Voyage de fin de saison : Euskal Tour pour l’US Arize (avec bonus vidéo)

0

Même si la saison 2020-2021 n’est pas allée à son terme, il n’y a pas de raison de ne pas en respecter son traditionnel voyage de fin de… saison. C’est ainsi que les joueurs de l’US Arize, qui évolueront en septembre prochain sous le nom de la nouvelle entente VAL XV (voir article), ont décidé de clôturer cette année particulière et de s’offrir un dernier weekend aux couleurs jaunes et noires…

196948435_10226702236322501_7190407878056189109_n
Souvenirs de “Basquie”

Ils partirent à 50 et revinrent à… 50. Un premier exploit quand on voit le programme et les activités du weekend, organisées par Etxea, au Pays Basque. Shorts et Chaussettes du club, débardeur noir, bandana jaune et béret vissé sur la tête, les Ariégeois avaient prévu la panoplie complète pour une féria digne de ce nom. A noter les quelques pizzas ingurgitées rapidement pour satisfaire quelques appétits ouverts par le trajet, tout comme le traditionnel repas du dimanche. Il faut dire qu’ils se sont bien tenus à table les bougres, et qu’ils ont eu de mal à en sortir aussi. Pour la digestion, rien de tel qu’un face à face avec une vachette énervée. Plus de spectateurs que de participants (à l’inverse de l’apéro), dont l’un d’eux se souviendra plus longtemps que les autres de ce face à face, tête contre tête, (dont il est sorti indemne, nous rassurons sa famille, et sa mâchoire) avec ladite vachette.

En étant au pays basque, difficile de ne pas regarder la finale de Pro D2. La défaite du B.O. a miné le moral d’un grand supporter, Christophe Baudot (dont on vous propose de redécouvrir son interview décalée, juste pour le plaisir). Mais le moral est revenu à l’idée de se rendre le lendemain à Peyrehorade, patrie des pieds de cochons et autres entrecôtes réparatrices du dimanche midi. Finalement, tout ce beau monde est rentré à la maison sans problème, le ventre plein… de souvenirs. La récupération s’annonce compliquée, tout comme la reprise des entraînements. Mais qu’importe, ce retour à la vie d’avant valait bien quelques sacrifices futurs…

196486029_340695117406458_8602407360253093281_n
Présentation entre adversaires, des règles du jeu…
198012368_10226702235562482_5005907223102792857_n (1)
L’expression “Ne pas laisser sa part au chien” n’a jamais été aussi vraie !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here