Céret-Villefranche (suite) : le communiqué du FCV et la réaction de Saint-Sulpice-sur-Lèze

1

La bagarre de dimanche dernier très médiatisée entre Céret et Villefranche de Lauragais, ainsi que ses conséquences, ont provoqué de nombreuses réactions, plus ou moins virulentes, et respectables aussi, sur notre page facebook comme sur notre site. Au delà du terrain, ce sont les accusations de tricherie à l’encontre de Villefranche qui ont fait réagir le club du Lauragais, et celui de Saint-Sulpice-sur-Lèze…

USSS Villefranche (49)
Avril 2016 – Villefranche de Lauragais arrache le nul chez le leader Saint-Sulpice lors de la dernière journée de championnat (3-3). Un résultat suspect selon certains…. (photo USSS)

Pour rappel, Villefranche de Lauragais est montré du doigt par le club catalan, le soupçonnant de s’être entendu avec Saint-Sulpice sur Lèze en fin de saison dernière, suite à son match nul 3-3, favorisant ainsi la qualification du FCV. Lors de cette dernière journée, les Catalans s’étaient inclinés à L’Isle-Jourdain (21-0). (voir le debrief de cette journée paru dans nos colonnes)

Gilles Arnaudies, capitaine de Céret s’est exprimé ainsi à la sortie de la rencontre : « On avait un petit «contentieux» par rapport aux deux années précédentes où Villefranche nous avait plus ou moins éliminé. La première année c’était net, mais la deuxième, ça l’était moins avec ce résultat farfelu acquis à Saint-Sulpice… ». D’autres réactions ont suivi, notamment sur les réseaux sociaux. Des accusations à peine déguisées, qui ne passent pas dans le Lauragais. Le club a donc rédigé un communiqué officiel :
« Le FCV ne peut tolérer que son intégrité et son honnêteté soient mises à mal par des allégations diffamatoires. Le club de Villefranche a toujours obtenu ses résultats sur le terrain et non en coulisses. Prétendre le contraire relève de la pure folie et de méthodes d’un autre temps. Le club se réserve le droit de poursuivre tous ceux qui porteraient atteinte à son image ». Les Présidents du FCV.

De son côté, Stéphane Lapierre, co-président de Saint-Sulpice-sur-Lèze, mis en cause indirectement dans ces accusations, a tenu aussi à réagir, clairement, mais non sans une pointe d’humour qui ne fait de mal dans ce contexte devenu pesant : « Nous respectons trop notre maillot, notre village et nos valeurs pour laisser filer un derby. Je pense que beaucoup d’amoureux du rugby venus un jour à Saint Sulpice peuvent en témoigner. A Saint-Sulpice, il n’y a que le Rhum qui est arrangé ! »

Dont acte.

Aucun article à afficher

1 COMMENTAIRE

  1. Il faut quand meme que les responsables ( le mot n’est peut être pas approprié a ces individus ) du club de Céret se rappellent du résultat qu’ils ont obtenus a L’Isle en Jourdain lors de la dernière journée de championnat , je ne suis pas sur qu’ils méritaient d’être qualifiés .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here