Promotion Honneur – Ramonville sort la tête de l’eau à L’Union

0

C’est sur le terrain synthétique du complexe Loudes, que la rencontre a pu se dérouler. Dès le coup d’envoi, les rouge et blanc de Ramonville, vent dans le dos, envahissent le camp des locaux, plus agressifs. En jouant dans le bon sens et avec beaucoup d’intensité. L’union, sans être débordé, se met quand même à la faute, notamment sur un ruck. Cermeno en profite pour ouvrir le compteur de son équipe (0-3). Décidément plus entreprenants, les visiteurs n’hésitent pas à envoyer du jeu, emmenés par une charnière inspirée. Et sont récompensés. Garel (2ème ligne), bien lancé à hauteur, fait parler sa puissance, perce le rideau défensif aux 22m et va marquer l’essai, transformé par Cermeno (0/10, 20ème minute). A croire que cet essai réveille les unionais. Sur le renvoi, les hommes d’Emmanuel Dejean et Eric Victor récupèrent le ballon, balayent le terrain, et trouvent l’ouverture sur le côté droit par Lippmann. Cuirana transforme (7-10). La tension est palpable au bord du terrain. Le jeu s’équilibre un peu plus, la rencontre est très plaisante. Juste avant la pause, Ramonville obtient une pénalité que Cermeno, en échec sur la précédente, passe cette fois-ci. 7-13, Monsieur Manfré, l’arbitre de la rencontre, siffle la mi-temps. Début de seconde période, Estrade (L’Union) se fait pénalier et reçoit même un carton blanc. C’est Meidinger cette fois-ci qui s’y colle pour Ramonville, et saisit l’opportunité de faire un mini break (7-16). Les hommes de Vincent Lacouture (Ramonville) semblent avoir un plan de jeu et le mettent en application. Appliqués en défense, ils relancent les ballons disponibles à la main, en faisant courir leurs adversaires sur toute la largeur du terrain. L’Union finit par concéder une brèche dans laquelle s’engouffre Itoiz qui plonge dans l’en-but (7-21). L’Union encaisse mal et ne réagit toujours pas. Pire, ce sont les visiteurs, qui continuent à mettre la pression. Et puisque ce jeu de mouvement leur réussit, le ballon vole de mains en mains. Et après un nouveau temps de jeu de plus de dix passes, Souquet va inscire l’essai du bonus pour Ramonville. Le ciel gris, et déjà bas, tombait définitivement sur la tête de l’Union, quand, sur une de leurs offensives, ils se faisaient contrer par Roumiguier, qui filait inscrire un cinquième essai (7-31). L’Union tentera bien de réagir, pour réduire le score, mais aussi priver leur adversaire du bonus offensif. Peine perdue, Ramonville se montrait intraitable en défense.

Malgré l’enjeu, le match s’est déroulé dans un très bon esprit, autant que celui de l’arbitre. Cette victoire permet à Ramonville de passer devant L’union, qui plonge à l’avant-dernière place. Tout cela rendu anecdotique après l’hommage rendu à Antoine Magny, présumé disparu dans la Garonne, et dont le corps n’a toujours pas été retrouvé. Joueurs de la Une et de la deux, ainsi que les dirigeants se sont ainsi rassemblés au centre du terrain, pour lui dédier cette victoire, ainsi qu’à sa famille et ses proches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here