Fédérale 3 – Causeries et debrief

0

Alors que la mini trêve de 15 jours vient de débuter, il était important de rappeler la situation générale…

Poule 7

Grenade a profité de la réception de Souillac pour s’asseoir un peu plus confortablement sur le fauteuil du deuxième, la première place étant dévolue à Périgueux, bien remis de sa première défaite visiblement. En revanche, Nègrpelisse n’arrive pas à endiguer la mauvaise spirale et peut sûrement dire adieu à la qualification. Le coach Philippe Dussau ne cachait pas son amertume : “La qualif ? c’est désormais un fantasme ! Certains sont faits pour être assouvis, d’autres restent toujours des fantasmes. Même si la défaite n’est pas méritée, à ce jeu, tu n’existes que si tu gagnes. On a franchi à plusieurs reprises, mais on fait des mauvais choix, tactiques aussi. On nous refuse un essai pour un en avant inexistant, on prend une interception contre nous, puis une relance à deux contre cinq qui amène le dernier essai de Saint-Cernin. On se doit de regarder derrière nous, mais on ne reniera pas notre volonté de jouer car c’est ce qui nous a fait monter en fédérale 3.

Negrepelisse encaisse un dernier essai, celui de trop (photo A. Monté)
Negrepelisse encaisse un dernier essai, celui de trop (photo A. Monté)

Résultats
Grenade 35-11 Souillac
Nègrepelisse 16-23 Saint Cernin

fed 3 poule 7

special-rugbypass2

Poule 10

Pamiers a franchi le COL de Saint-lary sans problème et reste plus que jamais favori pour la première place. Gimont, après une neuvième victoire, se chargeant de mettre un peu de pression sur les appaméens. Mais les gersois ne s’attendaient pas forcément à se retrouver en aussi bonne posture. Sébastien Busato le manager Gimontois apprécie : “Match compliqué avec des conditions climatiques peu propices au beau jeu. Ger Seronest une belle équipe, bien en place sur les bases, et très agressive en défense. On a pu scorer quand il le fallait et s’assurer ainsi une victoire très importante pour nous”.

Rieumes on l’a vu, a joué un sale tour au FCTT, et prend une option sérieuse pour la troisième place, ou au pire, pour la quatrième. Les toulousains eux, se retrouvent dans une position inconfortable, surtout avec le succès d’Argelès Gazost sur Vic. La Salvetat devenant lanterne rouge ex aequo.

Résultats

FCTT 29-32 Rieumes (voir résumé et réactions)
Gimont 16-6 Ger Seron
Pamiers 63-14 Saint-Lary
Navarrenx 26-5 La Salvetat-Plaisance

fed 3 poule 10

special-rugbypass2

Poule 11

Castelnaudary n’a pas laissé Revel espérer lors du derby. les Chauriens prennent le bonus et collent à Prades en guettant le moindre faux pas. Mais le perfectionniste Eric Mercadier prévient : “Si l’on veut essayer de terminer  dans les deux premières places, la victoire bonifiée était très importante. Malgré quelques passages à vide je pense que nous sommes en train de progresser dans l’organisation collective, les joueurs respectent de plus en plus leurs positionnements sur le terrain et nous pouvons ainsi mettre plus de volume de jeu tout en gardant et même en bonifiant  ce qui est culturellement important à Castelnaudary : le jeu d’avants. Je voudrais juste dire que c’est un réel plaisir de driver un tel huit, pas forcément plus solide que les autres, mais avec beaucoup de coeur et de solidarité. En plus, ils prennent aussi du plaisir dans le jeu de mouvement”. La relève semble aussi assurer, puisque pour sa première titularisation le jeune troisième ligne Pierre Yan Lefort, 20 ans a livré une belle prestation, et inscrit un essai.

castelnaudary revel 01 16
La tenaille chaurienne s’est refermée sur Revel (photo Serge Gonzalez)

La très bonne opération du jour est à mettre à l’actif de Tournefeuille, large vainqueur de l’ESC BAC, qui profite en plus de la défaite à domicile de l’ES Catalane face à Prades pour monter sur le podium. L’AST a peut être un bon coup à jouer sur les six derniers matchs, en recevant le ROC, et en se préparant à une dernier à Prades, peut être décisif pour l’obtention de la première place. Laurent Carrere, le manager de Tournefeuille est ravi des derniers résultats de ses troupes : “satisfait oui, car les joueurs ont fait ce qu’il fallait contre les derniers. Ce bloc est positif puisqu’on monte à la troisième place, et on fait le trou sur le cinquième. Bravo aux joueurs et aux coachs !”
Revel aura d’autres ambitions, et surtout l’envie de prendre des points pour ne plus regarder derrière (le spectre d’une relégation semble assezloin malgré tout) et espérer rentrer dans les qualifiés (un gros défi compte tenu du calendrier qui attend les Lauragais). Jean-Christophe Lanta (co-entraîneur de Revel) :Nous savions très bien que nous n’allions pas prendre grand chose en venant à Castelnaudary. Surtout, on s’aperçoit que si on manque de rigueur au niveau défensif, on prend l’eau. Après, il nous reste deux matchs à gagner pour le maintien et nous n’avions pas misé sur le fait de prendre quelque chose ici. Clairement, nous avons eu sans doute ça dans la tête et nous avons lâché trop rapidement. Je pense qu’on pouvait faire quelque chose mais l’absence pour blessure d’Eddy Rallier à l’ouverture a complètement déséquilibré notre ligne de trois-quarts et ça nous fait mal. Il nous tarde son retour. »

Résultats
Castelnaudary 38-3 Revel
Tournefeuille 48-0 ESC-BAC-ASP

fed 3 poule 11

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here