Régionale 3 (Nlle Aquitaine) – RC Treignac – XV des Feuillardiers, du vrai rugby c(h)ampagne

0

Après presque un an de repos forcé, les championnats régionaux de Nouvelle-Aquitaine faisaient officiellement leur retour en ce premier weekend d’Octobre. Sous un déluge automnal, le RC Treignac, revenu en Régionale 3 (ex-3ème/4ème Série) suite à des problèmes d’effectif à l’été 2020, accueillait le XV des Feuillardiers, équipe venue de Bussière-Galant et qui continue sa progression linéaire depuis sa création en 2018. Un terrain boueux, de la pluie, et des joueurs motivés pour bien lancer leur saison, tout était réuni pour assister à un beau moment de rugby clocher… même si les deux équipes portaient (presque) les mêmes couleurs. Un vrai bon moment de rugby des campagnes, qu’on aime tant…(Résumé et photos par Jérémy VdC)

Devant une poignée de valeureux supporters présents malgré les conditions météorologiques (et boudant ainsi la coupe du monde de kayak se déroulant quelques centaines de mètres en contrebas !), ce sont les locaux qui se mettent les premiers en évidence, grâce à une percée de leurs avants. Les Feuillardiers se mettent à la faute, mais Madrange manque sa pénalité, pourtant en bonne position. Ce n’est que partie remise, car sur une nouvelle offensive menée par Urbain, les visiteurs se voient de nouveau pénalisés dans le ruck face aux perches ; un cadeau pour dépoussiérer le planchot en faveur du RCT (3-0, 6’).

Le buteur treignacois aura alterné le bon et le moins bon au pied (crédit Jeremy VdC)
Le buteur treignacois a alterné le bon et le moins bon au pied… l’explication est fournie dans les réactions plus bas. (crédit Jeremy VdC)

Les « All Blacks des Monédières » (surnom des Corréziens) continuent de maintenir la pression sur leur adversaire, avec plusieurs nouvelles offensives dans les minutes qui suivent. La défense bussiéroise plie, sans rompre, du moins jusqu’à la dix-huitième minute. Sur une touche treignacoise, le RCT pilonne la ligne adverse durant de nombreux temps de jeu. Le ballon est par la suite écarté sur l’aile, Messauchie décalant Sammoura pour un deux contre un d’école, avec comme récompense l’essai en coin (8-0, 18’).

Malgré un ultime retour défensif, l'ailier local aura ouvert son compteur d'essais (crédit Jeremy VdC)
Malgré un ultime retour défensif, l’ailier local a ouvert son compteur d’essais (crédit Jeremy VdC)

Piqués à vif, les Noir et Blanc (eux aussi) Feuillardiers réagissent sur le renvoi, et profitent d’une faute treignacoise pour débloquer la marque par le pied de Soulié (8-3, 21’). Malgré la pluie tombant sans discontinuer, peu d’en-avants sont à signaler, et les trente acteurs sur la pelouse détrempée prennent plaisir à tenter beaucoup de jeu à la main, façon rugby c(h)ampagne. Les Treignacois se montrent les plus entreprenants en cette fin de premier acte, avec plusieurs grosses occasions d’essais vendangées. Ayant quelques soucis avec sa mire, Madrange trouve par la suite le poteau sur une pénalité, avant de finalement ajouter trois points de plus juste avant la sirène (11-3, 39’).

Les imapcts ont été rudes, au point de faire fumer la bombe de froid (crédit Jeremy VdC)
Les joueurs ne se sont pas économisés, la bombe de froid a fumé !(crédit Jeremy VdC)

Treignac tout en contrôle, les Feuillardiers pas loin d’un bonus pour le mérite

Après une pause permettant à tout le monde de se réchauffer (quart d’orange sur le terrain, bière ou café hors terrain), les deux formations reprennent sur le même rythme la rencontre. Les Haut-Viennois se font de nouveau pénalisés dans les rucks, laissant le soin au RCT de faire gonfler le score (14-3, 44’). Treignac continue son travail de sape, mais la fatigue et la pluie toujours présente empêchent les locaux de conclure, avec quelques fautes de mains sur la ligne mais également à cause d’une valeureuse défense bussiéroise.

Les deux équipes n'auront pas fermé le jeu, avec beaucoup de tentatives de relance et de grosses défenses (crédit Jeremy VdC)
Les Blanc et Noir ont envoyé du jeu, mais les Noir et Blanc aussi… (crédit Jeremy VdC)

À l’heure de jeu, les Feuillardiers se retrouvent en infériorité numérique, Pinaud payant les fautes répétées haut-viennoises depuis plusieurs minutes dans son camp. Double peine pour les visiteurs, puisque dans la foulée, les Treignacois trouvent une touche sur les cinq mètres. La balle est bien captée en hauteur, et le groupé pénétrant fend le pack visiteur en deux, et Powell envoie finalement son coéquipier Bertrand dans l’en-but, pour un essai sur la ligne (19-3, 62’).

