Promus en Fédérale 1 – Sarcelles rugit de plaisir

0

Suite de notre tour d’horizon des promus en Fédérale 1, avec l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles, qui évolue dans la poule 1… (Par Marco Matabiau)

225493267_103787538629905_8924309903150394860_n

Pour le jeune club du Val d’Oise (fondé en 1960), cette montée en Fédérale 1 est une grande première dans l’histoire des Jaune et Bleu, un objectif affiché au début de l’exercice 2021/2022. Pour autant, pas question de faire des folies, comme l’explique Laurent Posa, désormais manager (il entraînait l’an passé avec Stéphane Lasdapis, aujourd’hui parti du côté de Tremblay-en-France): « Le but premier était de conserver une bonne partie de l’effectif, ce qui a été fait, de manière à récompenser les gars qui avaient fait partie de l’aventure ». Une politique qui ne date pas d’hier (c’est là qu’ont, entre autres, été formés Rabah Slimani et Sekou Macalou), puisque l’effectif est composé en très grande partie de joueurs issus de la formation de la région Île-de-France. Le manager poursuit : « A y regarder de plus près, la poule de Fédérale 1 de cette saison ressemble à s’y méprendre à celle de F2 d’il y a trois saisons ». Avec les autres promus que sont Gennevilliers et le PUC ou les habitués tels que Drancy et Saint-Denis, « on va jouer un paquet de derbys. C’est le trésorier qui va être content ».

Bourges 6
A l’image du capitaine Kane (9) et de Lo (qui bloquent ici le Berruyer Bourdin), Sarcelles, après une belle victoire à l’aller (35 – 23), a bien géré le retour (défaite 16 – 22) pour s’offrir une place en F1 (Photo Bourges XV Officiel).

Après l’accession acquise après la double confrontation face au Bourges XV), le club a donc fait appel à deux nouveaux entraîneurs. En provenance du club voisin de Domont (que les Sarcellois ont rencontré en phase régulière la saison passée), le duo composé d’Alexis Driollet (en charge des avants) et de Jean-Baptiste Ozenda (trois-quarts) prend les rênes de l’équipe. Pour ce qui est de l’effectif, il s’agit notamment de remplacer les partants, en particulier Khan (demi de mêlée, Saint Denis), Sarafian (troisième ligne, Salles), Goncalves (Soisy) ou encore Muledi, parti s’occuper des Espoirs de Saint-Denis. Des joueurs expérimentés rejoignent ainsi l’AASS, à commencer par un trio en droite ligne du Rugby Club de Drancy : les troisièmes lignes Azor (ex-capitaine RCD) et Arabat (international marocain) ainsi que le deuxième ligne Sacko. Les Tongiens Kavaliku (talonneur) et Soafa (pilier) viennent eux aussi renforcer le pack. Derrière, le Sud-Africain Zono (Oloron) apportera sa connaissance de la Fédérale 1. L’idée directrice sera la suivante : « Proposer un rugby plus moderne, plus « jeune », avec l’envie de pérenniser le club à ce niveau de la compétition ». Pour ce faire, la reprise a eu lieu le 1er août, à raison de 4 entraînements par semaine ! Avant le saut dans le grand bain contre Saint-Denis, soldé par une courte défaite 16-19, à la dernière minute. Frustrante et encourageante à la fois. Ce que les Bleu et Jaune ont confirmé pour la première réception de l’année face à Annecy : 17-0 au bout de 10 minutes de jeu et une victoire 32-10, bonifiée. Le dernier match de ce premier bloc se déroulait à Nuits Saint-Georges le weekend dernier. Sarcelles menait à la pause avant de s’incliner 30-25. Une défaite assortie d’un bonus défensif comme lors de la première journée. Il faudra vraiment compter sur l’AASS pour se battre comme des lions toute la saison…

image001
Les Sarcellois devront une fois encore faire preuve de solidarité pour pouvoir exister dans la solide poule 1 (Photo Florian Gihr).

293275435_318968050445185_5424081789838976671_n

292510772_318956110446379_1872436496456372256_n

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here