Fédérale 2 – Rieumes tire les « marrons » du feu face à Saint-Girons

0

Ce weekend, pour le compte du championnat de Fédérale 2 (poule 6), se tenait une rencontre de la 11è journée, remise la semaine passée pour cause de terrain impraticable. En déplacement, le Saint-Girons Sporting Club Couserans (3è, 33 points) restait sur une série de 4 succès en 5 matchs et voulait bien terminer cet ultime bloc avant la trêve. Pour sa part, après des débuts mi-figue mi-raisin, le Sporting Club Rieumois (7è, 28 points) venait d’enchainer trois succès en quatre sorties (son seul revers, chez l’intouchable leader lislois, avait toutefois été assorti du point de bonus défensif) et n’était plus qu’à trois points du quatrième (le Stade Beaumontois), malgré son match de retard. Une affiche qui avait tout pour ravir les férus de ballon ovale. D’autant que ces deux formations ont l’habitude de se croiser depuis la finale Honneur Midi-Pyrénées de 2014, des duels en fédérale 3, et des retrouvailles en fédérale 2 donc… (Par Marco Matabiau/ Photos Alain Montségur).

Après un échange de jeu au pied, ce sont les visiteurs qui se mettaient les premiers en ordre de marche. Prise en touche, maul porté, échappée de Rietbroek (replacé en 8). M. Larrue accordait une pénalité que l’ouvreur Antras convertissait (3-0, 6è). Rieumes réagissait dans la foulée et égalisait par l’intermédiaire de son ouvreur artilleur Galy (3-3, 8è). Les Ariégeois, soutenus par un public venu en nombre, pouvaient reprendre l’avantage (ballon gardé au sol par le Rieumois Ferré) mais Antras, des 45 mètres, ratait la cible (10è). Le SCR orchestrait ensuite un premier ballon porté. Le maul progressait sur une bonne vingtaine de mètres mais venait s’échouer sur la farouche défense saint-gironnaise à quelques encablures de l’en-but (13è).

IMG_0047
Rietbroek s’échappe balle en mains. Un bon début pour le troisième ligne ariégeois. Mais ça, c’était avant…

Sur leur lancée, les locaux prenaient trois points d’avance grâce à Galy (6-3, 19è), puis six quelques secondes plus tard après une faute au sol de Gomes (9-3, 20è). Cette faute valait d’ailleurs au pilier visiteur un carton blanc. Ferré, touché sur l’action, devait céder sa place à Dandrau. Antras, des 40 cette fois, ratait une nouvelle occasion de recoller (22è), mais « Saint-Gi » commençait à entrer dans son match. Rietbroek, toujours lui, portait le ballon et était victime d’un plaquage haut du troisième ligne Desmettre. Ce dernier recevait un carton blanc (27è), et la pénalité concédée était convertie par Antras (9-6, 28è). Le match peinait toutefois à prendre du rythme. « Totti » Lafforgue dynamisait alors un coup franc pour le SCR et trouvait Conduché au soutien. Le trois-quarts centre résistait aux plaquages, perçait et libérait au contact pour Pinarello (replacé à l’aile), mais l’action n’aboutissait pas (31è).

IMG_0050
Pas facile de contrôler cette balle haute pour Conduché avec ce beau soleil hivernal…

C’est alors que LE fait marquant de la partie se produisait. A cinq mètres de l’en-but saint-gironnais, les capitaines Llorens (SCR) et Lazerges s’accrochaient. S’en suivait une bagarre générale qui voyait les trente acteurs se retrouver sur les 22 ariégeois quand M. Larrue reprenait enfin le contrôle de la situation. La sanction était inévitable: Rietbroek (SGSCC) et Motheau, certainement considérés comme ceux qui avaient rallumé la mèche alors que la situation semblait quelque peu s’apaiser, écopaient chacun d’un carton rouge (33è). Les deux formations termineraient donc la rencontre à 14 contre 14. Cette échauffourée avait pour effet de réveiller les visiteurs. Lazerges se faisait la belle côté droit puis trouvait Zorzi au soutien. Rieumes se mettait à la faute. Il n’en fallait pas plus à Antras pour ramener les siens à égalité (9-9, 39è). L’ouvreur se fendait même d’une ultime percée avant que M. Larrue ne mette un terme à ce premier acte riche en émotions.

