Finale championnat de France honneur – Sète défait, l’entente Sévignacq Vallée du Gabas sacrée

0

Saverdun (fraichement champion de France de réserve fédérale 3) a été le théâtre de la finale de championnat de France honneur opposant le RC Sète, invaincu cette saison, avec deux boucliers en poche (du Terroir et d’Occitanie), à l’Entente Sévignacq Vallée du Gabas. La bataille des tribunes était largement gagnée par les Béarnais, venus avec pas moins de 8 bus de supporters (!). La bataille des gabarits elle, était gagnée par les Héraultais, avec un paquet d’avants impressionnant. Le bouclier était dans les tribunes, attendant son nouveau propriétaire après deux ans d’attente… (par Bixente, photos Pascal Villalba)

(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur (36)
(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur)
(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur (37)
(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur)

Après les fortes chaleurs du weekend précédent, les températures étaient bien plus raisonnables pour jouer au rugby, le terrain était parfait, balayé par un léger de gauche à droite, à l’avantage des Sétois en première période. Le match pouvait commencer. Le coup d’envoi est donné par les Héraultais : premier ruck et première pénalité contre Sète. Les gars de l’entente investissent le camp adverse mais les Sétois, fidèles à leurs habitudes, défendent bien, et après de longues minutes de domination béarnaise (sept pour être précis), mettent la tête au carreau. Mêlée dans les 22 sévignacais, on inverse le sens, Gimeno se voit offrir un ballon d’essai, mais la dernière passe est en avant. Il faut attendre la 13ème minute pour que le score soit ouvert par l’arrière béarnais Anos Pellehigue sur pénalité (3-0, 13′). L’excellent buteur des Verts n’aura pas droit à son duel à distance avec Amakrane. L’ouvreur sétois, qui avait reçu un troisième carton jaune lors de la demi-finale était suspendu pour cette dernière rencontre d’une saison qu’il avait contribué à rendre parfaite jusque là. N. Michel, qui le remplaçait au but, en position délicate, ratait la cible pour Sète juste après l’ouverture du score après une faute béarnaise.

(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur (4)
Sète pris dans la tenaille verte (©photo Pascal Villalba RugbyAmateur)

(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur (43)

Malgré une différence notoire au niveau de la densité, les Béarnais font preuve de vaillance, leur organisation sur ballons portés fait des misères à plusieurs reprises. Le nouvel entrant I. Michel (n°19) écope d’un carton jaune pour fautes répétées. Par deux fois, le buteur vert et blanc a la possibilité de creuser le score, contre le vent, sans réussite. Qu’importe, le travail de sape des avants béarnais porte ses fruits puisque l’arbitre sort les cartons. Petroff (n°7) laisse ses camarades à 13. Sévignacq enchaine les pénaltouches dans les 22 adverses pour profiter de la supériorité numérique, sans plus de réussite. Une pénalité sur les 40m viendra malgré tout valider le travail d’ensemble (6-0, 36ème).

On pense alors le score figé avant de rejoindre les vestiaires, à tort. Suite à une nouvelle pénaltouche, le demi de mêlée béarnais Larroudé renverse le jeu, Anos Pellehigue, souvent mis à l’honneur pour son jeu au pied, montre qu’il a des cannes aussi, et se faufile pour aller en terre promise. Il manquera la transformation et le score, logique, sera donc de 11 à 0 aux citrons.

(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur (49)
Anos Pellehigue dans ses oeuvres (©photo Pascal Villalba RugbyAmateur)

La gnaque de Sévignacq

Les vingt premières minutes de ce deuxième acte vont être fondamentalement différentes. Sète met enfin la main sur le ballon, et son adversaire à la faute. l’ouvreur Michel trouve la cible des 40m face aux perches et réduit le score (11-3, 46′). Sète domine, Sévignacq défend, encore et encore, mais commet trop de fautes, qui poussent Monsieur l’arbitre à sortir un carton blanc contre le numéro 5 sévignacais Pesenti. Michel sanctionne par trois points de plus. L’espoir renait chez les supporters bleus et blancs (11-6, 56′). Espoir quelque peu mis à mal à la 60ème par une pénalité réussie par le buteur béarnais (14-6). Les minutes qui suivent se passent au milieu du terrain sans qu’aucune des deux formations ne réussisse à prendre le dessus.

