Promotion Honneur – L’Aviron Castrais l’attendait depuis un an et demi

0

Champion des Pyrénées de Promotion Honneur en juin 2013, l’Aviron Castrais a découvert le niveau Honneur dans la douleur, et la défaite, permanente. De retour en Promotion Honneur cette saison, les Tarnais n’ont pas su inverser la tendance avec un match nul et…sept défaites. Le départ des coachs en novembre et seulement quatre points au compteur, ne laissaient guère espérer un hypothétique maintien. Le match des (très) mal classés face à Rabastens ce dimanche, représentait donc, bien plus qu’un derby, mais le dernier espoir pour l’une ou l’autre équipe…

aviron castrais - rabastens 01 15 - adeline farral (3)
Enfin une victoire pour l’Aviron (photo A. Faral)

On ne jouera pas la carte suspense sur ce match, car il n’y en a pas eu. On le regrettera pour Rabastens qui s’accroche chaque dimanche, avec ses moyens. Et si son coach, Eric Goze, espérait encore en fin d’année, il semble désormais difficile de ne pas imaginer le SARC retourner à l’étage inférieur la saison prochaine. Côté Castrais en revanche, cette victoire est la première depuis un an et demi ! Un succès bonifié (29-0) qui permet de croire encore au maintien. Car si la situation au classement reste très délicate (avant dernier à 9 points du premier non relégable), l’Aviron compte un match en moins (réception de L’Honor de Cos, le 1er février prochain). Alors, cette victoire tant attendue, elle fait du bien non ? Guillaume Pradiès, le solide barbu des bleu et blanc nous a répondu : “Oui, elle fait du bien ! Après plus d’un an et demi de disette et de frustration, forcément qu’elle fait du bien. On ne pouvait pas mieux commencer cette nouvelle année en prenant en plus le point de bonus offensif. Surtout face à un concurrent direct pour le maintien. On n’a pas fait de coupure durant les fêtes. Il y a eu du monde aux entraînements, du sérieux, de l’application et forcément beaucoup de travail, surtout sur notre défense. Et tous ces efforts ont payé.”

“Cette victoire va nous donner un second souffle !”

aviron castrais - rabastens 01 15 - adeline farral (1)
Guillaume Pradiès (au premier plan) croit fermement au maintien de son équipe (photo A. Farral)

L’enthousiasme semble revenu, tout en saluant des renforts de choix : “On peut aussi remercier les quelques Bélascain qui sont venus nous filer un coup de main. Ils sont aussi pour quelque chose dans cette victoire. Maintenant on va se déplacer à Bressols dimanche en espérant continuer sur cette dynamique et aller chercher un petit quelque chose là-bas comme ils sont venus faire match nul chez nous. On se dit qu’on aura un match de plus dans les jambes par rapport à eux et que ça peut aussi avoir son importance.”

Cette première victoire demande confirmation bien sûr, et l’Aviron Castrais n’a d’autres choix que de prendre des points et des gros. Guillaume Pradiès s’empresse de signaler en guise de conclusion : “En tout cas, j’espère de tout coeur que cette victoire va nous donner un second souffle, et que tout ce qui s’est passé avant ne soit plus qu’un mauvais souvenir. 2015 nous voilà !”.

Qu’on se le dise, l’Aviron n’est pas encore coulé.

aviron castrais - rabastens 01 15 - adeline farral (2)
Rabastens a une nouvelle fois offert son courage mais n’a rien pu faire contre le voisin castrais (photo A. Faral)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here