Occitanie : le RCC se met en sommeil

0

Dès l’annonce officielle du calendrier 2021-22, le sort du RC Sainte-Croix Volvestre (3ème-4ème série) semblait scellé. La Ligue Occitanie avait précisé en effet que le club du sud toulousain était « placé en poule 3, la seule de 7 clubs, après un engagement hors délai »…

sainte croix volvestre 2019 20
Soudés mais pas assez nombreux… (photo RCC)

Cette poule est plutôt géographique, avec quelques derbys potentiels, des déplacements dans l’Aude et en pays catalan. Mais le manque d’effectif, déjà perceptible depuis deux saisons, a poussé les dirigeants Rouge et Noir à prendre la seule décision possible : mettre l’équipe séniors en sommeil. Espérons que le champion des Pyrénées 4ème série 2017, en sortira au plus tôt pour mieux rebondir. Le néo co-président Thoraya Mouthon se montrait sceptique au début de la saison dernière, déjà : « Nous ne sommes pas sûrs de l’avenir, même si le club est prêt à repartir. On est en train de créer un groupe et de former une équipe avec de l’ambition pour la saison qui arrive. Pour ce faire, nous avons contacté des clubs voisins. » Oui mais voilà, les clubs voisins se sont rassemblés entre eux en mai dernier, comme l’autre club du Volvestre, Montesquieu, qui s’est rapproché du Mas d’Azil et de Daumazan pour former une nouvelle entente : le VAL XV (voir article).

Un an plus tard, le co-président nous fait part de sa déception et d’un constat général : « C’est une période compliquée oui, mais il n’y a pas que ça. Il y a de moins en moins de monde pour  s’occuper des joueurs, qui pour la plupart, sont recrutés dans des clubs au alentours, mieux situés que nous, et avec plus d’effectif. Pour ma part je suis arrivé à Sainte-Croix Volvestre pour justement amener une dynamique nouvelle, mais force est de reconnaître que c’est très compliqué. »

Quant à une éventuelle entente, la réponse est rapide : « Oui c’était une possibilité car j’ai des clubs qui m’ont contacté, mais le bureau en a décidé autrement. Pour que le club puisse repartir désormais, il va falloir un projet, et une évolution, voire une révolution, beaucoup d’énergie, sinon ce sera très difficile ».

Espérons un réveil prochain, et que cette mise en sommeil ne soit pas suivie d’autres cas similaires, car l’on sait que d’autres clubs sont en souffrance au niveau des effectifs.
A suivre…

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here