Finale 4ème série – Kercorb crucifie Grisolles à la dernière seconde

2

Le stade d’Auterive a revêtu ses habits de lumière pour cette finale entre deux équipes invaincues et les tribunes ainsi que la main courante sont copieusement garnies. A l’applaudimètre, les supporters de l’entente, venus de Chalabre, du Peyrat et de la Bastide sont gagnants… Ceux de Grisolles se font entendre aussi. Le bras de fer pouvait commencer, et il a duré jusqu’à la toute fin de la partie… (par Tonton Coach)

31164104_563986750655019_1917650902789914624_o
Sous une chaleur étouffante, les deux équipes n’ont pas compté leurs efforts

D’entrée de jeu, Grisolles met la main sur le ballon, essaie d’imposer son jeu fait d’alternance et commence à pilonner la ligne ariégeoise. Celle-ci tient bon, les joueurs de l’US Kercorb font preuve de vaillance, courage, et abnégation à garder leur en-but inviolé. Sur une touche aux 35m, lancé Kercorb, ballon perdu, Grisolles récupère le lancer en fond d’alignement et s’en suit un groupé pénétrant. Le maul progresse et sur une intervention pleine d’à propos, Antichan franchit la ligne d’avantage pour offrir le premier essai à Brichet qui après transformation (7-0, à la 7ème). La première estocade est portée, le taureau ariégeois va-t-il accusé le coup ? Non, à force de courage, les gars de l’entente vont hériter d’une pénalité pour hors-jeu de ligne aux trente mètres face aux barres, que se charge de transformer le canonnier Floch (7-3 ; 14’).

Sur le renvoi, cafouillage à la réception et faute tarn et garonnaise sur les 40 mètres adverses. Pénalité : Verganzones en filou la joue rapidement et échappe à la vigilance adverse. Il perce et donne le ballon à son demi d’ouverture Girard, qui bonifie l’action jusqu’aux 15 mètres pour donner un ballon d’essai entre les pagelles, à Gout. Après la transformation de Floch, l’Us Kercorb mène 10-7. En 2 minutes, les mouches ont changé d’âne et tout un peuple chante pour donner du courage à ses protégés. Grisolles accuse le coup mais repart à l’assaut de l’en-but adverse. Les pénalités, pourtant tentables, ne le sont pas, et sont transformées en pénal touche… mais toujours sans succès. La défense héroïque des Ariégeois repousse les assauts tarn et garonnais mais à force d’insister, la ligne craque et Rodrigues marque un essai que l’on qualifiera de collectif. Celui-ci, non transformé, permet quand même à Grisolles de prendre les devants (12-10, 28’). Le chassé croisé continue entre ces deux grosses cylindrées et une énième faute est convertie par le jeune buteur ariégeois Floch (13-12 pour Kercorb). Le score ne bougera plus jusqu’à la pause.

Un Deuxième acte hitchcockien

La deuxième mi-temps commence avec un léger vent en faveur de Kercorb mis à profit pour mettre sous pression Grisolles qui n’arrive pas à se sortir de son camp. Kercorb insiste notamment suite à de nombreuses mêlées dans les 30 mètres tarn et garonnais mais sans marquer. Le jeu est surtout fait de percussions au ras, façon Munster. On évite d’écarter le ballon de peur de le perdre. Un point sépare toujours les deux équipes. A la 50’, Grisolles arrive à sortir de son camp et bénéficie d’une pénalité 30m face aux barres. Brusque la tente, mais l’a manque. Grisolles reprend du poil de la bête et domine territorialement mais son jeu est trop lisible, toujours dans le même sens et ne trompe pas l’excellente défense ariégeoise. Kercorb semble gérer son point d’avance. A la 72’, enfin sur un renversement d’attaque, le talonneur Paulo (Grisolles) perce et provoque une pénalité 30 mètres à gauche des poteaux ariégeois. Antichan prend ses responsabilités et passe cette pénalité qui redonne l’avantage à son équipe 15-13. Grisolles pense alors tenir la victoire car le chrono tourne, et défend bec et ongle ses 2 points d’avance. Mais se met à la faute, Girard pour Kercorb ne transforme pas cette pénalité des 40 mètres à gauche (77’).

On pense que les carottes sont cuites, mais à force d’insister, de se jeter corps et âme dans la bataille, la délivrance va arriver. En effet sur un placage haut, quasiment sur la ligne médiane face aux perches, une pénalité est sifflée. Tout l’Ariège retient son souffle et c’est le petit Eliot Floch, du haut de ses 22 ans, qui prend ses responsabilités. Il pose son ballon, retient son souffle, et envoie le ballon au milieu. Envoyant tout Kercorb au paradis et en enfer Grisolles. Le stade laisse éclater sa joie et les joueurs de Kercorb se tombent dans les bras les uns des autres pour se féliciter alors que toute la détresse du monde s’abat sur ceux de Grisolles. Ce titre, dédié à Jacques Cunillera, président disparu il y a quelques semaiens, va à l’US Kercorb qui récompense l’abnégation et le courage de tout le groupe. Bravo aux deux équipes pour ce match dont l’issue, cruelle pour les uns, et merveilleuse pour les autres a tenu en haleine les nombreux supporters. Le jeune Eliot, man of the match, était quant à lui, porté en triomphe…jusqu’au bout de la nuit.

