Fédérale 3 : à 80 minutes du bonheur… ou de l’échec

0

Il reste 80 minutes pour les équipes encore en course pour prendre l’ascenseur vers la fédérale 2. Pour les sudistes, certains y ont mis un pied déjà, mais pour la plupart des concernés, le match de ce dimanche risque fort de rendre leur saison réussie, ou pas. Point route à mi-parcours…

La tête et peut-être encore les jambes à Cavaillon, renversé au tour précédent, Thuir a déjoué contre St Marcellin. Au point de passer à côté de sa première période, manquant de cette saine agressivité sans laquelle il est difficile de remporter un match de rugby. Les Thurinois l’ont payé au prix fort, celui d’une défaite sur son terrain, face à des Isérois bien en place et satisfaits du bon tour joué en terre catalane (victoire 8-11). Et à défaut d’avoir pu égaliser, les Thurinois iront en Isère avec l’envie de montrer autre chose. Trois points d’écart, ce sera (presque) du 50-50, l’avantage du terrain étant certain. Mais les Catalans ont de la ressource et l’ont déjà démontré à plusieurs reprises.

60655676_2527665003952358_1140098493197582336_o
Thuir n’en fait pas tout un fromage d’avoir perdu la première manche contre St Marcellin, mais il faudra avoir le couteau entre les dents en Isère pour se servir la qualif sur un plateau (photo V. Cardoner)

Beaumont de Lomagne n’est pas parvenu à préserver une victoire plus large et surtout bonifiée, face à des Landais accrocheurs jusqu’au bout. Soustons a ainsi été récompensé de ses efforts et attend désormais les Lomagnols avec 9 points à remonter, mais le couteau entre les dents. Les Tarn-et-Garonnais n’envisagent pas une élimination et veulent démentir l’adage du jamais deux sans trois. Mais nul doute qu’au moment de rentrer sur la verte pelouse soustonnaise, les deux échecs en 2017 et 2018 aux portes de la fédérale 2, remonteront à la surface. Mais les Tarn-et-Garonnais ont 80 minutes pour effacer ces mauvais souvenirs… pendant que Soustons rêve d’être le nouveau chat noir…
(voir le résumé avec photos et réaction de ce match)

DSC_0080
Quelque chose nous dit qu’il va y avoir une belle explication de texte à Soustons (photo William Donnarel)

Gimont, repêché par la FFR au détriment de Revel, se voyait offrir une chance de retrouver la fédérale 2, un an après l’avoir quittée. Une seconde chance à disputer contre Saint-Sulpice la Pointe, déjà croisé en phase de poule, avec une double victoire tarnaise à la clé. Autant dire que tous les ingrédients étaient réunis pour motiver les Gersois, sans compter le soutien non moins chaleureux de ses ultras. Le match est resté équilibré jusqu’à la pause (3-0) avant de se débrider quelque peu en seconde. A 10-10, la fin du match approchant, on se disait que les deux équipes allaient repartir dos à dos. Mais une ultime relance permettait aux étoilistes de marquer un dernier essai, celui de la victoire, et de l’espoir avant de fouler la pelouse de Moletrincade, où, on imagine aisément l’impatience tarnaise d’en découdre. Car le RCS, après avoir senti le vent du boulet au tour précédent contre Nogaro, vivrait mal de ne pas atteindre l’objectif fixé en début de saison. Le président Tonon s’était donné les moyens de ses ambitions pour son groupe, et malgré le courage bien connu des Gersois, on ne peut que donner plus de chances de victoire au RCS qu’à l’ESG. Mais victoire ne signifiant pas nécessairement qualification, ce match retour, 4ème du nom entre les deux formations, vaudra vraiment le coup d’oeil.

Gujan Mestras a réalisé une entame de feu avant que Riom ne se réveille, mais un peu tard. 23 points d’écart et un bonus offensif en poche, difficile d’imaginer les Girondins s’écrouler chez les Auvergnats. Arpajon Veinazes est encore mieux loti avec une victoire sans appel, et ne devrait pas partir “au bagne” ce week-end.

Bazas est l’un des trois équipes à s’être imposée à l’extérieur, et pas n’importe où, à Sarlat, dont les ambitions de montée sont connues. Et vu sa qualification à la dernière seconde lors du tour précédent, on se gardera bien d’enterrer trop vite les gars de la Dordogne. Mais là aussi, les Girondins semblent avoir fait un petit pas vers la qualification.

Même constat pour Auch qui a remporté le premier bras de fer face à Pont Long. Enfin le troisième pour être exact puisque les deux formations ont déjà croisé le fer en saison régulière, en démontrant que les forces en présence étaient très proches. Auch a pris une option car sa victoire de l’aller couplée à la deuxième manche (ou la quatrième donc c’est selon) qui se déroulera sur sa verte pelouse, lui confère un droit légitime à l’optimisme. On se dit donc que le RCA n’est pas très loin d’une deuxième montée successive. Mais que Pont Long pourrait bien jouer les trouble fête…

15-10, c’est aussi le score entre Saint-Girons et Saverdun, devant plus de 2000 spectateurs ! Le derby tant attendu a tenu ses promesses, dans l’engagement et les intentions de jeu, ce dont personne ne doutait. Seul le scénario restait à écrire. Et ce dernier a tenu en haleine tout son monde. “Saint-Gi” est parvenu à ses fins en l’emportant, en toute fin de partie, faisant plier in-extremis des Saverdunois accrocheurs, repartis tout de même avec un bonus défensif qui pèsera peut-être lors d’une deuxième manche qui sent la poudre. On ne pariera pas sur le vainqueur de cette double confrontation, tant les forces en présence semblent égales, mais on veut parier qu’il y aura une très grosse ambiance à Paul Finès ce dimanche !

saint girons uas 05 19 (4)
Saverdun étant arrivé avec des maillots noirs et rouges, Saint-Girons a dû leur prêter un jeu de maillots verts clairs pour permettre de distinguer les Couserannais des “nordistes”. Mais comme cette photo en témoigne, cela n’a pas altéré l’engagement des deux équipes (photo Pascal Villalba)

Résultats 16èmes de Finale Aller
Thuir 8-11 Saint Marcellin
Arpajon Veinazes 46-3 Aubagne
Gujan Mestras 53-30 Riom
Surgères 20-10 Poitiers
Sarlat 23-35 Bazas
La Baule 13-6 Belves
Saint Girons 17-12 Saverdun
Gimont 15-10 Saint Sulpice La Pointe
Pont Long 10-15 Auch
Beaumont de Lomagne 26-17 Soustons

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here