Reportage – Encamp, le nouveau club venu d’Andorre

1

Le rugby Andorran est connu pour son équipe nationale, qui évolue en promotion honneur du comité midi-Pyrénées. Et bien, pour la première fois en 50 ans d’existence, le rugby local va enregistrer la naissance d’une nouvelle équipe, un village au centre de la Principauté…

encampb01s
Bientôt un club de rugby à Encamp

Après avoir marché au Pas…de la Case, vous prendrez la direction d’Andorre. Là, vous traverserez le petit village d’Encamp. Et vous saurez dorénavant que les Encampadans font les démarches nécessaires afin d’obtenir un numéro d’affiliation auprès du Comité Midi-Pyrénées. A l’initiative de quelques anciens membres de l’équipe nationale, le VPC Andorra, un club devrait donc voir le jour rapidement. Parmi eux, celui qui officie comme président, Philippe Lezeau. Ancien Rochelais et rugbyman, ce sexagénaire dynamique a posé ses valises dans la Principauté pour raisons professionnelles. Il nous explique l’origine de cette création : ” l’idée était de proposer une alternative. Que fait un joueur qui n’a pas le niveau promotion honneur en Andorre , il arrête le rugby. On veut juste donner la possibilité de jouer ailleurs qu’au VPC”. La tête sur les épaules le président avance pas à pas : “Nous allons développer d’abord une école de rugby, ensuite viendra le temps de monter une équipe séniors”. Cette dernière était inscrite dans les poules de 4ème série, mais finalement, verra le jour plus tard.

philippe lezeau encamp
Philippe Lezeau

Encamp a donc le mérite de vouloir se lancer dans l’ombre de l’équipe nationale, ce qui est déjà un beau défi. Mais il semblerait que tout soit étudié. A commencer par un nouveau stade qui devrait sortir de terre d’ici la fin de l’année. Un stade qui recevra autant du foot que du rugby. Au niveau des compétences humaines, là aussi, le club pourra s’appuyer sur l’un des piliers du rugby andorran. “Didac Martinez va faire partie de l’aventure. C’est un entraîneur emblématique ici” nous confirme Philippe Lezeau. L’ancien coach du VPC apportera sa passion et sa connaissance du jeu auprès des jeunes pousses, puis certainement auprès de la future équipe fanion. Il nous a confirmé son engagement : “C’est un très beau projet. On veut créer un club sur des bases saines, en essayant d’avoir toutes les catégories représentées. Et faire grandir les enfants avec la culture rugby. Les hommes qui s’engagent dans ce projet sont de qualité”.

En plus de Phlippe Lezeau et Didac Martinez, il faut en effet rajouter un certain Jeannot Martinho, sélectionneur national, coéquipier pendant 10 ans avec Didac, et co-entraîneur pendant cinq saisons, dirigera aussi la partie sportive. Le quatrième mousquetaire sera Manu Sarti, dans le rôle du secrétaire. ce professeur de métier en Andorre, va pouvoir ouvrir les portes des écoles locales pour des interventions bénéfiques. On le voit, même si ce projet part de loin, il a quand même fière allure sur le papier. N’empêche que dans les faits, Philippe Lezeau tient également à préciser un autre point qui a son importance : “Nous n’avons pas d’aide de la fédération d’Andorre, ni de subvention quelconque (une demande est en cours). ce n’est jamais simple de créer un club, et de trouver des fonds. Mais on y travaille. Alors je lance un appel aux dons. Pas financiers, mais un appel aux dons de matériel pour l’école de rugby. Ballons, chasubles, plots, maillots, …Toute aide sera la bienvenue.”  L’appel est lancé. Sûr aussi que le village d’Encamp sera reconnu désormais. Et pas que par les skieurs de la région.

terrain rugby montagne
Pas évident de créer un club en Andorre…

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here