Fédérale 3 – Rieumes et Saint-Girons, chacun son tour

0

Beaucoup de monde et du beau temps, soit les mêmes conditions que lors de leur dernière confrontation, en finale du championnat Honneur de Midi-Pyrénées en juin dernier. Rieumes et Saint-Girons se retrouvaient donc en Fédérale 3. Les locaux endossant le costume de favori après un joli début de saison et une place de leader à défendre. Mais Saint-Girons avait des arguments à faire valoir…(Cécilia McAlister)

rieumes saint girons
Les supporters des deux camps, nombreux, sont restés en haleine jusqu’à la fin d’un match haletant

Il ne fallait pas arriver en retard car dès les premières secondes de jeu, les Rieumois contrent la première action adverse, récupèrent le ballon par l’intermédiaire de l’ouvreur Duroueix, qui envoie grâce à une passe au pied, Maret inscrire le premier essai de la partie, transformé par Duroueix (7-0, 1ère). Sur le renvoi, Saint-Girons, un peu sonné par cette entrée en matière, tente de récupérer le ballon mais la machine Rieumoise est lancée puisque Sabino, profite de quelques errances dans la défense ariégeoise, pour percer tout seul et aplatir la balle derrière la ligne d’essai. Duroueix transforme à nouveau et Rieumes mène 14 à 0 au bout de trois minutes seulement ! Saint-Girons, en manque de repères visiblement, ne se laisse tout de même pas impressionner, et Zorzi, ouvre le score pour son équipe sur une pénalité (14-3, 5ème). Les Ariégeois, se remettent de cette entame ratée, récupèrent le ballon sur une touche rieumoise, tentent une percée qui sera finalement contrée. C’est le début d’un long bras de fer entre les deux protagonistes qui enchérissent chacun à leur tour. Alors que les débats s’équilibrent, voire penchent en faveur des visiteurs, c’est sur une mêlée dont s’extirpe Lièvremont, que l’ailier gauche de Rieumes, Maret fait encore parler de lui pour inscrire un doublé et le troisième essai de la partie (21-3,  24ème). Mais les Rieumois, peut-être un peu trop confiants sans doute, enchaînent les erreurs, et les fautes. Et c’est un carton jaune que lève Jacques Sébastien, l’arbitre à l’encontre du pilier Crassous. En supériorité numérique, le Saint-Gironnais Zorzi,  en profite pour passer une pénalité (21-6, 31ème). Pour le SCR, c’est l’heure du changement puisque Toyas laisse sa place à Fraresso. A quelques minutes de la fin de cette première période, les visiteurs ont dû mal à dégager le ballon et se mettent à la faute proche de la ligne médiane. Pas de quoi effrayer l’artilleur Cyril Duroueix, qui des 50m, ajuste sa frappe (24-6, 36ème) . Juste avant la pause, Darieux pour SaintGirons s’infiltre, fait une ultime passe mais qui manque d’arriver jusqu’à l’en-but.

Le retour fracassant de Saint-Girons

image1
Rieumes doit beaucoup à son entame de feu

Au retour des vestiaires, les Ariégeois repartent sur les chapeaux de roues et prennent d’assaut la ligne adverse. Ils échouent dans un premier temps à quelques centimètres de la terre promise. Les champions de France Honneur 2014 insistent, et finissent par marquer un essai collectif que Zorzi transforme (24-13, 49ème). Fidèles aux vertus qui ont fait leurs succès de la saison passée, les hommes de Lionel Heymans font preuve de générosité et poussent les Rieumois dans leurs retranchements. Peut-être un peu trop remontés à bloc, les Ariégeois écopent à leur tour d’un carton jaune, et perdent pour dix minutes l’expérimenté Bringué. A 15 contre 14, Rieumes semble toujours méfiant et refroidi par le retour de leur adversaire au tableau d’affichage. Les entraîneurs Jérôme Vivies et Stéphane Bohn, apportent donc du sang frais. Mais on sent bien que Saint-Girons reste dangereux. Une impression confirmée à l’heure de jeu, quand, sur une mêlée, Zorzi, l’arrière ariégeois très en vue, s’enfuit face à une défense rieumoise quasi absente et s’en va inscrire l’essai de l’espoir, transformé (24-20). Comme souvent dans ce genre de scénario, la tension monte et les deux équipes la font retomber après une petite partie de manivelles. Le jeu reprend. Saint-Girons mené mais pas encore battu, provoque la défense locale jusqu’au bout, emmenés par un Lazerge inspiré derrière sa mêlée dominatrice. Les Ariégeois ont une dernière possession pour essayer de passer devant dans les ultimes secondes de jeu, mais perdent le ballon. Score final 24 à 20 ! Rieumes peut souffler, son début de match tonitruant leur aura permis d’emporter une nouvelle victoire et garder la tête du classement. Mais le duo Viviès-Bohn reste tout de même conscient que la saison risque d’être encore longue et difficile, notamment lors de son déplacement à Boulou, le week-end prochain. Pour Saint-Girons, qui pourra regretter sa désastreuse entame, cette deuxième défaite de la saison, ponctuée d’un bonus défensif largement mérité, est aussi porteuse de beaucoup d’espoirs. A confirmer lors de la réception de Gruissan, défait à domicile par Castelnaudary. Oui, que cette poule est passionnante !

 

Les réactions

Jérôme Vivies (entraîneur SC Rieumes) : Nous sommes contents de cette victoire et notamment des premières vingts minutes avec les trois essais. Mais nous sommes tombés face à une équipe Saint-Gironnaise qui a su rapidement nous mettre en difficulté. Ensuite, les joueurs se sont trop reposés sur leurs acquis et ont donné une fausse image de l’équipe. On va donc combler les lacunes et le manque d’assiduité observés aujourd’hui pour bien préparer la prochaine rencontre (Boulou) et éviter toutes ces erreurs. On va rassurer l’équipe et revenir à des choses plus simples mais qui devront être maîtrisées. 

Vincent Bonzon (président Saint-Girons SC) : Malgré une défaite contre un adversaire un peu redouté, et un début de match particulièrement difficile, l’équipe a su avoir les bonnes réactions. On s’est défendu tout le long de la partie, comme on a pu. On sait qu’il nous reste du travail, nous sommes conscients qu’il faut qu’on fasse mieux. Nous avons de très bons joueurs dans cette équipe, dont de nombreux  jeunes et je pense que Saint-Girons a de réelles choses à faire valoir dans cette poule. C’est une équipe en devenir. 

Rieumes-Saint-Girons-2014-4
Cyril Duroueix, encore performant dans son jeu au pied pour Rieumes

Rieumes 24-20 Saint-Girons

Compositions

Sporting Club Rieumois : Bourdet – Viallard – Crassous – Bouchard – Artigues – Beyne – Toyas – Sabino – Cazanave (cap.) – Duroueix – Maret – Bouche – Conduche – Dupont – Lievremont

Remplaçants : Fraresso – Thore – Koita – Jeauneau – Gerometta – Dessart – Dutrain

Entraîneurs : Bohn Stéphane et Vivies Jérôme

 

Saint-Girons Sporting Club : Ceraud – Marcellin – Hernandez – Rietbroek – Zozach – Pujol – Desbiaux – Heymans (cap.) – Lazerges – Digregorio – Roussel – Darieux – Caubere – Roux – Zorzi

Remplaçants : ¨Pons – Parenti – Garcia – Bringue – Rouqiere – Boin – Maurette 

Entraîneur : Heymans Lionel

 

Arbitre : Jacques Sébastien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here