Promotion Honneur – Causeries et debrief

0

Poule 1

Toulouse Lalande Aucamville poursuit sa belle série, non sans avoir eu du mal à venir à bout de Launaguet, coriace promu qui tient tête aux grosses écuries de la poule. TLA devient co-leader, en rejoignant Léguevin, qui ramène un match nul de Tarascon, mais dont les incidents de fin de match (voir par ailleurs) font sans doute passer ce résultat au second plan. Attention au retour des Andorrans qui enchaînent un troisième succès consécutif et pointent désormais à la troisième place. Il faudra assurément compter sur eux désormais. Foix en a fait les frais, et glisse dangereusement vers le bas du classement. Portet s’incline de peu à Arize. Les joueurs de Daumazan reviennent ainsi à un point de leur victime du jour. Enfin, Lézat dans un match sans éclat, sous la pluie, est venu à bout d’une courageuse équipe de Saint-Orens, qui s’incline pour la cinquième fois d’affilée, et s’enfonce un peu plus au classement, sans pour autant s’enfoncer dans la crise. Les joueurs restent plus que jamais solidaires et convaincus de meilleurs lendemains. La victoire contre Tarascon est impérative si les hommes du président Minvielle veulent encore exister. Gros choc en perspective aussi entre les deux équipes en forme du moment, Andorre qui recevra TLA. A noter aussi, le remake de la finale de 1ère série 2014, entre Launaguet qui attend Lézat de pied ferme.

TLA - launaguet 11 14
Launaguet a inquiété jusqu’au bout le désormais co-leader de la poule, TLA (photo club)

Les réactions

Christophe Vinazza (co-président Launaguet) : On domine la première mi-temps qui se termine à 10-7. Mais TLA est revenu des vestiaires avec plus d’envie et nous a pris sur des ballons portés, dont un qui va au bout et leur permet de passer devant à un quart d’heure de la fin. Malgré un joli baroud d’honneur, on va en touche au lieu de prendre les points au pied, on fait tomber un dernier ballon qui scelle le match. On reste satisfait malgré tout de ce point de bonus pris chez une très bonne équipe. On grapille des points partout où on peut, chaque point comptera pour le promu que nous sommes.

Yann Frayssinet (deuxième ligne Saint-Orens) : Après deux bonnes semaines de travail, nous arrivions à Lézat avec beaucoup d’intentuions. Après une bonne entame, où nous avons su contrer les avants de Lézat, et une action où nous terminons à 1 mètre de l’en-but adverse, le match s’équilibre. Nous loupons 6 points en première mi-temps. Et la première mi-temps se termine sur un score de 0/0 ! Nous étions vraiment bien dans le match. Très peu de pénalités offertes à Lezat. La seconde mi-temps commence de la même manière. Jusqu’à la 65e, tout va bien. Puis petit à petit, nous avons voulu relancer le jeu depuis nos 40, puis nos 30, et enfin nos 22, et là on s’est fait croquer immédiatement. 3/0 pour Lézat. Sur une nouvelle erreur, on se retrouve à 5m de notre ligne avec une série de penal’touches. Au bout de la 3ème ou 4ème nous cédons face à leurs avants, sur un essai pas du tout évident et tristement invisible. Pour la fin du match, nous passons le dernier 1/4 d’heure dans leurs 22m sans succès. Le travail commence à se faire sentir. Le plus paradoxal, c’est que nous prenons du plaisir à jouer ensemble, donc il nous faut continuer. Et dès dimanche prochain, nous répondrons présents face à Tarascon.

ARIZE PORTET 11 14
Portet a failli ramener plus qu’un bonus défensif d’Arize (photo USP)

Philippe Panabière (président Portet) : On a attaqué le match sur un faux rythme qui a permis à Arize de passer en force sur un premier essai…débordant très légèrement en touche, pas plus de 20 cm, sous les yeux de l’arbitre de ligne local probablement atteint de migraine ophtalmique fulgurante et à qui nous souhaitons bon rétablissement d’ici le match retour. Pour le reste, pas grand chose à dire, nous tenons à féliciter l’arbitre de champ qui aura parfaitement maîtrisé sa partie et sans qui, cette rencontre aurait pu grandement dégénérer. Au final une défaite 10 à 6 qui laisse un goût d’inachevé avec notamment deux échecs sur la transversale sur deux pénalités, et une occupation stérile dans les 15 mètres adverses pendant plus de 20 minutes en fin de match, c’était trop pour pouvoir s’imposer surtout dans de telles conditions climatiques. Nous devons donc être en mesure de réagir et travailler notamment nos lancements en touche afin de pouvoir rapidement gagner ce type de match si nous voulons essayer de faire quelque chose cette saison. Après no,tre collectif est très jeune, il y avait pas moins de 7 juniors dans le groupe de la Une, mais ils apprennent très vite et je suis serein pour l’avenir. Un regret aussi pour notre équipe réserve qui après avoir mené 19-0, a perdu à la dernière seconde sur une transformation, ratée, mais dont l’arbitre a permis de la retirer.

