Finale champ. de France Honneur réserves – La Salvetat-Plaisance titrée contre Sor Agout

0

Match des retrouvailles entre ces deux équipes d’Occitanie pour le bouclier de Champions de France. En demi-finale régionale Sor Agout avait sorti les banlieusards toulousains faut-il le rappeler. Cette rencontre se présentait donc comme une revanche pour des Salvetains et l’espoir d’un doublé pour les Tarnais. Cette finale était aussi placée sous le signe du souvenir avec une minute de silence à la mémoire de Fabien Gounot, joueur de La Salvetat décédé suite à un accident de la route en mai dernier, et pour qui toute l’équipe avait une évident et forte pensée… (résumé et photos par GR Vin)

Ponsolle fait parler sa puissance
“Johnny” Ponsolle fait parler sa puissance

Dans ce contexte ce sont les Jaune et Bleu qui sont les plus vite en action et proposent un beau rugby de mouvement. En bout de ligne, Libralato venu apporter le surnombre, marque sur le drapeau de coin. L’ouvreur salvetain réussit la difficile transformation (7-0, 2ème). Rigal pour Sor Agout réduira la marque sur pénalité mais l’enthousiasme et l’énergie Toulousaine débordent une défense pourtant volontaire et bien en place. C’est au tour de Dulor de pointer sur l’autre poteau de coin, Libralato remet ça pour la transformation (14-0). Patiemment Sor Agout revient dans le match et se montre dangereux par ses trois quarts qui se heurtent à la défense de fer du milieu de terrain Ponsolle-Abadie. Mais cela entraîne aussi son lot de fautes.

L’excellent buteur Rigal ne laisse passer aucune occasion et ajoute deux pénalités. A 14-9 le match est loin d’être joué d’autant qu’un fait de jeu rare va changer la donne. Sur le gong, renvoi aux 22 pour La Salvetat, Libralato pense que le temps est écoulé et que l’arbitre doit siffler la mi-temps. Sauf qu’il ne joue pas le renvoi et tape en touche directement. L’arbitre fait logiquement jouer la touche… S’en suit une action tarnais, suivie d’une mêlée et  plus loin l’essai. Petite cause, grande conséquence, on bascule à 14-14 au moment de rentrer aux vestiaires.

Imart pour Berdou mais ca ne passera pas
Imart pour Berdou, Sor Agout tente de passer par les ailes

Un bras de fer jusqu’à la dernière seconde…

A la reprise le match s’équilibre mais la Salvetat est plus réaliste et trouve la faille par Dulor qui signe un doublé. Il sera au relais d’une valise de son demi de mêlée Villas auteur d’une belle performance d’ensemble. Libralato transforme encore mais laissera en route peu de temps après l’occasion de confirmer un break. Rigal par contre ramènera les siens à 7 points pour une fin de match haletante. En effet Sor Agout doit combler par un essai transformé son déficit de points pour décrocher la prolongation. C’est un siège en règle des 10m adverses qui commence avec d’un côté les hommes du capitaine Martinet qui multiplient les pick and go et les ballons portés, et de l’autre une défense héroïque, qui ne cédera pas un pouce de terrain. La Salvetat tient sa revanche, et son bouclier de champion de France.

Les joueurs : Au RCSP Dulor pour sa maîtrise des évènements et la conduite du match avec lui belle prestation de Villas de Ducousso de Courcy ou de Lavigne. Ponsolle a été très précieux défensivement en tout début de match avant de passer devant. A Sor Agout : Le capitaine Martinet a tout fait, Berthoumieu s’est beaucoup engagé Berdou a mis le feu sur tous les ballons et Rigal à bien conduit le match.

Il a manqué quelques centimètres pour le paradis..
Il a manqué quelques centimètres pour le paradis..

