VI Nations B : Jules Godfroy passe à l’orange

0

Le weekend passé, le Tournoi des Six Nations a fait son grand retour. Au niveau continental, les premiers matchs de 2022 du Championnat international d’Europe ont également eu lieu : le Championship (ex-« Tournoi des 6 Nations B ») et le Trophy (les Conférences 1 et 2 ne jouant qu’en Mars et Avril). Dans le Championship, de nombreux joueurs évoluant en France vont se croiser sur les pelouses, sous les couleurs de la Géorgie, du Portugal, de la Roumanie, de la Russie, de l’Espagne et des Pays-Bas. Ces derniers, de retour à ce niveau après de nombreuses années d’absence, ont dévoilé une liste avec plusieurs « français », de  la ProD2 à la Fédérale 3. Parmi eux, un certain Jules Godfroy, corrézien surmotivé qui va connaître ses grands débuts internationaux… (par Jeremy VdC)

Jules Godfroy, centre du SC Tulle Corrèze (Fédérale 2) depuis l’été 2021, a eu la joie de découvrir son nom dans la liste des sélectionnés des « Oranje » pour l’ex-6 Nations B. Pur produit de l’école de rugby du SCT, Jules avait ensuite continué son parcours chez les voisins du CA Brive, avant d’aller goûter l’air marin chez les Espoirs du RC Vannes. Après une brève apparition en ProD2 durant la saison 2017-18. Jules a fait ensuite son retour au pays, sous les couleurs de l’USA Limoges, avec une montée en Fédérale 1 à la clé.

Mais comment, avec ce parcours, le centre de 25 ans a-t-il pu se retrouver sélectionné avec les Pays-Bas ? « C’est tout simple, ma mère est Néerlandaise pure souche ! » répond l’intéressé. Avant de détailler le chemin pour en arriver là : « Étant éligible, on a contacté la fédération néerlandaise pour savoir si je pouvais essayer de postuler. Zane (n.d.l.r : Gardiner, le manager des Oranje) m’a ensuite contacté pour échanger à ce sujet, parler CV et jeu. Puis en Novembre dernier, je suis allé faire un stage avec eux. Et voilà, c’est récompensé par cette sélection ! »

Le regard tourné vers un nouveau défi, celui d'être international... (photo fournie par le joueur - crédit HK Photographie)
Le regard tourné vers un nouveau défi, celui d’être international… (photo fournie par le joueur)

Néanmoins, pas de départ dans la précipitation pour rejoindre le reste de l’équipe afin de préparer le match contre l’Espagne dimanche dernier, puisque Jules n’était pas disponible, pour une raison toute simple : « Je travaille et je ne peux pas me libérer plus tôt, donc je pars dimanche pour préparer le match contre la Géorgie le 12. J’ai hâte d’y être ! »

Fier de faire partie de l’aventure pour le retour des Pays-Bas à ce niveau (après avoir battu la Belgique en barrage il y a quelques mois), le centre tulliste n’en reste pas moins lucide au moment de parler des objectifs avec le maillot frappé du lion : « Vingt ans que les Pays-Bas n’avaient pas été à ce niveau, donc l’objectif dans ce tournoi, c’est de faire le maximum pour accrocher une ou plusieurs victoires. On ne peut pas trop calculer à notre place. Personnellement c’est une expérience énorme, donc comme l’équipe, l’objectif c’est de tout donner pour être le meilleur possible et apporter ma pierre à l’édifice. Après qui sait ce qu’il peut se passer… »

L'envie d'engranger de l'expérience, et d'amener ses qualités artistiques sur les passes (crédit CJA Fotografia)
L’envie d’engranger de l’expérience, et d’amener ses qualités artistiques sur les passes (crédit CJA Fotografia)

Et qui le sait en effet, la famille Godfroy pourrait même d’ici quelques années avoir deux représentants dans l’effectif, puisque le petit frère, Oscar, deuxième-ligne, est régulièrement présent dans les compositions du SC Tulle cette saison. L’avis de l’aîné là-dessus ? « Sa place n’est pas encore faite (rires) ! Mais il a des bons gars pour apprendre à Tulle, il ne faut pas relâcher les efforts maintenant. En plus il a déjà un physique de mangeur d’enfant à 20 ans (rires). Mais c’est vrai que l’idée me traverse l’esprit aussi, et je lui souhaite du plus profond de mon cœur qu’il découvre la sélection, qu’on gagne ensemble un match et l’histoire de rugby dans la famille ne sera pas si mal ! »