Résultats

Andorre 48-28 Foix

Toulouse Lalande Aucamville 14-10 Launaguet

Tarascon 18-18 Léguevin (voir le résumé)

L’Arize 10-6 Portet

Lézat 13-0 Saint-Orens (voir le résumé)

 

classement PH 1

 

 

Poule 2

C’était le match au sommet entre Saint-Jory et Saint-Sulpice. Les Tarnais réalisent donc le gros coup de la journée et confortent un peu plus leur place de premier, avec une cinquième victoire consécutive. L’autre choc opposait Lauzerte à Saint-Juéry. Ici, point de suspense, les Tarn-et-garonnais ont pris le dessus et se sont imposés facilement. Avec le bonus offensif dans la besace, ils sont solidement accrochés à la deuxième place. Saint-Juéry et Saint-Jory rentrent un peu dans le rang mais restent dans le quatuor de tête. Bressols vient frapper à la porte après son carton face à Rabastens. Capdenac crée la surprise en s’imposant à Honor de Cos. Les deux équipes sont à égalité au classement. Enfin, dans le duel des très mal classés, La Nicolaïte n’a pas fait dans le détail face à l’Aviron Castrais. Une défaite lourde de conséquence pour le duo d’entraîneur tarnais, puisqu’ils ont quitté leurs fonctions au retour de ce match (voir par ailleurs).

SAINT SULP SAINT JORY 11 14
Saint-Sulpice peut avoir le sourire. Sa victoire à Saint-Jory lui permet de prendre de l’avance et rester en tête de la poule (photo RCSS)

Les réactions

Jean-Claude Muratet (président Rabastens) : Le score a vite enflé, le manque de nos cadres s’est fait sentir. Nous n’avions pas envoyé notre équipe type. Notre première ligne était renouvelée par rapport à la semaine dernière. Nous avions beaucoup d’absents et de blessés, ce score est malheureusement logique. Nous n’avons pas su accrocher cette formation de Bressols qui était nettement supérieure. Etre fanny est un peu dommage car nous avons eu l’opportunité de scorer. Chaque fois que Bressols est venu dans notre camp, ils ont su inscrire des points. Nous encaissons un essai de pénalité pour un anti-jeu qui n’est pas flagrant selon moi. Le score a rapidement pris de l’ampleur car nos contre-attaques sont approximatives et que l’on se fait tout de suite sanctionner. Rien n’a marché lors de cette rencontre, c’est logique au vu de notre semaine délicate avec beaucoup d’absents, même notre entraîneur pour maladie. Bressols a su profiter de nos lacunes. La situation actuelle est difficile et il faudra assurer le maintien désormais en allant chercher une victoire à l’extérieur. Dimanche nous recevons Lauzerte qui cartonne en ce début d’exercice. Il faudra faire une performance sur nos terres pour s’offrir ce succès précieux. Notre meilleure copie pour le moment est celle contre Saint-Sulpice, malgré la défaite au final. Cette poule est relevée avec Saint-Sulpice et Lauzerte donc, mais aussi Saint-Juéry et Bressols, candidats aux phases finales. Nous pouvions jouer les trouble-fêtes mais hélas nous ne sommes pas sérieux au quotidien. Il faut vite rectifier le tir.

Julie Gauraud (dirigeante La Nicolaïte) : Une belle victoire bonifiée qui fait du bien au moral. Saint-Nicolas a mené la danse d’entrée de jeu avec un essai de Cavalié à la 5ème minute. Dumial inscrit et transforme un essai à la 20ème. Gros combat et fair play des deux équipes en proposant un beau spectacle, mais stérile. A la reprise, Saint-Nicolas a dominé en concrétisant par un nouvel essai suivi d’une nouvelle pénalité. L’Aviron Castrais réussit à franchir l’en-but à la 70ème, sans transformer, et le point de bonus offensif viendra par l’essai de Ponti à la 80ème. Dimanche prochain l’équipe se déplace à Saint-Sulpice en espérant que cette victoire soit la première d’une longue série. Les joueurs se sont retrouvés et le noyau est solide.

André Marin (co-président Bressols) : Le groupe a su être constant sur la partie et vite débloquer la rencontre. Rabastens n’a pas fermé le jeu et mes joueurs ont vraiment réalisé un jeu très enthousiasmant, et je les félicite.

Alain Delmas (entraîneur Bressols) : Match sérieux de bout en bout, l’équipe a passé un cap au niveau du jeu. Nous espérons réitérer cette prestation le plus souvent possible pour le plaisir du public. Certainement notre prochain match à l’Honor de Cos sera plus complexe, on verra bien.

Karen REY (co-présidente de Lauzerte) : On a vu une belle partie, l’équipe a réalisé une très bonne première mi-temps avec 3 essais inscrits et de beaux mouvements.En deuxième mi-temps c’est Saint-Juery qui a tenu le ballon mais notre défense nous a permis de ne pas encaisser d’essai. Sur une incursion dans le camp adverse on a même réussi à marquer un 4ème essai qui confortait le bonus offensif. Aujourd’hui je suis heureuse pour l’équipe 1, qui fait un bon début de saison, en espérant que notre équipe 2 accroche une victoire très vite car elle le mérite amplement.

Résultats

L’Honor-de-Cos 10-20 Capdenac

Lauzerte 26-0 Saint-Juéry

Saint-Jory 23-29 Saint-Sulpice-la-Pointe (voir le résumé du match avec les réactions)

Bressols 54-0 Rabastens

La Nicolaïte 32-5 Aviron Castrais (voir l’article sur la démission des entraîneurs de l’Aviron)

CLASSEMENT PH 2

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here