PH – La vaillance de Lézat, l’efficacité de Saint-Jory

0

L’entente Saint-Jory-Bruguières, armé pour jouer les premiers rôles, a assumé son statut, et ambitionne de terminer dans les deux premiers pour être le dauphin des Coteaux de l’Arret qui avec 10 points d’avance (mais 1 match en plus) caracole en tête de poule. A l’inverse, Lézat, en manque d’effectif, est à 7 points de Portet, premier non relégable. Autant dire que ce match en retard était celui des extrêmes. Le second qui se déplace chez l’avant dernier, le match s’annonçait déséquilibré a priori. Mais à coeur vaillant, rien d’impossible dit-on… (résumé et photos par GR Vin)

IMG_0045
ILes avants de Saint-Jory ont bousculé les jaune et rouge

Dès le coup d’envoi, les visiteurs s’imposent le rythme, et c’est peu de le dire puisque Cely va entre les poteaux, Mongis transforme (0-7). Lézat n’est pas descendu, non pas du bus, mais des vestiaires où il faut faire 50m pour rejoindre le terrain. Les protégés de Thierry Picot et Christophe Bardy doivent déjà courir après le score, et se lancent à l’offensive sans tarder. Une superbe combinaison des trois quarts voit Malherbe perforer la défense adverse avant d’être stoppé in-extremis. Regroupement et talonnage à la main des visiteurs, Rives réduit l’écart des 20m face aux perches (3-7). Mais St Jory est venu avec des intentions… et des moyens. Ce sont les gros, autour du capitaine Brunet, qui imposent leur puissance et leur organisation. Suite à une pénal touche, Ilbert dernier porteur, s’écroule en but (3-12).

IMG_0013
Les trois quarts de Lézat combinent, ici Saubesty et Rey
IMG_0002
Pascoto et Saint-Jory ont dominé la touche.

Réaction immédiate des locaux avec une nouvelle combinaison au milieu du terrain qui ouvre un espace à Rives, venu de son aile opposée. Accélération irrésistible et cad’deb sur le dernier défenseur, essai entre les poteaux, superbe ! Boy transforme et Lézat reste dans le match 10-12. On assiste à une opposition de deux styles de jeu bien différents : Saint-Jory avec un pack dominateur commence à prendre l’avantage sur Lézat qui écarte les ballons pour faire donner sa cavalerie. Mais au rugby, tout commence de toute façon devant, et Lézat en fait la dure expérience. Nouvelle pénal touche et nouvel essai, cette fois c’est Cheron qui se relève avec le ballon, 10-17, score à mi-parcours.

IMG_0055
IPerez a souvent donné le tempo

Indiscipline, réalisme et cartons…

La reprise est cette fois jaune et rouge. Boy, sur pénalité, rapproche les siens au planchot. A 13-17 rien n’est fait bien sûr, mais la pression des visiteurs est de plus en plus forte. L’USL fait front avec vaillance et courage, et parvient même à repousser l’envahisseur, au point de pousser les seconds de poule à commettre des fautes. Mais ces derniers, supérieurs en touche, récupèrent les munitions grâce au duo Pascotto – Coracin. Cette carence dans ce secteur de jeu est trop importante pour espérer revenir au score pour Lézat. Les joueurs de St Jory en profitent pour imposer un tempo et lancent à leur tour deux belles attaques. L’une d’elle, avec en relais l’excellent Cely, propulse Astegno sur le drapeau de coin.13-22 le break est fait, et la victoire dans la poche. Les dernières minutes sont un peu compliquées, les cartons s’enchaînent sans qu’il y ait une quelconque incidence sur le résultat du match. Victoire logique de l’équipe la mieux armée, qui a obtenu ce qu’elle était venue chercher. Défaite sévère pour Lézat, qui a beaucoup donné, tenté,  et aurait largement mérité le point de bonus défensif. A sept points désormais de Portet, premier non relégable, le maintien s’éloigne un peu plus à quatre matchs de la fin d’une saison compliquée pour les sang et or. Pour Saint-Jory, cette victoire permet de consolider sa deuxième place avec une dernière ligne droite piégeuse : les Bleu-blanc-rouge vont en effet se déplacer à Masseube (5ème), recevoir les Côtaeux de l’Arrêt (1er, à 6 pts devant), défier Marciac (4ème) sur ses terres, et terminer par la réception de de Trie sur Baïse (3ème, à 5 pts derrière). Une série parfaite permettrait au RCSJB de rêver à la première place, à l’inverse, la position au classement avant d’attaquer les phases finales pourrait changer la donne. A suivre…