Rendez-vous est pris. En attendant, Jules reste concentré avec la Géorgie en ligne de mire, sans pour autant oublier son club, avec qui il aimerait viser le plus haut possible : « Il faut qu’on puisse jouer déjà, parce que le covid ne nous épargne pas depuis le début de l’année 2022. Sinon, ce serait bien qu’on finisse l’année en beauté, car là, on est loin de notre niveau dans la poule. » Sans oublier d’ajouter un message venant du cœur, et important pour les sélections des « petits » pays du rugby : « Si vous êtes joueur, qu’importe le club et votre origine, contactez la fédération du pays en question, la carrière du rugbyman ne dure pas éternellement. Alors profitez à fond de ce genre d’expérience rugbystique, humaine et enrichissante. » Le message est passé…

(crédit Dennis Van de Sande - Rugby Netherlands)
(crédit Dennis Van de Sande – Rugby Netherlands)

Le calendrier des Pays-Bas pour ce Championship 2022

Espagne – Pays-Bas le 05/02 à Madrid / Pays-Bas – Géorgie le 12/02 à Amsterdam / Portugal – Pays-Bas le 26/02 à Caldas da Rainha / Russie – Pays-Bas le 12/03 à Saransk / Pays-Bas – Roumanie le 19/03 à Amsterdam

La liste des sélectionnés pour les Pays-Bas (en gras les joueurs évoluant dans les championnats français)

Piliers : Langelaan (RC Eemland, Ereklasse (D1 Pays-Bas)), A. Darlington (CS Beaune, Fédérale 1), Anderson (Haagsche RC, Ereklasse), Moenen (RC Diok, Ereklasse), Stamenkovic (RC Diok, Ereklasse), Buijs (Haagsche RC, Ereklasse), Hogg (sans club), Scharink (Saracens Espoirs, Angleterre)

Talonneurs : M. Darlington (Maidenhead RFC, Angleterre), Coulson (RC Diok, Ereklasse), Linnenbank (RC The Dukes, Ereklasse), Mbaud (Ealing Trailfinders, Angleterre)

2ème-ligne : Boelrijk (RC Gooi, Ereklasse), van Dijken (SC Graulhet, Fédérale 1), Bruinsma (Stade Montois, Espoirs), Plane (US Oyonnax, Espoirs), Bloemen (US Bressane, ProD2), van Leeuwen (RC Suresnes, Nationale), Huis (Durham University, Angleterre)

3ème-ligne : Danen (RC Hilversum, Ereklasse), Koelman (Castricumse RC, Ereklasse), van Dijk (RC Diok, Ereklasse), Krieger (Haagsche RC, Ereklasse), Nightingale (RC Gooi, Ereklasse), van de Ven (Alcobendas, Espagne), Stone (Coventry RFC, Angleterre), Raymond (RFC Haarlem, Ereklasse), Zerdoun (Haagsche RC, Ereklasse), van den Dries (Belsize Park RFC, Angleterre)

Demis de mêlée : Coebergh (RC Gooi, Ereklasse), Scholler (Coq Léguevin, Fédérale 3), Korteweg (Glasgow Warriors, United Rugby Championship)

Demis d’ouverture : van Oord (RC Diok, Ereklasse), Mistou (RC Gooi, Ereklasse), van Kampen (Haagsche RC, Ereklasse), Du Plessis (Stade Montois, ProD2)

Centres : Carroll (RFC Haarlem, Ereklasse), Weersma (Aparejadores Burgs, Espagne), Godfroy (SC Tulle, Fédérale 2), Sialau (RC The Dukes, Ereklasse), Limmen (Castricumse RC, Ereklasse), Kroos (SU Agen, ProD2)

Ailiers et arrières : Pieters (Servette Genève, Fédérale 2), van der Avoird (RC Diok, Ereklasse), Wierenga (Valence-Romans DR, Nationale), Hop (Haagsche RC, Ereklasse), Campbell (RC Gooi, Ereklasse), Doornenbal (Castricumse RC, Ereklasse), Lydon (Rouen NR, ProD2)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here