1ere bonus 2eme et 3eme bonus 3eme suite et fin


Enfin, et c’est une autre nouveauté validée après l’Assemblée Générale de juin, la mise en place d’une charte de l’arbitrage, qui permettra de rajouter 3 points au classement. Comment ? Les clubs doivent présenter un nombre minimum d’arbitres, qui auront dirigé cette saison un minimum de rencontres. Pas si compliqué pour certains, mais pas si simple pour d’autres.

Dans tous les cas, rares seront ceux qui pourront se targuer de cumuler 13 points au final. Cependant, il est probable que certains classements pourraient être chamboulés au soir du 22 mars prochain. Les clubs, prévenus fin février de “l’état de leurs comptes” (voir les liens ci-dessous) ainsi que ceux de leurs adversaires, ont commencé à se pencher avec beaucoup plus d’intérêt sur la question forcément, engendrant optimisme ou stress décuplé selon les cas.

logo mozaic LOR

7 Commentaires

  1. Donner la possibilité de bénéficier de 13 points de bonus au terme d’une saison sportive est un non sens. Au soir du 22/03, date de la dernière journée de championnat, le classement sportif ne servira à rien… Combien de désillusions le lendemain ??? Contrairement à ce qui est dit dans l’argumentaire de votre explication, il ne s’agit pas d’une amnésie des dirigeants ou des entraîneurs… Combien étaient présents physiquement à l’A. G du 22/06/19.
    Encore une fois, le résultat du vote de Castelnau-Montratier, est significatif d’un manque d’étude préalable d’une proposition sans en avoir perçu les conséquences à terme. C’est un vote de suivisme, pour être bien vu par les instances, auquel nous assistons. Il n’y a qu’à regarder le résultat du vote de l’A. G financière de Toulouse de décembre 2019 pour s’en rendre compte, alors qu’il était présenté un déficit record pour le bilan financier de 18 mois de fonctionnement…. Là aussi les conséquences, pour les clubs, risquent de se voir plus tard.
    Pour être présent tous les dimanches sur les terrains de rugby de notre championnat et pour avoir discuté avec nombre de dirigeants et d’entraîneurs, pour connaître leurs ressentiments, j’ai constaté, depuis de nombreuses semaines, l’ignorance de bon nombres au sujet du classement Vertueux et Mozaïc.
    Il n’est donc pas surprenant aujourd’hui de constater que beaucoup de monde semblent découvrir ces points de règlements spécifiques à l’Occitanie. Je ne vous parle pas des réactions des supporters au lendemain du 22 mars prochain quand la très grande majorité découvrira cette absurdité.
    La FFR a des règlements généraux, faisons avec…. C’est déjà bien suffisant.

  2. mozaic avantage clairement les clubs des grandes metropoles ,toulouse, tarbes, montpellier , quant aux clubs de villages qui ont moins de 1000 habitants ils ne peuvent rivaliser en termes de licences et partent avec trois ou quatre points de handicap.le systéme de 1 point bonus pour reserve,1 point pour ecole de rugby ,1 point cadet, 1 point juniors , 1 point arbitre me parait plus equitable .concernant les bonus jeux correct je suis pour l ancien l ancien système du malus avec mise hors championnat au dela d un certain nombre de jours .et puis de grâce que les arbitres soient cohérents et voient les fautes des deux équipes ,nous avons eu 3 arbitrages à charge à domicile cette saison c ‘est beaucoup !!!!!!

    • Regardez l’ensemble des résultats et vous verrez qu’il y a des “gagnants et des perdants” dans les zones rurales comme dans les métropoles. Partout il y a des gens qui font de la formation et du développement et d’autres qui ne s’en soucient pas beaucoup. C’est apparemment là que se fait la différence. Quant au système des malus, il a été supprimé car contraire au droit Français.

  3. Quelques commentaires :
    – la charte arbitrale est prévue dans le challenge Mozaïc ?
    – comment reussir toutes les conditions si vous êtes un club de campagne ou en périphérie de grandes ou moyennes villes
    – quid des regroupements avec des clubs de fédérales ?
    – merci à tous nos présidents de porter vos voix lors des AG.

  4. moi je preferai l’ancien système cad enlever des points en fonction des semaines de suspension…car quand on arrive à 12 semaines;on peut continuer la baston…le classement de la poule 1 serait bien different

    • Malheureusement, ce système a été abandonné car il est “illégal” au regard du droit Français.
      La suggestion par rapport à la limite actuelle peut sans doute être examinée. Tout dispositif est fait pour être amélioré!

  5. Ligue Occitanie un exemple pour les autres ligues et quel exemple… Vive le dépassement de soi, vive la performance physique, vive le sport !!! Continuez à vous faire valoir et donner envie de rejoindre ou persévérer dans ce sport pourtant magique de base ! Sans y toucher ! On crée une nouvelle discipline loisir en effaçant le XV… Dommageable !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here