Réactions

Nicolas Ponsolle, centre RCSP : Belle équipe en face, joueuse, avec pas mal de gabarits, ça plaquait bien. On avait une revanche envers eux car ils nous sortent en demi-finale d’Occitanie, on voulait se rattraper. On fait un match terrible. Et gagner une finale c’est quand même super.

Thomas Ducousso capitaine La Salvetat : Maintenant on peut tout arrêter, mais on verra pour ça. Sur le match on commence bien et puis on s‘éteint un peu, mais on n’a rien lâché avec cette équipe morte de faim. En demi contre eux on avait lâché, là au contraire on est resté dans le match même quand c’était difficile. On ne s’est jamais désuni, on est resté agressifs sur la ligne. A la fin, quand c’était difficile, tout le monde s’est envoyé, mais on gagne c’est l’essentiel

Sylvain Libralato 15 RSCP : Très dur, très chaud, une grosse opposition en face. Après c’est 50/50 ils ont eu beaucoup plus le ballon que nous. C’est le cœur qui fait tout. Que du bonheur de gagner même si on a eu un peu de réussite. Maintenant on va profiter car c’est une consécration pour cette équipe et pour tout le club.

Martinet Capitaine Sor Agout : Énormément déçu, ce match était complètement différent de la demie en avril. Ça reste une belle équipe. Le match du Servette nous coûte cher je pense, on manquait de fraîcheur en plus de quelques blessés. On a eu du mal à rentrer dans le match et on a eu du mal à le finir aussi. On ne réalise pas encore mais on aura des regrets plus tard. Dommage, car on fait une très belle saison, mais on ne la finit pas bien.

Benoit Carribenc, entraîneur Sor Agout : C’est une saison magnifique mais le sport est dur, on amène les deux équipes quasiment au bout. On a un peu de casse en une et en deux mais on a un groupe extraordinaire et arrêter comme ça c’est vraiment difficile. On est vraiment une B et donc tributaire de la Une. Chapeau à La Salvetat, on savait que c’était une grosse équipe. C’est ma cinquième finale que je perds et donc ça va être dur de repartir.

Bruno Busipelli, entraîneur RCSP : Hyper heureux, c’est la concrétisation de tout un travail depuis deux ans. On a entraîné à trois avec Guy et Juillet, les joueurs nous font un immense cadeau. On a construit un groupe et on a une famille, on est très très heureux. Il n’y a pas de mots pour expliquer cette joie en fait !


Feuille de match
La Salvetat – Sor Agout : 24-17 (Mi-temps : 14-14)
Spectateurs : 2000 environ

Vainqueurs : 3 E Libralato (2) Dulor (18, 50) 3T Libralato, 1P Libralato(73)
Carton jaune : Ponsolle (37) Lavigne (45)

Vaincus : 2 E Bardou (42) 1T 4 P Dautan (9, 22, 33, 59)

Evolution du score : 7-0, 7-3, 14-3, 14-6, 14-9, 14-14 / 21-14, 21-17, 24-17

Sor Agout : Bonnafis, Barthas, Vialelle, Imart, Berdou, (o) Rigal, (m) Dautan, Berthoumieu, Bonnet, Bousquet, Puech, Lacaze, Febvre, Alenda, Martinet (cap)
Sur le banc : Batut, Munier, Caballero, Vidal, Azemar, Hinault, Combes

La Salvetat : Libralato, Lancelot, Abadie, Ponsolle, Bechu (o) Dulor, (m) Villas B., Ducousso (cap), Courcy, Tiers, legaud, Ribaute, Proudhom, Lavigne, Louge
Sur le banc : Rabouin, Villas B., Briols, Curutchet, Cabal, Perrin, Raux

Le RCSP a su porter le ballon
Le RCSP a su porter le ballon
Vialelle plein gaz
Vialelle plein gaz
Le banc a beaucoup apporté au RCSP
Le banc a beaucoup apporté au RCSP
Dulor pour le large
Dulor pour le large

64350327_1151487675057852_6474816146800377856_o

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here