Rugby amateur : clap de fin sur 2021, saison blanche officialisée

0

L’annonce d’une saison blanche l’an dernier avait été globalement comprise et acceptée de par son caractère exceptionnel. Un an plus tard, le rugby amateur accuse le coup. La saison 2020-2021 devait être celle du rebond favorable, d’un retour à la normale, et finalement, le compétitions sont arrêtées à nouveau. De la fédérale 1 à la 4ème série, chez les féminines et les jeunes, il n’y aura ni montée, ni descente. Juste l’espoir de pouvoir retrouver les terrains au printemps pour participer à quelques matchs. Histoire de na pas perdre la main, ni pied, et de le remettre à l’étrier…

120238998_10158616239593320_1664255470872862060_o
Tête basse pour le rugby amateur… (©photo Christophe Fabriès)

En septembre dernier, avec le beau temps, les interdictions d’accès aux vestiaires et aux douches prêtaient à sourire. Surtout ces strip-tease improvisés pour se laver au tuyau d’arrosage, qui ont fait le tour de la planète ovale. Et puis, à mesure que l’on s’est rapproché de l’hiver, la bonne humeur a laissé place à l’inquiétude, la menace d’un deuxième confinement s’est précisée. Et l’arrêt des compétitions aussi. Fin octobre, la double peine est tombée : deuxième confinement et arrêt des compétitions. Le contrat moral avec les instances, politiques et sportives, est redevenu indéterminé. Le Covid a pris racine, les mesures restrictives se sont étendues, enfonçant un peu plus le sport amateur dans la déprime. Les dates d’un retour improbable à la compétition se sont évanouies au fil du temps, laissant le découragement et l’abattement s’imposer petit à petit. Comme une évidence, comme une sentence.

La saison blanche version 2021 vient d’être proclamée. Plus de doute donc, plus de matchs, pas de phases finales, pas de public, pas d’odeurs de grillades, pas de bière fraîche, fini, emballé, c’est… passé ! Cette annonce, logique, attendue depuis plusieurs semaines, c’est un peu comme ce moment que l’on croit avoir déjà vécu, déjà rêvé… pardon, cauchemardé.

Les instances vont plancher sur d’éventuelles rencontres au printemps, sous une forme à définir. Il faut donc se projeter vers l’exercice 2021-2022, croire en de meilleurs lendemains. Pas par optimisme déplacé, mais grâce à la détermination de tous les passionnés de rugby, qui ont ce virus, celui du rugby, dont on ne sera jamais vaccinés. Cette saison « manquée » est néanmoins une piqûre de rappel. Le rugby d’en bas va devoir se relever, car il a un genou à terre. Il doit compter dès à présent sur ses forces vives, sur ses soutiens, sur les anciens et les jeunes pour préserver cette culture, ce patrimoine, cet héritage. Ce rugby des villages, de fédérale aux séries. Celui qui nous anime le dimanche à 15h et toute une saison. Le rugby amateur quoi…


Le communiqué de la FFR

3Le Bureau Fédéral de la Fédération Française de Rugby s’est réuni ce jour et a décidé de :

  • L’arrêt des compétitions de rugby amateur dans leur format officiel
  • Figer les montées et les descentes pour tous les niveaux, hormis celles qui ont obtenu une dérogation du ministère en charge des sports.
  • Sécuriser la clôture de la saison 2020/2021 pour préparer sereinement la saison 2021/2022, en concertation avec les territoires (commissions nationales, ligues et clubs) .
  • Favoriser la reprise de la pratique collective partout où elle sera possible, dans des conditions acceptables (en fonction de la situation sanitaire, de la protection et de la préparation des joueurs, de l’accès aux infrastructures, et des conditions d’accueil du public)
  • Relancer l’activité dans les territoires, en accompagnant la mise en place, en lien avec les ligues et les clubs, de challenges locaux en limitant les contraintes (modalités à déterminer). Un état des lieux précis sera établi auprès des clubs via les ligues régionales.

La volonté forte de la Fédération est de favoriser la reprise de la pratique au plus tôt, d’ici au début de l’été.

Cette reprise de la pratique reste possible par le biais de rencontres amicales et de toute forme de plateaux. La Direction Technique Nationale proposera par son réseau de Conseillers Techniques de Clubs des formats ludiques et attractifs.

Les entraînements devront être maintenus et favorisés en stade 3 jusqu’à nouvel ordre, permettant la continuité de la pratique de l’ensemble de nos licenciés dans les conditions sanitaires imposées par les autorités.

Les Règlements Généraux seront adaptés à la situation, le détail de ses « adaptations » seront diffusés par le biais d’un avis hebdomadaire spécifique.3

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here