Présentation Fédérale 1 (Poule 3) – Céret, des projets plein la tête

0

Tour d’horizon des équipes de Fédérale 1. Aujourd’hui, présentation du Céret Sportif, qui évoluera en poule 3… (Par Marco Matabiau/ Photos Jean-Luc Kubiak et Jeff Granal).

Si vous souhaitez interroger un coach qui ne pratique pas la langue de bois, le plus simple est de contacter directement Michel Koniek, à la tête du Céret Sportif pour la troisième saison consécutive. Celui qui travaillera cette année encore au côté de Florent Roig nous parle sans détour de cette longue intersaison : « On n’a pas fait grand-chose. La reprise s’annonce difficile. Certains gars ne se sont pas entretenus seuls et ont pris de l’embonpoint, jusqu’à dix « bombes ». Il va falloir les reperdre maintenant ».

koniek rvc
La tête de Michel Konieck quand il a vu ses joueurs monter sur la balance fin juillet ? (©photo RVC)

Le rythme d’entraînement prévu cette saison (trois fois par semaine, plus la préparation individuelle) devrait aider, d’autant plus que le club se sera doté, début août, d’une salle de musculation au stade Fondecave. Mais la structuration ne s’arrête pas là, comme l’explique le technicien catalan originaire de Châteaurenard: « On veut créer un grand club catalan sur le Vallespir. A l’heure actuelle, on a un terrain pour faire fonctionner une quinzaine d’équipes. Ce n’est plus possible. On cherche donc à s’associer avec Le Boulou, Prats de Mollo, Arles sur Tech et Amélie les Bains, ces trois derniers clubs travaillant déjà de concert sur les jeunes. Le but est d’utiliser les structures existantes aux alentours plutôt que d’avoir à construire un nouveau stade ».

Pour ce qui est de l’effectif, du turnover, mais sans trop. Le pilier Smith raccroche les crampons, à l’instar du demi de mêlée Torres. Au talonnage, Bruno (Graulhet) et Granal (Salanque Côte Radieuse) quittent le club. Le deuxième ligne Bonnet (Quentin) part pour le Servette de Genève et son homologue Viguier pour Prades. Egalement en partance pour le JOP Conflent Canigou, le trois-quart centre Margail et l’ailier Coma. Enfin l’arrière Bosch s’est engagé à Millas. Côté recrues, le pilier anglais Currie arrive de Massy. Pour faire dans le « plus local », les Thuirinois Tondut (mêlée) et Cristofol (Rémi l’ailier et David l’arrière) rejoignent le club. Confiance est faite en la jeunesse puisque le troisième ligne Dagneaux (Rivesaltes) et trois Espoirs de l’USAP (le pilier Girones, le troisième ligne Baquer et le trois-quart centre Guédeau) ont opté pour l’aventure cérétane. Sans parler de Culbert (21 ans), l’ailier bitérrois.

Ceret Sportif 3
La solidarité du groupe cérétan devrait une fois encore être une de ses grandes forces.

Si nul ne doute que l’équipe sera compétitive, Michel Koniek admet néanmoins : « Je pense qu’on va vivre une saison compliquée après une aussi longue coupure, d’autant plus qu’on reprend le championnat très tôt, début septembre ». Après avoir affronté les Espoirs usapistes en amical (défaite 10-26), 299 jours après le dernier match officiel disputé contre Pamiers, puis Limoges en amical ce samedi, Céret démarrera la compétition sur son herbe face à Mazamet. Un match un peu particulier pour Michel Koniek puisqu’il mettra les siens aux prises avec les protégés de Patrice Fargues, le manager des Noir et Bleu, avec qui il travaille depuis de nombreuses années. Il s’agira ensuite d’aller à Nîmes avant de recevoir Valence d’Agen. Mieux vaudrait que les diverses surcharges pondérales aient été évacuées d’ici là…

Ceret Sportif 2
Le Céret Sportif recroisera la route du Rugby Club Nîmois dès la deuxième journée de championnat.
céret 08 21 rvc (1)
L’opposition contre les Espoirs usapistes a donné de bonnes indications aux coachs catalans (photo RVC)

céret 08 21 rvc (2)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here