Fédérale 3 – Causeries et debrief

0

La déroute de Rieumes, la victoire du FCTT à la Salvetat, plus celles à l’extérieur aussi de Pamiers, Gimont et Castelnaudary, voici les moments forts et les réactions de cette 8ème journée de fédérale 3…

Poule 7
Negrepelisse 9-13 Grenade (voir le résumé et les réactions

special-rugbypass2

Poule 10

5665f593998aa_ARGELESExt181REDUC
Pour Pamiers, ici à Argelès-Gazost, comme pour le FCTT et Gimont, voyager était un plaisir dimanche dernier (photo SCA)

Réactions

bohnStéphane Bohn (entraîneur Rieumes) : Les réactions au lendemain d’une déroute telle que celle que nous avons vécu dimanche sont multiples. C’est une lapalissade de dire que nous n’attendions pas une telle correction dans tous les compartiments du jeu pendant 80 minutes, interminables pour l’entraîneur que je suis, voyant l’ensemble de mes certitudes voler en éclats. Avoir des certitudes pour un entraîneur, revient souvent à moins appuyer là où cela fait mal, à moins exiger de rigueur dans les gestes, les attitudes et la crainte légitime de ne pas être ridicule à l’instant du prêche dominical. Le principe de base de mon fonctionnement réside dans le simple fait que les résultats obtenus par un entraîneur ne sont liés qu’au fait qu’il bénéficie de bons joueurs et nous disposons de bons joueurs. Partant de ce postulat et étant certain de ce que j’avance, j’assume en grande partie la misérable performance d’hier dans l’approche de l’événement et dans la préparation à la «  guerre », dans la terminologie sportive qu’impose le rugby d’aujourd’hui. En conclusion, mes joueurs se sont trompés certes, mais n’ont pas fauté. Cette bataille a laissé des traces avec de nombreux blessés et suspendus au moment de rentrer dans nos foyers, associée à un sentiment de colère honteuse qu’il sera difficile d’éluder ou de proscrire en une petite semaine. Mais ceci est notre travail, de panser les plaies, de soigner les maux pour repartir à l’assaut dès dimanche avec le sentiment que la mission est plus importante que le statut et que le groupe, le village et l’église sont plus importants que l’individu, car tel est mon fonctionnement

Hugo Cariat (co-entraîneur FCTT) : La victoire de dimanche est un bon résultat comptable pour nous, qui nous permet de souffler un peu. Elle est d’autant plus satisfaisante qu’elle a été très difficile et indécise jusqu’au dernier moment. Nous n’avons pas réussi à tuer le match, ce qui nous a mis en danger les 10 dernières minutes avec une succession de mauls portés des locaux. Au final, on arrive à repartir avec la gagne grâce à beaucoup de solidarité et de courage. Malgré un vilain match de rugby, haché avec beaucoup de fautes, on savoure, car les scénarios des matchs de Pamiers, Ge rSeron et Rieumes étaient encore dans les têtes. Cette petite dose d’émotions nous fait beaucoup de bien. Les blessés reviennent, les résultats aussi, on continue à faire le dos rond en espérant proposer une copie plus aboutie le week-end prochain.

Nicolas Peyrat (co-entraîneur de la Salvetat-Plaisance – source DDM) : On manque la première période, puis on revient bien. Mais l’orgueil des garçons leur fait ne pas respecter les consignes, quand on leur a demandé de jouer le nul. C’est regrettable car ce point perdu risque de compter à la fin. Les buteurs absents, même si on ne peut pas tout mettre dessus, coûtent cher. Mettre du cœur ne suffit pas. On va essayer de se relever, mais ça va être compliqué.

