Fédérale 2 : les entraîneurs de Balma démissionnent

0

A la lutte pour le maintien en fédérale 2, Balma vit une saison 2018-2019 agitée et compliquée, avec 4 victoires pour 12 défaites. La dernière en date, au FCTT (29-3) a visiblement laissé des traces. Puisque les entraîneurs de l’équipe Une ont présenté leur démission au président Serge Pratmarty…

dig
Bastien Bourdette et Gérard Bouisset auront donc vécu leur dernier match avec Balma dimanche dernier

“Suite à la série de mauvais résultats et à la difficulté de faire passer leur message, Bastien Bourdette et Gérard Bouisset m’ont présenté leur démission, que j’ai acceptée. Leur intérim sera assuré par Jean-Paul Doutreloux et Lionel Mottais, déjà préparateurs physiques au club.” Voilà ce que nous a confirmé officiellement le président Pratmarty, en s’empressant de rajouter : “Je voudrais rendre hommage au travail fourni et aux qualités humaines de Bastien et Gérard depuis deux ans, c’était un réel plaisir de les côtoyer. Mais je n’ai pas été étonné. je sentais le fossé se creuser entre les joueurs et le staff. La brillante fin de saison dernière a masqué les problèmes comportementaux, qui ont resurgi avec les premières défaites.”

Il faut dire que la spirale négative est difficile à enrayer, avec sept revers de rang depuis mi novembre. Les défaites à domicile contre Rieumes (22-23), Astarac (10-13), ou Coarraze-Nay (0-3) restent en travers des gorges rouges et blanches. Clément Vernezoul, le demi de mêlée du BORC nous avait fait part de son désappointement face à ces coups du sort, lui qui avait touché deux fois les poteaux pour donner la gagne à son équipe contre Rieumes, à l’aller comme au retour.

La victoire surprise de Casteljaloux à Lourdes, a fait monter d’un cran supplémentaire le suspense pour le maintien, puisque les Lot-et-garonnais sont revenus à hauteur des Balmanais (26 pts chacun), à 5 unités de Layrac et 7 de Lourdes. A six journées de la fin, chaque point va compter double.

A commencer par ce dimanche, puisque Balma reçoit la lanterne rouge, Tournefeuille, avec l’obligation de prendre 4 points minimum. Les déplacements à Lourdes (le 3 mars) et à Casteljaloux (le 24 mars) pourraient décider de l’avenir de ces équipes à ce niveau…

Serge Pratmarty en est bien conscient, et son message est clair : “Avant ce match contre Tournefeuille, crucial pour le reste de la saison, les entraîneurs ont jugé qu’ils ne pourraient plus rien amener à ce groupe et ont pris leurs responsabilités. Il reste aux aux joueurs de se remobiliser, à retrouver l’application aux entraînements, et en match, pour maintenir le club en fédérale 2. Nous serons là pour les y aider ! “

Un banc rempli de doutes (Copier)
Un banc rempli de doutes, qui devra réagir dès dimanche

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here