31277531_563989813988046_337081570399617024_o
La pénalité de la dernière seconde vient de passer : explosion de joie pour Kercorb

Les réactions

Mathias Verganzones, capitaine et demi de mélée de RC Kercorb : Heureux ? C’est peu dire car tout un peuple attendait cette victoire. C’est pour notre président parti trop tôt, elle est pour lui cette victoire. Je suis très fier de mes coéquipiers ainsi que de toute ma famille. Je pense que l’adversaire nous a pris d’un peu haut avec AC/DC dans leurs vestiaires. Mais tout un peuple était derrière nous et une bande de copains, cela peut renverser des montagnes. On a attendu la dernière seconde pour la gagner cette finale, mais que c’est beau.»

Romain Nava, capitaine et seconde ligne de Grisolles : « Déçu et extrêmement abattu car il nous manquait ce dernier placage, cette dernière seconde qui nous coûte le titre. C’était l’objectif que l’on s’était fixé, et c’est raté. Il va falloir se re-concentrer sur le championnat de France, mais que cela fait mal de mourir à un point. »

Eliot Floch, héros du jour et ailier RC Kercorb : « Je venais de prendre un carton blanc alors qu’on menait 13-12. Grisolles passe la pénalité et repasse devant. Je n’avais qu’une envie : rattraper ma boulette ! Quand l’arbitre siffle cette fameuse pénalité à la fin, je savais que c’était pour moi. Au moment de prendre la ballon, l’arbitre me dit que juste après ce sera fini. Je n’ai pas trop réfléchi, je la sentais, j’ai mis toute mon énergie pour la passer. Quand je vois le ballon passer entre les poteaux, c’est magique, quelle joie intense, quel bonheur ! On voulait ce titre pour nous, mais surtout pour notre président disparu. C’est fait, c’était son rêve, on le lui devait bien. Merci à tous nos supporters, à tous ceux qui nous soutiennent. Moi, je ne réalise pas trop, à 22 ans, c’est mon premier titre…je pense que la soirée sera bien arrosée (rires)

VLUU L100, M100 / Samsung L100, M100
Eliot Floch porté en triomphe

Feuille de match :

SC GRISOLLES/ US KERCORB  : 15/16 (12/13)

SC GRISOLLES: Vidal, Valles, Martinez, R. Nava (cap), Rodrigues, Brichet, C. Marty, J. Nava, Sentenac, Antichan, Herve, Busque, Vicente, Paulo, Fornous. Sont entrés en cours de jeu : Caterina, Dauch, Nouailles, Mazzer, Olivan, Cubero, Latterrade.
Entraîneurs : Philippe Galey, Mathieu Larroquan, Vincent Destarac et Dimitri Arranger.
2 essais : Brichet(7’) et Rodrigues (28’) 1 transformation Brusque (7’)
1 pénalité : Antichan (70’)
1 carton blanc (72’) Antichan
Entraineurs : Galey Philippe, Larroquan Mathieu, Destarc Vincent et Arranger Dimitri.

US KERCORB : Férier, Morat, Driff, Amiel, C. Servant, Pires, Goud, Rodrigues, Verganzones (cap), Girard, Rossi, Conte, C. Servant, Floch, Jammet. Sont entrés en cours de jeu : S. Alex, Rougé, Garros, Battistela, J. Alex, Rivals, Noy.
Entraîneurs : Jean-François Picheric, Jean-François Manente et Jean-François Toustou.

1 essai Gout (16’), 1 transformation (16’) et 3 pénalités (14, 31 et 80’) : Floch.
1 carton jaune Driff (21’) et 1 carton blanc Floch(69’)
Arbitre : Calmejane Remy assisté de Baduel Olivier et Anglard Vincent, Midi Pyrénées

VLUU L100, M100 / Samsung L100, M100
Le doigt pointé vers le ciel et Jacques Cunillera

Aucun article à afficher

2 Commentaires

  1. Quelques précisions :
    Chalabre est dans l’aude
    Kercorb est le nom du secteur et celui utilisé par chalabre quand ils ont souhaites passer du Languedoc en pyrenees. Labastide sur l’hérs et le peyrat sont en ariege le tout est une entente entre hier 2 entites… Peut êtres faudrait ils utiliser la mention “hérs-Kercorb” afin de ne frustrer personne

    • Bonjour Serge, précision utile en effet. C’est pour cela que nous citons souvent l’ensemble des villages pour éviter de froisser qui que ce soit 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here