IMG_0088
Capitaine Lazerges, régulateur du jeu saint-gironnais, alerte sa ligne de trois-quarts.

Saint-Girons imprécis, Rieumes pragmatique

Revenus avec de meilleures intentions, les Rieumois lançaient la seconde période avec une belle séquence de conservation, progressant jusqu’aux 22 adverses. Le plaquage à deux des défenseurs ariégeois était sanctionné: Galy permettait à sa formation de repasser devant (12-9, 42è). Les Bleu et Blanc poursuivaient sur leur lancée mais se voyaient confisquer le ballon au sol (45è). Les hommes du Couserans réagissaient alors et lançaient Zorzi côté gauche, mais l’arrière manquait de soutien et concédait une pénalité, obligé qu’il était de conserver un peu trop longtemps le ballon au sol (50è). Pendant ce temps, Rieumes se recentrait sur la conquête: une prise en touche de Rabaj (l’ex-Tournefeuillais replacé en deuxième ligne), une pression du pack, un nouveau plaquage haut de la défense et l’inévitable Galy rajoutait trois unités à son compteur personnel (15-9, 57è).

IMG_0103
Duel d’ouvreurs: Galy tente le « petit par-dessus » alors qu’Antras monte au contre.

Les vingt dernières minutes étaient le pré carré des Vert et Noir. Caubère, entré en lieu et place d’Antras, tentait une passe au pied transversale pour son ailier Lacroix dans les 22 haut-garonnais, mais l’action ne donnait rien (63è). Saint-Girons continuait de faire le forcing et obtenait pénal touche sur pénal touche. Sur l’une d’entre elles, Augistrou captait le ballon dans l’alignement, le maul porté s’organisait et terminait sa progression dans l’en-but rieumois, mais M. Larrue n’accordait pas l’essai (68è). Caubère se rendait ensuite coupable d’un plaquage haut sur Vecchies. Bilan: carton jaune (71è). Désormais à 13, les Lions Verts ne désarmaient pas et tentaient d’exploiter les moindres ballons échappés par les attaquants rieumois. Des locaux qui se retrouvaient eux aussi à 13 quand l’arrière Dupont se rendait coupable d’un plaquage illégal (80è). Pourtant, rien n’y faisait: sur la dernière offensive, la passe de Caubère (revenu en jeu), imprécise, ne trouvait pas preneur. Dans les instants qui suivaient, M. Larrue sifflait la fin de la rencontre.

IMG_0202
Dupont écopera d’un carton blanc pour ce plaquage digne du catch américain

Disputé sur un terrain certes gras mais dans des conditions tout à fait favorables, cet affrontement entre Haut-Garonnais et Ariégeois n’aura pas été, autant le dire tout de suite, un sommet du jeu. Pourtant habitués à produire un jeu léché, les protégés de Benoit Tessarotto et Eric Heymans n’auront jamais été en mesure de concrétiser leur domination, pourtant si prégnante en seconde période. Même si le paquet d’avants aura fourni bon nombre de munitions (malgré les absences d’Incamps et Maurette, et la sortie prématurée de Rietbroek), les attaquants auront manqué de précision dans le dernier geste. Le point de bonus défensif rapporté de ce déplacement permet tout de même aux Couserannais de conforter leur troisième place. Prochain match le 9 janvier au Stade José-Pénétro de Layrac.

IMG_0076
Laberty prend le meilleur sur Suchaud dans l’alignement.