L’entente joue quand même avec le cœur de ses supporters en se faisant intercepter sur les 40 adverses, mais l’action n’aboutira pas. On jouait alors la 74ème minute. Le tournant de la partie pour Sète sans doute, puisque cinq minutes plus tard, Sevignacq obtient un nouvelle pénalité en bonne position… mais décide d’aller en pénaltouche. Trois temps de jeu plus tard, c’est Mejean (n°22) qui s’en va aplatir en coin.

(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur (68)
Sévignacq a marqué deux essais, contre aucun encaissé, l’affaire est entendue (©photo Pascal Villalba – RugbyAmateur)
IMG_0067
 Mejean pour le dernier essai en coin…

On joue la 80ème minute, 19-6, la messe est dite, les hommes du duo Gary et Gilbert touchent au but ultime, l’arbitre peut libérer le peuple béarnais. Un résultat, au vu de la rencontre, somme toute logique. 16 pénalités concédées en première mi-temps par les sétois, c’est trop à ce niveau de la compétition, même si on a pu entrevoir le potentiel de cette équipe lorsqu’elle avait le ballon, en de rares occasions. La saison reste malgré tout exceptionnelle avec deux titres et une finale nationale, pour une seule défaite… le mauvais jour.

De son côté, l’entente Sévignacq Vallée du Gabas a globalement maitrisé son sujet. Impeccable en touche, les Béarnais ont montré une vaillance défensive qui les a extirpés de quelques mauvais pas. Mention spéciale au numéro 7 Alain, au paquet d’avants en général. Sévignacq, après un parcours remarquable dans ces phases finales, grave son nom sur la plaque d’un bouclier de champion de France mérité.

(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur (21)
Champions ! (©photo Pascal Villalba RugbyAmateur)
(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur (28)
La belle communion entre supporters et leurs joueurs préférés (©photo Pascal Villalba RugbyAmateur

Réactions

Duchein. O (demi de mêlée et capitaine Sète) : « L’honneur revient à Sévignacq. Ils ont été plus disciplinés, plus appliqués ont du mieux écouter les consignes de leurs coachs sûrement. Nous, on a bien défendu mais on leur a laissé trop de ballons, et concédé trop de pénalités en première mi-temps, on ne peut pas lutter quand on fait autant de fautes et quand on n’écoute pas trop ce qu’on nous demande de faire. On n’avait pas perdu un match de l’année, on en perd un, le plus important, c’est comme ça, on aura fait un beau parcours. Le titre revient aux béarnais cette année, ils le méritent je le répète, on essaiera de faire mieux l’année prochaine. »

Olivier Gilbert (co-entraineur Entente Sevignac Vallée du Gabas) : « C’est énorme. On connaissait la pression populaire, on avait un peu peur que ca nous paralyse. Mais en fait, nos joueurs s’en sont servis pour décupler leurs énergies, et il valait mieux, car c’était très costaud en face. Il a fallu repousser les assauts pour les étouffer. Ca fait plaisir de donner tant de joie à tout ce peuple. On avait gagné la bataille des supporters, il restait à gagner celle du terrain et c’est fait. »


Feuille de match

Composition de l’équipe de Sète : 

  1. Ragno  2. Virenque  3. Chabardes  4. Barbier  5. Wolff  6. Meranda  7. Petroff               8. Duchein.V  9. Duchein.O (c)  10. Michel  11. Gimeno  12. Zaragoza  13. Labrove         14. Maurras  15. Aigoin  16. Casenove  17. Leroy  18. Brun  19. Michel. A  20. Michel. I 21. Haristoy  22. Britto

Entraineurs : Ruiz, Carayon, Delcausse

(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur (18)
(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur)

Composition de l’équipe de l’Entente Sévignacq Vallée du Gabas : 

  1. Partaix  2. Mouret  3. Cascon  4. Faure  5. Pesenti  6. Cazaux  7. Alain  8. Largué (c)       9. Larroudé  10. Bousqué  11. Gachié  12. Poletti  13. Laborde  14. Pouyau               15. Pellehique  16. Darmana  17. Lacabanne  18. Meyer  19. Debetze  20. Henni            21. Barbe  22. Mejean

Entraineurs : Gilbert, Gary

(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur (69)
A souligner la bonne prestation d’ensemble du trio arbitral (©photo Pascal Villalba RugbyAmateur)
(©photo Pascal Villalba RugbyAmateur (32)
C’est toute une vallée qui était derrière ses jeunes et ses anciens… Bravo ! (©photo Pascal Villalba RugbyAmateur)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here