Honneur – Saint-Girons-Alban, valeurs communes

0

De par sa saison pleine et maîtrisée, et aussi par son glorieux passé, Saint-Girons fait figure de favori pour le titre 2018 en Honneur. La défaite subie à Alban (23-19) ne changeait rien aux pronostics. Mais les Tarnais ne venaient pas en victimes désignées, loin de là… (par David Campese)

IMG_0793
La défense ariégeoise fait bonne garde (photo Pascal Villalba)

L’entame du match est souvent prépondérante à ce niveau. Celle de Saint-Girons, avec un 10-0 en 10 minutes, a pesé dans la balance. Lazerges concrétisait cette domination sans partage, avant de marquer un essai au pied des poteaux. Le demi de mêlée ariégeois démontrant, encore, toute l’influence qu’il a sur le jeu de son équipe. Les Albanais ont ensuite trouvé leur carburation, celle qui leur avait permis de venir en Ariège avec 4 points d’avance. A la pause, ils en comptaient trois de retard puisqu’ils étaient revenus à 10-3. Les hommes de Lionel Heymans et Benoît Tessarotto auraient pu creuser l’écart pourtant, sur un essai refusé pour un en avant alors que Julien Dariaux filait derrière la ligne.

guillaume lazerges
Guillaume Lazerges, l’indispensable

“Ce match fut un véritable combat entre deux équipes qui sont proches, et qui se ressemblent beaucoup, aussi bien sur le jeu que sur l’état d’esprit…”

Les Tarnais attaquent la seconde période avec beaucoup d’intention, et autant de courage qu’on peut leur connaître. Mais la défense des Lions Verts est intraitable. Et ces derniers vont même scorer sur trois pénalités supplémentaires. A 19-3, le Canton d’Alban fera honneur à son maillot en marquant un essai, mérité, au bout du temps réglementaire, signé de son demi de mêlée, Combes. 19-10, score final d’une rencontre agréable, suivie par près d’un millier de supporters. Un plaisir et un respect évident partagés par les deux équipes (jusqu’après le match pour trinquer durablement ensemble), et qu’il convient de saluer aussi.

Saint-Girons a dû s’employer pour venir à bout d’un Canton d’Alban, accrocheur et valeureux. Il faudra s’employer à nouveau, dès ce dimanche, en se rendant à Tarascon, pour une demi-finale aller-retour 100% ariégeoise, qui risque fort de faire plaisir aux trésoriers des deux clubs.

IMG_0586
De l’engagement pendant 80 minutes (photo Pascal Villalba)

Réactions

Guillaume Gos (co-entraîneur Alban) : Déçu du résultat final, on arrivait à St Girons avec l’ambition de faire un exploit, mais on manque complètement notre entame de match, 10-0 a 10 minutes de jeux, le retard était déjà comblé! On tourne à la mi-temps à 10-3. Mais on commet trop de faute en seconde période, on termine en marquant en bel essai après plusieurs temps de jeux. On finit à 5 points au score cumulé contre certainement le futur champion. L’ensemble du groupe remercie les nombreux supporters au stade. On souhaite bon courage à St Girons pour la suite de la compétition.

Lionel Heymans (co-entraîneur Saint-Girons) : Pour ce match retour, on se doutait vraiment de la complexité de la tâche face à cette très belle équipe d’Alban. Nous avons fait une très bonne entame, grâce à une pénalité et bel essai de Guillaume Lazerges. Une fois ce mini break fait, on s’est relâché et on a été plus indiscipliné, ce qui a permis à cette valeureuse équipe d’Alban de revenir à 10-3, score à la mi-temps qui reflète parfaitement l’intensité et l’engagement défensif du match. La 2ème mi temps démarre à 14 contre 14 suite à 2 cartons jaunes et sur quasiment la 1ère attaque suite à un beau mouvement nous marquons un essai, refusé par M. l’arbitre, mais il est revenu à une pénalité sous les poteaux. A partir de ce moment là Alban nous a imposé une période de forte domination, mais nous avons réussi à résister, et même à inscrire 3 points supplémentaires. Un peu plus tard Guillaume Lazerges passe une nouvelle pénalité et à 15 minutes de la fin le score est de 19 à 3 pour nous. Alban fidèle a son état d’esprit et ses vertus a joué jusqu’au bout et a été récompensé à la 85ème minute. Ce match fut un véritable combat entre deux équipes qui sont proches et qui se ressemblent beaucoup, aussi bien sur le jeu que sur l’état d’esprit en témoigne Le long (voir très long) moment de convivialité passé autour de la buvette hier soir entre les 2 équipes. Nous avons réussi à passer ce tour, je pense que le très nombreux public du stade Léopold Gouiric a pris énormément de plaisir. Maintenant il faut se projeter vers Tarascon pour un duel 100% Ariègeois. C’est une équipe que l’on connait très bien, qui joue beaucoup et contre laquelle c’est toujours un plaisir de jouer. Ce sera terriblement compliqué. C’est toute l’Ariège qui va vibrer et deux  stades qui vont déborder…on joue au rugby pour des moments comme ça.

Loic Di Grégorio (ouvreur St Girons) : On s’attendait à une telle résistance, l’année dernière on avait eu du mal. Cette équipe d’Alban, est très joueuse comme nous. Oui, on a eu peur un peu à la fin mais on était sûr de notre rugby. Ce que m’évoque le match contre Tarascon en demi-finale ? Cela fait très plaisir pour le rugby ariégeois !

IMG_0616
Di Grégorio a déjà son regard porté sur le derby face à Tarascon désormais (photo Pascal Villalba)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here