Thomas Taché (centre Gimont) : Cela a été très compliqué de préparer ce match car en ce moment nous avons énormément de blessés. Nous avons eu du mal à rentrer dans la partie car nous sommes tombés sur une équipe qui avait envie de se rattraper de ses derniers résultats. Mais depuis un mois nous avons décidé d’envoyer plus de jeu et après s’être dit les quatre vérités à la mi-temps, on a réussi à se trouver sur le terrain. Ça fait plaisir car on s’est régalés et on repart avec le bonus offensif qui nous replace dans les 3 premiers. On va travailler cette semaine dans l’optique de finir l’année avec une victoire mais il va falloir respecter Argelès et continuer de se faire plaisir sur le terrain.

Patrick Mirosa (Pamiers) : Très bonne entame de match avec un bon pressing défensif. Bonne conquête, mais on commet trop de fautes 10 en 1ère mi-temps. On marque tout de même 6 essais au total dont un triplé de Dorian Toffollo, qui aura droit au bisous sur la bouche par le talent d’or de l’équipe réserve. Nous avons assisté à de grosses envolées de nos 3/4 grâce au bon travail des avants. Nous avons maintenant un petit matelas confortable pour je l’espère passer l’hiver au chaud, mais attention la saison est longue. Bravo à toute l’équipe qui a fait du bon boulot.

Résultats
Salvetat Plaisance 12-15 FCTT
Vic-en-Bigorre 52-29 Rieumes
Argelès Gazost 6-36 Pamiers
Navarrenx 19-27 Gimont

special-rugbypass2

Poule 11

Réactions

Eric Mercadier (entraîneur Castelnaudary) : Malgré un début poussif et sans faire un grand match, les gars ont été se chercher une nouvelle victoire à l’extérieur. Mon sentiment est mitigé car assez déçu du contenu, mais très fier tout de même des joueurs car ce n’est jamais facile de gagner dans l’adversité. Maintenant nous allons jouer dimanche un très gros match contre l’Etoile Catalane pour conforter notre deuxième place. J’espère que nos supporters viendront en nombre nous encourager car on aura bien besoin d’eux .A noter que notre équipe réserve a obtenu un match nul et continue son beau parcours pour la qualification

lukas cancian revel
Lukaas Cancian et Revel mettent le nez à la fenêtre (photo S Gonzalez)

Jean-Christophe Lanta (co-entraîneur de Revel) : Nous avons tenu le match d’un bout à l’autre à part ces 10 minutes après le carton rouge de Mackowiak qui nous désorganise un peu. Il faut encore une fois féliciter l’état d’esprit du groupe, avec l’effectif restreint que nous avons. On arrive à répondre présent à partir du moment où on ne se consacre qu’à jouer au rugby, sans répondre aux mauvais gestes. Simplement jouer au rugby. L’essentiel est acquis puisque nous avions comme objectif de remporter deux victoires sur les deux matchs que nous venons de jouer. Maintenant, l’avenir nous dira ce que peut devenir le RCR et dimanche prochain sera une première échéance. Ca fait deux matchs que le 8 de devant se retrouve. On prend confiance, on travaille bien aux entraînements. C’est l’assiduité aux séances qui commence à payer. Nous savons très bien que nous n’avons pas un effectif très large mais si on continu à être assidu, on pourra répondre présent en fin de saison.

Alexandre Bonnin (entraîneur de Côte Vermeille) : On a vu une équipe de Revel très intéressante. J’ai bien aimé leur dynamisme, leur envie de jouer et de bien faire. C’était une belle opposition, il n’y avait pas de surnombre parce que nous avions bien travaillé le replacement défensif. Ils sont passés sur de l’individuel au cas par cas, des plaquages ratés et à la fin, l’addition est lourde. On avait la clé du match avec des mauls pénétrants et nous n’avons pas su le faire, à part un quart d’heure, mais ça ne suffit pas. C’était les consignes avant le match et les joueurs ne les ont pas respectées. Ils ont voulu faire un peu comme ils voulaient et nous l’avons payé.

Résultats
Elne 13-20 Castelnaudary
Quillan 18-18 Tournefeuille
Revel 40-21 Côte Vermeille

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here