IMG_0038
Le capitaine Brunet au contact de son homologue Abril

Les joueurs : A l’USL, la ligne de trois quarts a fait de belles choses avec Saubesty à la baguette, Malherbe en perforation et les cannes de Rives. Perez a fait beaucoup avancer et Soula s’est multiplié. A Saint-Jory : La troisième ligne royale derrière un 5 de devant de devoir, et Céolin, qui a montré qu’il avait de beaux restes.

IMG_0008
Duel Rives-Moreno

Les réactions :

Eric Benabbes,  co-entraîneur St Jory :  A l’extérieur, il faut d’abord avoir une bonne défense pour espérer quelque chose. Ensuite, on a su marquer sur nos temps forts, c’est bien. La solidarité a été de mise car avec tous les cartons que l’on a eu, il aurait été très difficile de tenir tout le long. On a encore fait un match abouti, on s’est fixé des objectifs et on les tient. Être vainqueur à l’extérieur c’est bien, surtout avant le match à Masseube le weekend prochain, qui s’annonce difficile.

Thierry Picot co-entraîneur US Lézat : On repart sans rien, je pense que pour le groupe un point de bonus semblait mérité. Face à cette grosse équipe, on les a pas mal embêté et on s’est bien engagé. On les a contré un peu devant, et on essayé de les déplacer en jouant derrière. On y est bien arrivé par moments. Après, on a pris des contres et il nous a manqué quelques munitions.

Renaud Coffe, capitaine US Lézat : On n’avait pas trop le choix avec notre effectif un peu réduit, on se bat avec nos armes. On y a cru jusqu’au bout, malheureusement, c’est le plus fort qui a gagné. Je tiens à féliciter tous les gars qui sont présents depuis le début de la saison, même si c’est compliqué. Il ne manque pas grand-chose comme tous les dimanches, on manque un peu de banc, mais on va continuer jusqu’au bout.

Alexis Brunet, capitaine Saint-Jory : Mach un peu haché, on a rencontré une belle équipe de Lézat qui nous a perturbés. On a été pris car ils ont été très vaillants. Notre pack nous a sauvés, on est dense et un peu lourd, ce qui nous a permis de marquer trois essais devant, sur ballon portés. Derrière, on a des capacités mais on a été un peu pris là aussi, je ne sais pas trop pourquoi. On a fait vraiment trop de fautes, comme il y a aussi trois semaines à la maison. Il faut corriger ça.


Feuille de match

Lézat – Saint Jory : 13-22 (Mi-temps :10-17)

Arbitre : Foucaud Laurent (LOR) – Spectateurs : 200 environ

Vainqueurs : 4E Cely (1), Ilbert (22), Cheron (31), Astegno (59) 1T Mongis (1)
Carton rouge : Martin (81) Carton jaune : Cheron (65), Sahuc (80) Carton blanc : Cheron (44)

Vaincus : 1E Rives (25) 1T 2P Rives (10) Boy (47)
Carton blanc : Yzard (30)

Evolution du score : 0-7, 3-7, 3-12, 10-12, 10-17 / 13-17, 13-22,

Lezat : Abril, Yzard, Berge, Detrois, Coffe (cap), Boutet, Soula, Perez, Donini (m), Saubesty (o), Rives, Rey, Malherbe, Boucher, Boy. Sur le banc : Bruneau, Baseggio, Vives, Chatelain, Boubila, Lacoste

Saint Jory : Brunet (cap), Ilbert, Jo, Bermond, Cheron, Cely, Pascotto, Coracin, Lafragette (m), Sanchez (o), Sahuc, Ceolin, Benabbes, Moreno, Mongis Sur le banc : Benamzal, Marty, Cartery, Martin, Camboulives, Ruiz, Astegno

IMG_0061

IMG_0006

IMG_0019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here