Avec un quatrième succès en cinq matchs, le SC Rieumois confirme son regain de forme et pourra amplement profiter des vacances. Bien organisés en défense, solides sur les fondamentaux, les joueurs de « Joss » Authier et Olivier Carbonneau auront su profiter des erreurs des visiteurs et concrétiser dans leurs temps forts par la botte de Galy (15 points, à 5 sur 5). Bien mal embarqués dans ce  championnat, les Bleu et Blanc pointent désormais à la quatrième place de la poule et se déplaceront, après les fêtes, sur la pelouse du FC Villefranchois.

IMG_0113
Alliant puissance et agilité, Aka échappe à « Patachou » Valente (3).

Réactions

Jocelyn Authier (co-entraîneur, SCR): « J’avais dit aux joueurs que le match serait difficile. Saint-Girons est une équipe qui se connait parfaitement. Cela fait longtemps qu’ils tournent ensemble. Et ça a été très, très, très dur. On a su trouver les ressources. En première mi-temps, on a été très indisciplinés, on prend treize pénalités ! A la pause, j’ai dit aux gars qu’on repartait avec le compteur à zéro. Au final, avec ce succès, on est quatrièmes de la poule alors qu’il y a deux mois, on était derniers. On a fait une sacrée remontée. Le contenu n’est certes pas exceptionnel, mais le résultat compte, c’est le plus important. C’est la victoire d’un groupe qui est allé se le chercher comme on dit ».

IMG_0052
Llorens (bandeau, ballon sous le bras) a montré la voie à ses coéquipiers.

Eric Heymans (co-entraîneur, SGSCC): « On pourrait être contents du point de bonus défensif, mais on ne l’est pas. On passe 35 minutes dans leur camp en seconde période. On manque de lucidité. On doit scorer. Ils viennent deux fois, ils marquent deux fois. On peut vraiment s’en vouloir ».

IMG_0164
Face-à-face imminent entre Bonzom (11) et Lannes.

Geoffrey Zorzi (Arrière, SGSCC): « On est tous déçus. On souhaitait faire un coup à Rieumes. On s’était préparés pour cela toute la semaine. Malheureusement, on n’avait que l’agressivité mais la discipline n’était pas au rendez-vous. On campe 35 minutes dans leur camp. A chaque fois, on fait des erreurs qui nous ramènent près de notre ligne. On est tombés sur une équipe solide, bien en place défensivement. On n’a pas réussi à faire la différence ».


Feuille de match

A Rieumes (Stade Marcel-Billière): Sporting Club Rieumois bat Saint-Girons Sporting Club Couserans 15 à 9 (mi-temps: 9 à 9).

Arbitrage: M. Thibaut Larrue (Ligue Nouvelle Aquitaine).

Cartons blancs: au SCR, Desmettre (28è), Dupont (80è); au SGSCC, Gomes (20è).

Cartons jaunes: au SGSCC, Caubère (71è).

Cartons rouges: au SCR, Motheau (33è); au SGSCC, Rietbroek (33è).

Pour le SCR: 5 pénalités (8è, 19è, 20è, 42è, 57è) Galy.

Pour le SGSCC: 3 pénalités (6è, 28è, 39è) Antras.

Composition SCR: Dupont; Vecchies, Ferré, Conduché, Pinarello; Galy (o),  Lafforgue (m); Suchaud, Motheau, Desmettre; Eychenne, Rabaj; Fort, Llorens (cap), De Castro.

Sur le banc: Aka, Bressolles, Castex, Raffin, Peres, Jaubert, Dandrau, Lannes.

Entraîneurs: Jocelyn Authier et Philippe Carbonneau.

Composition SGSCC: Zorzi; Lacroix, Durrieu Jo., Durrieu Ju., Bonzom; Antras (o), Lazerges (m, cap); Rietbroek, Laberty, Boineau; Pons X., Estaque P.; Valente, Marcellin, Gomes.

Sur le banc: Pons S., Estaque J., Augistrou, Violetta, Caubère, Bocchese, Bordes.

Entraîneurs; Eric Heymans et Benoit Tessarotto.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here