Honneur – Le TUC surprend Mazères-Cassagne, et dit au revoir à Baptiste

0

Mazères-Cassagne continuait à étrenner son costume de leader de la poule 2. Sa venue chez l’avant dernier lui donnait encore les faveurs des pronostics. Car avec 8 victoires consécutives d’un côté, contre 3 défaites et un nul de l’autre, difficile de faire du TUC un vainqueur potentiel. Mais les Toulousains, dos au mur, surtout après leur dernière défaite chez eux contre Lauzerte, n’avaient d’autre choix que de prendre des points…

mazeres tuc 01 18 mcs (4)
Les Rouge et noir de Mazères enclenchent un ballon porté, mais Baptiste Harbonnier (avec le casque) et ses compères du TUC ont bien défendu

Dès l’entame de la rencontre, on comprenait qu’ils avaient placé le curseur de l’intensité au maximum. L’envie était manifeste, et la concrétisation allait suivre. Même si les hommes du Salat inscrivaient un essau. Les Tucistes jouaient, comme à leur habitude, faisant virevolter le ballon d’un coin à un autre du terrain. Appliquant les préceptes d’un rugby fait de mouvements avant tout, le TUC se voyait récompenser, pour mener, et tenir le score jusqu’au bout. A 17-10, Mazères aura pourtant l’occasion de revenir suite sur deux pénal touches. Mais l’alignement toulousain démontrait qu’il n’y avait pas qu’une cavalerie légère dans ses troupes, et préservait un succès somme toute mérité, face à des Commingeois qui ne signeront pas la passe de 9.

Les hommes de Nicolas Martin et Laurent Estaque restent premiers malgré tout, même si Caussade, son dauphin, s’est imposé contre Léguevin. Pour le TUC, cette victoire a un bon goût de revanche en repensant à tous ces points perdus en cours de route, qui étaient pourtant à portée de mains. Mais les regards sont déjà tournés vers le futur proche et un déplacement chez le voisin, à la Saudrune.

Ce match contre Mazères restera particulier également pour les Toulousains puisqu’ils voient partir l’un des leurs, au club depuis 8 ans. Baptiste Harbonnier, incontournable deuxième ligne tuciste, va en effet se rapprocher de sa famille, du côté d’Angers. Bon vent à Baptiste donc, toujours très disponible pour répondre à nos sollicitations, et qui avait brillamment répondu à notre interview décalée, il y a trois de cela déjà. En guise d’hommage et de remerciement, nous vous proposons de la relire ici :

Retrouvez l’interview décalée de Baptiste Harbonnier

mazeres tuc 01 18 mcs (1)
L’alignement toulousain a fait des misères à son homologue en fin de partie

Les réactions

Nicolas Martin (entraîneur Mazères ) : ça fait plusieurs matchs que cela nous pendait au nez, le TUC est une équipe joueuse je me régale de la voir jouer, je préfère perdre ici que contre une équipe qui n’aurait rien montré, ça nous fera redescendre sur terre cette défaite, on prend pas les deux dernières pénalités car notre point fort jusqu’a aujourd’hui c’était la touche et on se fait contrer deux fois

Julien Dupuy (capitaine Mazères):  On n’a pas suivi les consignes des entraîneurs, et en plus nous avons été contré en touche. Le TUC était très mobile, très accrocheur, cela fait trois matches que nos prestations à l’extérieur sont moyennes, donc ça devait arriver à un moment ou à un autre de perdre.

mazeres tuc 01 18 mcs (5)
Le MCS a la tête des mauvais jours. Il n’y aura pas de 9ème victoire consécutive. Mais quelle performance d’en avoir signées 8 tout de même !

Nicolas Alegre (entraîneur TUC): Ça fait deux matches que notre charnière est la même, cela ne nous est pas arrivé souvent. Mazères ne ferme pas le jeu, ce qui nous convient pour notre style de jeu. On jouait les premiers, donc les garçons étaient motivés,un peu plus sûrement. L’arbitrage m’a surpris, nos adversaires étaient souvent hors jeu, et ralentissaient les sorties de balles, mais ils n’ont pas été souvent pris par la patrouille .

Jérémy Izard (capitaine TUC): Nous avons mis les ingrédients pour gagner, il fallait le faire pour notre seconde ligne Baptiste Harbonnier, qui nous quitte. Nous visons le maintien, nous avons fait un pas supplémentaire pour l’obtenir. Je suis fier des garçons, nous avions plus d’envie que Mazères, on a eu une bonne conquête, et une bonne mêlée, bref on a fait le boulot pour battre le leader. 

Batiste Harbonnier (2ème ligne TUC) : C’est une très grande satisfaction d’avoir gagné ce match. On était un peu passés à côté à la maison face à Lauzerte, la faute à un manque de confiance et d’envie de gagner dans les moments cruciaux. Le discours était simple, il fallait trouver ce petit plus qui nous permet de tenir le score ou de repasser devant quand les situations se présentent. On a vraiment mis les ingrédients qu’il fallait d’autant plus que le scénario était assez similaire à celui d’il y a 15 jours. On se prend cependant un essai dans les 5 première minutes, donc tout n’a pas été parfait. Mais ça a eu l’avantage de nous lancer vraiment dans le match et cette fois, on a réussi à tenir le score grâce à une grosse défense de toute l’équipe. Beaucoup de bonheur pour cette victoire même si ça rend frustrantes les défaites subies, quand on voit de quoi on est capables. Personnellement c’était mon dernier match au TUC oui, après 8 saisons… et je suis heureux de partir la dessus. Quand on regarde les jeunes qui ont tous fait un gros match, il y a vraiment de quoi avoir de l’espoir pour la suite. Ma dernière ? Ca fait bizarre oui, forcément, mais je suis ravi de voir qu’il y avait beaucoup de monde hier soir pour boire un verre, j’ai pu dire au revoir à tout le monde. Mais j’en profite pour remercier ici tous les bénévoles qui font vivre le club et qui participent, entre autre, au “miracle des maillots pliés et lavés du dimanche après midi. Les fans de François Ruffin apprécieront (rires). Et puis un grand merci à RugbyAmateur.fr de médiatiser les petites équipes et de faire vivre, vous aussi, le rugby amateur, et d’en véhiculer ses valeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here