Le duo Powell-Bertrand s'en va à l'essai au ras, après un bon travail du pack treignacois (crédit Jeremy VdC)
Le duo Powell-Bertrand s’en va à l’essai au ras, après un bon travail du pack treignacois. Non, ça ne plonge pas… (crédit Jeremy VdC)

Touchés, mais pas coulés, les Noir et Blanc profitent d’une baisse d’intensité des Corréziens pour camper dans le camp adverse sur le renvoi. Mais malgré de belles offensives de Pouyadoux ou Guillou, les locaux tiennent et arrivent à récupérer une pénalité. Sur la touche consécutive, l’alignement du XVF subtilise la gonfle, et Chartier perce le rideau défensif, avant d’être stoppé sur les vingt-deux locaux. Le jeu s’écarte, et Cuetor trouve finalement la faille, en puissance (19-10, 69’).

Le XV des Feuillardiers récompensé de sa pugnacité avec cet essai (crédit Jeremy VdC)
Le XV des Feuillardiers récompensé de sa pugnacité avec cet essai (crédit Jeremy VdC)

Les dernières minutes se font sans la pluie, qui semble s’être arrêtée pour voir si le sort du match allait changer de camp. Les deux formations s’offrent d’ailleurs plusieurs occasions, sans réussir à concrétiser. À défaut de victoire, les Feuillardiers puisent dans leurs ultimes ressources pour obtenir une pénalité près de la ligne médiane, alors que le temps réglementaire est écoulé. Si le capitaine treignacois se voit infliger un carton blanc pour contestation de la décision arbitrale, Soulié a, au bout de son pied, le bonus défensif. Las, Soulié déchausse des quarante-cinq mètres, et le ballon passe à côté, laissant les siens repartir bredouilles de Corrèze. Dommage.

L'ultime pénalité du match, mais Soulié ne trouvera pas les perches (crédit Jeremy VdC)
L’ultime pénalité du match, mais Soulié ne trouvera pas les perches (crédit Jeremy VdC)

Quant au RC Treignac, ce succès inaugural à domicile permet de bien se positionner, dans une poule 3 qui sur le papier semble très relevée, malgré les forfaits généraux de Beynat et Villefranche-du-Périgord. Restera désormais à confirmer lors du déplacement à Cénac, tombeur avec autorité de Saint-Germain-les-Belles. Pour le XV des Feuillardiers, il faudra attendre un peu plus longtemps (forfait du RCMB pour la deuxième journée), avec la réception à l’Hermeline de… Cénac, le 17 Octobre.


Les réactions

Philippe Kwasnik (entraîneur du RC Treignac) : « Ce n’est pas seulement de la victoire dont je suis satisfait, c’est aussi du contenu. Sur le terrain, on a été bien organisés, c’était cohérent, on a vu de bonnes attaques, de bonnes intentions. Les dix dernières minutes étaient plus difficiles, on a dû faire tourner. Il nous manque dix-douze mecs, de bons joueurs, qui n’étaient pas encore disponibles pour le match. Mais très content du résultat. Et puis cette année, elle va être fabuleuse pour nous. On vient de monter une équipe féminine séniore, elles ont fait leur premier match amical il y a quelques jours, contre Beynat, sans que l’on sache vraiment où on en était. Et elles ont fait un très beau match, avec une victoire au bout ! Donc forcément, ça créé une dynamique dans le club, c’est fabuleux, c’est un renouveau dans le club. Comme j’ai dit à mes gars, il fallait prendre du plaisir, être heureux de revenir sur ce terrain, de refaire la java en troisième mi-temps ! Tu le vois, tu as connu ça aussi quand tu jouais, on s’ennuie en restant à la maison ! (rires) Donc très content de cette reprise et de la victoire. »

Le coach treignacois (à gauche), était satisfait du match après le coup de sifflet final (crédit Jeremy VdC)
Le coach treignacois (à gauche), était satisfait du match après le coup de sifflet final (crédit Jeremy VdC)

Tristan Deenen (deuxième-ligne du RC Treignac) : « C’est cool pour toute l’équipe cette victoire ! On a eu pas mal de ballons sur le match, derrière ils ont pu jouer, devant on a aussi pu faire pas mal de combinaisons, on a été bons en touche aussi. Bon, notre buteur par contre, ça passe un coup sur deux… le stress peut être ! (rires) (n.d.l.r : Clément Madrange, le buteur local, était aux côtés de Tristan pour l’interview, et a ajouté s’être couché trop tôt ce matin, ce qui pourrait expliquer ses performances). Sinon, on est content pour tout le club, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas joué un match officiel ici, donc c’est bien pour les bénévoles et le public qui s’était déplacé. Donc heureux de la victoire, même si ça fait bizarre de revoir le terrain, on sent que tout le monde n’a pas encore retrouvé les automatismes ! »

