Présentation Fédérale 2 (Poule 6) – L’AS Layrac, pour confirmer, et plus encore

0

Tour d’horizon des équipes de Fédérale 2. Aujourd’hui, présentation de l’AS Layrac, qui évoluera en poule 6… (Par Marco Matabiau)

La saison passée s’est brutalement arrêtée alors que l’AS Layrac réalisait un début tonitruant : 4 matchs, trois victoires (deux larges à domicile face à l’USL et Rieumes, une à Pont Long) et un nul obtenu à Beaumont de Lomagne. Quand on sait la difficulté d’aller chercher des points à Gaston-Vivas, on se dit que les Lot-et-Garonnais auraient pu nourrir de grandes ambitions pour la suite. Malheureusement, la compétition a d’abord été suspendue, puis annulée.

Layrac
Layrac avait parfaitement lancé sa saison en rapportant un bon match nul de Beaumont de Lomagne (Photo AS Layrac).

Le club, qui entamera sa quatrième saison à cet échelon (après trois passées en Fédérale 3), n’a pas fait de folies sur le marché des transferts. En effet, comme l’explique le coach Mat de Carli (qui fera de nouveau cause commune avec Eric Bourdeilh, un ancien des maisons agenaise et marmandaise), « nous avons conservé notre groupe, et c’est bien là le plus important. On a un effectif premier de 35 ou 36 joueurs. C’est un groupe qui progresse, qui arrive à maturité. Certains joueurs sont avec nous depuis l’Honneur ». Pour ce qui est des départs, le polyvalent deuxième ou troisième ligne Goguet rejoint Casteljaloux et le Tongien Hakalo quitte le club (et ses compatriotes Papa et Fonua) pour s’engager avec Belves. Côté recrues, le solide (130 kg !) pilier droit Lambrot arrive de Valence d’Agen, le polyvalent Lamata (talonneur ou numéro 8) de Chartres et Brillon (mêlée ou ouverture) de La Baule après être passé par les Espoirs de Clermont.

layrac se bonifie
Coach de Carli espère certainement que ça continue à « bicher » à Layrac en 2021/ 2022 (Photo Mat de Carli).

Une chose est donc sûre: l’équipe ne manquera pas de cohésion pour débuter le championnat. Un exercice que le technicien layracais évalue de la façon suivante: « On a certes une poule similaire à celle de la saison passée, mais tout le monde s’est renforcé. De là à donner un pronostic… Qu’on la joue cette saison, ce sera déjà bien. Après, on verra ». Pour la préparer au mieux, l’équipe est passée de deux entraînements semaine mi-juin à trois à partir du 14 juillet, histoire de « se remettre à jour physiquement après une si longue coupure ». Les matchs amicaux ont ensuite vu les Bleu et Blanc affronter Belves (weekend du 8 août, victoire 99-19 !) Salles (défaite 17-14 contre les hommes de Didier Faugeron). Le championnat commence par trois matchs face à des pointures de la poule : à Saint-Girons, contre Beaumont, et à L’Isle Jourdain. Si Layrac signe le même départ canon que l’an passé, il serait difficile de ne pas mettre les Bleus parmi les favoris à une montée (encore) historique, proposée par les instances mais refusée administrativement. L’obtenir sur le pré serait d’autant plus appréciable…

IMG_20201025_092724
L’antre de José-Pénétro restera-t-elle cette saison encore un bastion imprenable?

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here