Honneur Occitanie (J8) – Le Débrief

0

Par Wildon et David Campese

Poule 1

Ce qu’il faut retenir, c’est que Sète n’a pas joué les timides et n’est pas resté sur sa réserve face à… Sigean-Port La Nouvelle. En infligeant un 43-0 sec, les Sétois restent les patrons de la poule 1 tout en gardant à distance leur principal rival, Alès. On retiendra, en effet, que l’équipe de la cité gardoise reste la seule formation du groupe à soutenir le rythme imprimé par Sète, même si leur succès à Vinassan, précieux, a été compliqué à se dessiner. Il faut dire et préciser que cette rencontre était surtout l’affiche de la journée entre le 3e et le 2e et que les Alésiens étaient ceux qui avaient le plus à perdre, sous peine d’être largués par les Héraultais. Mais Alès a fait le job. Le match de dimanche prochain, contre… Sète, n’en sera que plus pimenté !

On retiendra aussi que la défaite de Vinassan profite pleinement à Saint-Affrique, les Aveyronnais n’ayant pas eu la moindre faiblesse face à Saint-Gély-du-Fesc. La lanterne rouge s’est pourtant bien dépecée, mais on n’est pas dernier du classement par hasard, surtout avec aucune victoire au compteur et une différence de – 130 après sept journées de championnat.

On retiendra encore le succès à l’extérieur du Haut-Vernet sur la pelouse de Bédarieux, qui replace les Catalans en embuscade au pied du podium, avant d’accueillir ce weekend l’Avenir Bleu et Blanc. L’ABB se déplacera sans la pression qu’il avait sur les épaules dimanche dernier face à Lunel, adversaire direct dans la lutte au maintien. Couplé à la défaite de Bédarieux, l’entente Capestang-Puisserguier sort la tête de l’eau et repasse au-dessus de la ligne de flottaison.

Vinassan 15-21 RC Cévenol
St Gély Pic Saint Loup 14-36 St Affrique
Avenir Bleu Blanc 20-13 Lunel
Bédarieux 22-28 Haut Vernet
Sète 43-0 Sigean Port la Nouvelle

Le match à suivre dimanche prochain : Alès – Sète… attention, chaud devant !

HON P1

Avenir Bleu Blanc Lunel Photo page Facebook ABB
L’Avenir Bleu Blanc s’impose contre Lunel et s’éloigne de la zone de relégation. Les joueurs de Capestang et de Puissarguier retrouvent le sourire (Photo page Facebook ABB)
Bédarieux Haut Vernet Photo Anne Pictures
Il n’a pas manqué grand chose pour que Bédarieux fasse tomber les “All Blacks” catalans du Haut Vernet (Photo Anne Pictures)
Sète Sigean Photo page Facebook RC Sète
Sigean fait sa crise de la “quarantaine” face aux quarantièmes rugissants sétois… (Photo page Facebook RC Sète)

Poule 2

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il y a le Canton d’Alban et… les autres. En mettant Laroque-Bélesta en quarantaine pour le week-end devant un public qui a sûrement mis une Aspirine dans son « demi-pêche », le leader incontestable de la poule 2 devient carrément incontesté. Et à l’heure actuelle, on en est à se demander s’il y un adversaire dans l’avion ? On a bien pensé à La Salvetat-Plaisance, qui a bien gamelé Saint-Juéry-Arthes dimanche dernier. Mais ayant été eux-mêmes battus fin octobre lors de la confrontation directe par les Albanais, on ne voit plus trop qui peut venir enquiquiner les Tarnais. Ou alors il faudra la naturalisation d’un bloc de 10 All-Blacks, 6 Sud-Af’, 6 Australiens, 4 Argentins, 2 Salvetains, 2 Plaisançois et le remonteur de chaussettes qui viendrait de Fontenilles… Tout un programme.

On retiendra aussi qu’on a bien pensé à Muret. Malgré leur victoire poussive contre Tarascon, on n’a pas oublié que les Muretains se sont fait dérouillés façon « maousse costaud » la semaine dernière par le Canton d’Alban justement. Et vu comment ils ont galéré pour se débarrasser des Ariégeois certes convalescents, mais en queue de classement, les boys de Benoît Segarra et Rémi Biaginine ne semblent pas en mesure d’aller titiller le leader. A moins de naturaliser d’un bloc 5 Anglais, 4 Géorgiens, 5 Gallois, 3 Ecossais, 6 Anglais, 2 Espagnols, une poignée de Toulousains et un Argentin de Carcassonne (*)…

On retiendra qu’on a bien pensé à Andorre mais les fiers princiers pyrénéens se sont fait lourder sur la pelouse de Maureilhan-Montady sur un score digne de grand-papa. Et comme ils se sont eux aussi inclinés au tout début de la saison face à Canton d’Alban… Et à moins de naturaliser d’un bloc (ah ben non, là, c’est déjà fait)… On retiendra encore qu’on a bien pensé à Montredon, vainqueur du TUC, mais le promu s’est aussi fait battre… Enfin, bref, on connaît la « Canton »…

On retiendra enfin que Toulouse UC est bon dernier de ce classement à l’extrême opposé de celui de Canton d’Alban et qu’ils s’étaient fait dessouder par ceux-là même un après-midi du dimanche 20 octobre. Bref, vous l’aurez compris, on ne voit pas qui pourra faire tomber le leader. Pas même Maureilhan ce dimanche, même si les Rouge et Bleus se déplaceront sans pression…

Laroque Belesta 0-40 Canton d’Alban
Montredon 22-16 TUC
Maureilhan 10-5 Andorre
La Salvetat Plaisance 42-8 St Juéry Arthes
Muret 29-22 Tarascon sur Ariège

Le match à suivre dimanche prochain : Tarascon – Laroque-Bélesta, le derby ariégeois.