Tristan (au centre), était comme tous ses coéquipiers heureux de la victoire après un an sans match (crédit Jeremy VdC)
Tristan (au centre), était comme tous ses coéquipiers heureux de la victoire après un an sans match (crédit Jeremy VdC)

Frederic Gounet (entraîneur du XV des Feuillardiers) : « Des regrets, oui on en a, parce qu’on n’a pas su mettre suffisamment de pression pendant la première mi-temps, ni conserver le ballon. La deuxième période a été bien meilleure, surtout les vingt dernières minutes, où on marque un essai et où on aurait pu aller chercher mieux. On a un groupe hétérogène, avec beaucoup de jeunes qui débutent, et quelques anciens qui tiennent la route. On va essayer de continuer à mixer tout ça pour avoir une équipe compétitive sur la saison. Mais bon, ce n’est que le premier match de championnat, on perd contre une belle équipe de Treignac. Mais 19-10, on n’a pas à rougir du score. »

Quelques regrets pour le coach des Elephants, mais du positif pour la suite (crédit Jeremy VdC)
Quelques regrets pour le coach des Elephants, mais du positif pour la suite (crédit Jeremy VdC)

David Cuetor (troisième-ligne et président du XV des Feuillardiers) : « Déjà, le premier point positif, c’est d’avoir pu aligner une équipe ! Quand on voit la poule, avec deux clubs qui sont déjà en forfait général, ce n’est pas facile. Mais de retrouver le terrain, en faisant un beau match contre Treignac, c’est déjà bien. Peu importe le score, l’important ça a été de jouer ! Il y a eu une très bonne équipe de Treignac en première mi-temps, je pense que physiquement on était un peu plus haut-dessus en deuxième période. On a su développer notre jeu à ce moment-là, avec notamment nos dix recrues, dont certains découvrent juste le rugby ! Content du match, même si on n’est pas passé loin du bonus, on a eu un bon arbitrage de monsieur Dorison, bref, content de cette reprise. »

Pour David, la joie de retrouver le terrain était présente (crédit Jeremy VdC)
Pour David (au centre), la joie de retrouver le terrain était présente (crédit Jeremy VdC)

La feuille de match

Au Stade André-Barrière de Treignac (19) :

Rugby Club Treignacois 19-10 XV des Feuillardiers (mi-temps : 11-3)
Arbitre : M. Pascal Dorison (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Pour Treignac : deux essais de Sammoura (18’) et Bertrand (62’), trois pénalités (6’, 39’, 44’) de Madrange

Carton blanc : Lameyre (80’, contestation)

Pour Bussière-Galant : un essai de Cuetor (69’), une transformation (69’) et une pénalité (21’) de Soulié

Carton blanc : Pinaud (60’, fautes répétées)

RC Treignac

Madrange ; Sammoura, Boisserie, P. Rivière, Barbanchon ; Urbain (o), Darlavoix (m) ; Powell, Lameyre (cap), Messauchie ; A. Chaumeil, Deenen ; S. Rivière, Bertrand, M. Chaumeil

Remplaçants : Escure, Barouty, Ribeiro, Rigaudie, Gaugnion

Staff : Kwasnik, Roux, Navet, Mazaud

Buteur : Madrange (pénalités : 3/5 ; transformations : 0/2)

XV des Feuillardiers

Moirand ; Clavery, Denis, Cahu ; Soulié (o), Lafaye (m) ; Cuetor, Pouyadoux, Delouis ; Garreaud, Baligne ; Guilloun (cap), Dumain, Lascaux

Remplaçants : Pinaud, Bruzat Demery, Dartou, Mander, Chartier

Staff : Gounet, Murray, Ruby

Buteur : Soulié (pénalités : 1/2 ; transformation : 1/1)

Quelques clichés supplémentaires du match (l’album complet est à retrouver en cliquant ici)

(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
Un 3000m steeple pour s’échauffer ? (crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
Les Treignacois ont mis beaucoup de pression sur les Feuillardiers, notamment dans leur vingt-deux (crédit Jeremy VdC)
Les Treignacois ont mis beaucoup de pression sur les Feuillardiers, notamment dans leur vingt-deux (crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
Presque… (crédit Jeremy VdC)
Les retrouvailles entre Cuetor et Barouty, anciens coéquipiers (crédit Jeremy VdC)
Les retrouvailles entre Cuetor et Barouty, anciens coéquipiers. L’esprit rugby amateur a régné pour ce beau dimanche pluvieux à la campagne… (crédit Jeremy VdC)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here