L’essai du weekend : la folle chevauchée de Loïc

0

Sa course victorieuse le weekend dernier, est au moins aussi folle que sa trajectoire rugbystique. Jugez par vous-même : Loïc a 12 ans quand il découvre le rugby, mais arrête au bout d’un an. Il tâte du foot… américain, mais ne continue pas non plus. Dix ans plus tard, il retourne dans le village de ses parents et décide de rechausser les crampons, en 4ème série, à Canet d’Aude. Mais comment diable s’est-il retrouver quelques mois plus tard à jouer avec les Espoirs de Mazamet, club de fédérale 1 ?

A cause du premier confinement ! Et oui, le jeune homme est privé de rugby comme tout le rugby amateur français en 2020. Il va aider son père dans les vignes locales, où il va faire la connaissance du manager du club tarnais. Ce dernier, impressionné par la carrure du bonhomme (1.88m pour 105kg de muscles) lui propose de venir faire un essai à Mazamet. L’essai est concluant, et voici que Loïc Lucien intègre le groupe séniors au début de cette saison. « Je manque d’expérience forcément, notamment en défense, mais j’y travaille » nous avoue-t-il humblement. En tout cas, au niveau offensif, il semblerait que le manque d’expérience ne soit pas trop gênant pour le Sekou Macalou blanc. La preuve en vidéo pour un essai tout en vitesse et en puissance contre les Espoirs de Pamiers. On en reparle dans quelques temps de Loïc ?

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here