Phliponneau – Les Portes du Comminges champions de France

0

Après avoir échoué au même stade l’année dernière, les jeunes des Portes du Comminges sont devenus cette année Champion de France. Au terme d’une rencontre accrochée, ils sont venus à bout de Meaux (20-10), effaçant du même coup la déception de la défaite au même niveau l’an passé…

aDSC_0470

Les Commingeois n’ont pas eu un match facile ce dimanche pour décrocher ce titre tant espéré. Menés à la pause (0-10), ils ont repris le jeu en deuxième mi-temps avec plus de détermination, revenant au score avec deux pénalités de Bertini (6-10). Le match s’est équilibré par la suite, et ce n’est que dans les 10 dernières minutes que le sort du match s’est décidé. Tout d’abord suite à un dégagement contré par l’omniprésent troisième ligne Riquoir, qui filait à l’essai suivi d’un autre qui pliait la partie. L’écart de 10 points ne sera jamais comblé par les Meldois. Score final 20-10, les hommes de Vincent Ribère et Franck Valério, se sont offert une belle revanche suite a la finale perdue l’année dernière. Ce qui prouve l’immense réservoir de qualité d’un club qui fait de sa formation une véritable politique pour l’avenir.

aDSC_0564


Vincent Ribère (Entraîneur Portes du Comminges) : 
Je suis très content pour les gamins, c’est un bon groupe de copains, ils méritaient de gagner ce trophée. Sur le match, on n’a pas fait une bonne entame, car on n’a pas respecté les consignes. C’est après la mi-temps qu’on est revenus dans le match, et fait la différence physiquement. La saison n’est pas encore terminée, mais on est quand même fiers de ce qu’on a fait. On est invaincus, on espère le rester pour les deux prochains matchs évidemment. Ce bouclier était notre objectif depuis le début de la saison, on avait perdu en finale l’année dernière, on voulait faire mieux cette année, c’est fait ! 

Franck Valério (Entraîneur Portes du Comminges) :  On est passé à côté de la première mi-temps, sûrement à cause du stress. Je pense que la finale perdue l’année dernière trottait encore dans les têtes. On n’a pas lâché les chevaux, ce qui fait qu’on était derrière au score à la mi-temps. Heureusement on a rien lâché, on s’est accroché, dans les 10 dernières minutes on est passé devant et on a gagné le match. On a réussi à les user physiquement et à bien conclure en fin de match. Cette victoire, c’est beaucoup de joie, ça représente l’aboutissement d’une année entière de travail. Je suis fier des jeunes, ils sont allés se le chercher, c’est beau. C’est beaucoup de fierté pour nous aussi le staff, de les avoir emmené jusqu’au titre de champion de France.

aDSC_0619

aDSC_0764

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here