HON P2

(*) Extrait de « La chanson de Jacky », Jacques Brel, 1966

La Salvetat Plaisance Saint Juéry Photo site internet RCSP
La Salvetat Plaisance était une marche bien trop haute pour Saint Juéry-Arthes (Photo site internet RCSP)
Laroque Bélesta Canton d'Alban Photo Manon Pont Gaichies
Laroque Bélesta renversé par le Canton d’Alban… (Photo Manon Pont Gaichies)
Montredon Toulouse UC Photo B Olivier Photographie
En avant toute pour Montredon, ça décoiffe pour le TUC (Photo B Olivier Photographie)
Maureilhan Montady Andorra Photo page Facebook
Maureilhan-Montady sera monté plus haut que les montagnes d’Andorra (Photo page Facebook USMM)

Poule 3

Ce qu’il faut retenir, c’est que les quatre premiers de la poule ont remporté leurs duels respectifs. Leader de la poule, Toulouse-Lalande n’a pas vraiment tremblé devant un Pouyastruc diminué mais néanmoins courageux.

Pendant ce temps-là, Montréjeau a dû s’employer pour écarter Les Baronnies, et consolide sas jolie place sur le podium. Un podium que visait Vic Fezensac, mais qui a baissé pavillon face à Juillan, son tombeur du jour.

Montesquieu-Volvestre de son côté s’en rapproche, car l’ASM a également voyagé en première en compostant son ticket d’or sur la pelouse de Mazères-Cassagne. En bref, c’est le statu quo dans le wagon de tête et on attendra avec impatience dimanche prochain pour savoir s’il y aura quelques changements au classement. A commencer par un succulent Juillan – Toulouse-Lalande qui pourrait avoir la gueule d’un piège pour les Toulousains. Ou encore avec l’autre affiche de la poule, à savoir Montesquieu Volvestre – Vic-Fezensac qui fleure bon l’empoignade dans la course à la 3e place. On retiendra enfin que le match des relégables entre Maubourguet et Rabastens de Bigorre a été reporté à l’année prochaine. D’ici là, la lanterne rouge recevra Mazères-Cassagne avec le secret espoir d’ouvrir son compteur points. L’avant dernier aussi, mais la tâche sera plus ardue aux Baronnies, revanchards…

Mazères Cassagne 10-20 Montesquieu Volvestre
Maubourguet – Rabastens de Bigorre (reporté)
Montréjeau 17-9 Les Baronnies
TLA 35-10 Pouyastruc
Vic-Fezensac 5-9 Juillan

Le match à suivre dimanche prochain : Juillan – Toulouse-Lalande

HON P3

TLA Pouyastruc Photo page Facebook USCP
Pouyastruc aura été courageux et volontaire de bout en bout mais Toulouse-Lalande-Aucamville reste maître chez lui et le leader XXL de la poule 3 (Photo page Facebook USCP)

Poule 4

Ce qu’il faut retenir, c’est que la grenouille à crampons de la poule 4 a eu du boulot ce week-end. Avec trois matches reportés au 1er décembre (si les conditions météo sont réunies), la journée de ce groupe a été réduite par la pluie et par la force des choses à deux petites rencontres seulement. On retiendra donc que Moissac, loin de surfer sur sa victoire dans le derby de dimanche dernier contre Lauzerte, est allé se prendre les pieds dans le tapis de Saint-Céré. Or la défaite des Moissagais fait, bien entendu le bonheur de leurs rivaux au classement, puisque les Saint-Céréens en profitent pour leur passer devant le museau d’une part et, par le truchement du report des matches, de revenir à une petite longueur seulement de Mauvezin, leader de la poule.

On retiendra aussi que Lectoure avait le Maurs aux dents pour revenir victorieux de son déplacement dans le Cantal face à une équipe fortement diminuée, comptant pas moins de 16 absences ! Si les Gersois enchaînent leur troisième victoire consécutive, les faisant remonter à la 4e place du général en profitant de la gamelle de Moissac, les Cantalous restent bien scotchés à la dernière place du général. On retiendra pourtant que cette équipe n’a rien de ridicule à la lecture des scores des matches passés et que, peut-être, le coup de bâton contre Gourdon en début de saison a entraîné Maurs dans une spirale négative dont elle a dû mal à sortir. Et quand elle aura récupérée tous ses joueurs, la réaction tant attendue pourrait survenir. Debout les gars !

Saint Céré 20-16 Moissac
Lauzerte – RC Montauban (reporté)
Mauvezin – Bressols (reporté)
Gourdon – Biars Bretenoux Viars (reporté)
Maurs 8-27 Lectoure

Le match à suivre dimanche prochain : Lectoure – Gourdon

HON P4

Saint Céré Moissac Photo archives page Facebook SCR
En battant Moissac, Saint Céré prend une place de mieux et continuer de regarder vers le haut du classement. (Photo archives page Facebook SCR)
75557369_2901764823169735_8018853243285143552_o
En l’emportant à Maurs, Lectoure signe sa 3e victoire consécutive. Les Gersois entrevoient maintenant l’hypothèse d’un podium… (Photo page Facebook US Lectoure)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here