Honneur – Saint-Girons tient ses promesses

0

Ambiance des grands jours et senteur de printemps en Ariège où tout le Couserans avait fait le déplacement au stade Léopold Gouiric pour supporter Saint-Girons. Et supporter n’est pas un doux euphémisme. Tribune pleine, les pesages aussi, doubles rangées tout autour des mains courantes, bref,  promesse tenue autour du rectangle vert. Il fallait aussi la tenir sur le pré…(résumé et photos par GR Vin)

saint girons la salvetat quart retour 04 17 gr vin (5)
Les avants de Saint-Girons à l’oeuvre dès l’entame

Le ton est donné dès le retour de l’échauffement des banlieusards toulousains accompagnés dans les vestiaires d’une retentissante et impressionnante bronca. Histoire de leur rappeler, si besoin était, qu’ils étaient en terrain hostile. L’environnement étant posé, sportivement il fallait aux locaux remonter un handicap de 13 petits points. Lionnel Heymans et Guillaume Lazerges avaient bien dit dimanche dernier, après la défaite concédée, qu’ils gagneraient et qu’ils seraient en demi. Encore fallait-il joindre la parole aux actes.

Il faut juste attendre dix petites minutes pour constater. Avec leur meilleur atout, un ballon porté qui finissait dans l’en-but sur la première tentative. Jules Julian et Paul Schlegel, les entraîneurs du RCSP ne cachaient déjà pas leur inquiétude à ce moment de la partie. L’emprise du match était locale et les Salvetains bien que déterminés à défendre subissaient la puissance des noir et verts. Lazerges concrétisait par deux fois au pied cette domination. 14-0, à la demi-heure de jeu le handicap était refait. Dissegna signait un essai entre les poteaux après avoir coupé une passe de Lazerges au sortir d’une avancée significative de ses avants, bien aidé par une défense laxiste. La Salvetat voyant le match lui échapper, se révoltait à son tour, et pendant dix minutes mettait le feu avec ses trois quarts. Il s’en fallait de peu (léger en avant) que la combinaison au centre du terrain Paparil-Ponsolle ne finisse en terre promise. La pénalité de Bories venait juste récompenser ces efforts et la mi-temps était sifflée sur le score de de 20 à 6.

saint girons la salvetat quart retour 04 17 gr vin (4)
Herbert a bien essayé, en vain

A la reprise les visiteurs se montrent encore déterminés à revenir dans le match mais deux actions ne les aidaient pas. D’abord un poteau renvoyait une pénalité de Bories, puis une pénal touche avec une décision équivoque du juge de touche débouchait sur un carton jaune pour Mossion. La pénalité assortie permettait à Montsarrat de dégager son camp. C’était la bonne période des visiteurs, mais aussi le chant du cygne car la suite n’était pour eux qu’un long calvaire. Le Sporting reprenait les choses en main,son pressing faisait merveille. Successivement Lacroix en bout de ligne, Monsarrat au ras des avants, et Duba après une belle course le long de la ligne vont faire le reste du score. Lazerges étant quasiment parfait au pied, l’addition a vite été salée (39-6).

Saint Girons est donc en demie et sera difficile à manœuvrer si la même performance est rééditée. S’appuyant sur un rugby pragmatique, avec des avants très bien organisés sur les portés et en touche, un Lazerges à la baguette, Dissegna et Monsarrat occupant le camp adverse par un bon jeu au pied, et un réalisme pour chaque munition utilisable, on peut même mettre une étiquette de favori dans le dos des Lions Verts. C’est efficace, c’est bien fait, et à défaut de faire rêver, ça gagne, et c’est l’essentiel. La Salvetat peut en témoigner, sonnés les jaune et bleus vont attendre la suite des événements et devraient partir en championnat de France tout en espérant y faire quelques tours pour retrouver des sensations.

Les joueurs : Lazerges bon pied bon œil a encore été précieux pour Saint-Girons. Pons pour son abattage, Jaen, en touche, et Barbaste dans les mauls, ont été présents et précieux. Dissegna et Montsarrat, quand il est rentré, ont bien occupé au pied. Au RCSP, Paparil a encore été très bon. Temmar à l’arrière a fait apprécier la qualité de ses relances. Atia s’est bien investi et a poussé quelques charges. Mossion même pénalisé, est un très gros combattant. Pelvet a plaqué et plaqué encore.

saint girons la salvetat quart retour 04 17 gr vin (1)
Pas de rancune entre Lionel heymans et Jules Julian

Réactions

Jules Julian, co-entraîneur de La Salvetat : Aujourd’hui il n’y a pas eu de match, on est tombé tout simplement sur une équipe meilleure que nous. Rien à voir avec dimanche dernier, ils méritent leur victoire, et leur qualification. On n’a pas existé.

Lionel Heymans, entraîneur de St Girons : On avait décidé de les prendre devant et d’être discipliné. On a fait exactement ce qu’on avait dit et dès lors on se savait plus fort. On n’est jamais tombés dans le n’importe quoi. On a été intelligents et on a bien respecté les consignes. On avait aussi un trop plein de frustration avec notre match raté à l’aller et ça nous a bien aidé.

Guillaume Lazerges, capitaine St Girons : On a vraiment respecté les consignes, on avait beaucoup travaillé la vidéo et on savait comment les jouer. Et puis entre l’équipe de début de saison et maintenant il manque huit joueurs titulaires alors ce n’en est que plus méritant. On va continuer comme ça et on verra bien si on refait ce genre de match mais il n’y a pas de raison. La Salvetat n’a pas refait son match de la semaine dernière, ils étaient méconnaissables. Il n’y a que l’arrière et le centre qui nous ont un peu inquiété, mais on a très bien défendu.

saint girons la salvetat quart retour 04 17 gr vin (3)
Belle communion avec le public, venu en masse

FICHE TECHNIQUE :
La Salvetat – Saint Girons 39 – 06 (Mi-temps : 20 – 6)
Arbitres : Kevin Brailey (MP) – Spectateurs : 2300 environ

Evolution du score : 7-0, 10-0, 10-3, 13-3, 20-3, 20-6 / 27-6, 32-6, 39-6

Pour Saint-Girons : 5E Collectif (10) Dissegna (31) Lacroix (52) Monsarrat (55) Duba (59) 4T 2P Lazerges (15, 23)
Carton jaune : Delrieu (70)

Pour La Salvetat : 2P Bories (19, 38)
Carton blanc : Beaunes (23)
Carton jaune : Maussion (47)

Compositions des équipes

Saint Girons : Roux, Lacroix, Zorzi, Oronos, Duba, (o) Dissegna, (m) Lazerges (cap) Desbiaux, Pons, Maurette, Heymans, Jaen, Barbaste, Pons, Soum
Sur le banc : Estaque, Rodriguez, Pelzer, Augistrou, Monsarrat, Delrieu, Dariaux.

La Salvetat : Temmar, Herbert, Ponsolle, Paparil, Dulaurans (o)Bories, (m) Pech, Mouls, Atia, Pelvet, Mausson, Ribaute, Faure (cap), Falzon,Beaunes.
Sur le banc : Barbiere, Tomczak, Clanet, Briols, Perea, Abadie, De Giusti

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here