Féminines : le débriefing du week-end

0

C’était la dernière journée en Top 8 même si on connaissait déjà les demi-finalistes et le barragiste. En Elite 2 Armelle Auclair en revanche, l’heure était aux quarts de finale… (par Jeremy Guscott)

 Elite 1 Top 8 : le BSORF ne se rassure pas avant la 1/2 finale

Dans cette dernière journée, peu d’enjeux car les positions étaient déjà quasiment établies. Le BSORF devait gagner chez la lanterne rouge, La Valette, toujours vierge de succès. Une formalité qui n’en a pas été une puisque les coéquipières de Manon André ont éprouvé les pires difficultés à disposer de courageuses Varoises. 0-0 à 15 minutes de la fin, les Blagnacaises ont dû se faire violence pour remporter ce match 12-5 et conforter leur 3ème place en évitant ainsi le premier de poule en demies, une première depuis la remontée de l’équipe en Elite. Mission accomplie donc mais les Bsorfeuses ne se sont pas rassurées et devront se sublimer pour venir à bout de Montpellier, le champion de France en titre. Car l’USAP derrière a fait le boulot en cartonnant Caen et préparé au mieux son opposition face à l’ogre lillois. Ogre car les “putains de nanas” ont envoyé un sacré message en s’imposant à l’extérieur sur le terrain de son dauphin Montpellier. Une passation de pouvoir avant l’heure ? Réponse dans 3 semaines avec des demi-finales identiques aux affiches télévisées de fin janvier : Lille – USAP et Montpellier – BSORF. La Valette rencontrera pour sauver sa place dans le Top 8 le vainqueur des phases finales de l’Elite 2 (voir ci-dessous).

BSORF
Ce déplacement sur la côte avait tout sauf des allures de vacances finalement (photo club)

Les réactions

Carla Neisen (centre Blagnac Saint-Orens)Une victoire certes, mais pas avec la manière. On n’a pas su imposer notre jeu, ni nous imposer dans les duels face à une équipe très agressive et qui avait l’envie. Cependant l’entrée sur le terrain du banc nous a amené un peu de dynamisme pour marquer ces 2 essais qui nous permettent de gagner ce match à oublier. Place à la demi-finale.

Manon André (deuxième ligne Blagnac Saint-Orens) : Un match gagné 12/5 avec un score nul jusqu’aux 15 dernières minutes. Gagner à La Valette a toujours été compliqué même aujourd’hui alors qu’elles sont dernières de poule. A 3 semaines des demi-finales nous aurions préféré nous imposer largement mais ce match nous prouve que nous devons être plus lucides et savoir réagir avant la mi-temps. Maintenant il nous reste 3 semaines pour récupérer et travailler la demie contre Montpellier. Si les lecteurs de RugbyAmateur ne savent pas quoi faire nous aurons besoin d’eux pour nous encourager contre les championnes de France en titre !

Résultats Classement Pts J

 

USAP 59-15 Caen

Bobigny 20-5 Rennes

La Valette 5-12 Blagnac Saint-Orens

Montpellier 5-22 Lille

 

 

Lille 54 14
Montpellier 50 14
BSORF 45 14
USAP 42 14
Bobigny 32 14
Caen 25 14
Rennes 18 14
La Valette 0 14

 

Elite 2 Armelle Auclair (1/4 de finale) : Le Stade, Bayonne et Bordeaux dans le dernier carré, pas Gaillac

Dans le sillage de sa remarquable phase régulière, le Stade Toulousain a dicté sa loi en 1/4 de finale face à Chilly Mazarin. Les filles du Président Azzi n’ont pas tremblé en inscrivant 5 essais (Galibert, Traoré, Pegot, Hermet et Bertrand) sans encaisser le moindre point. Un succès probant qui hisse les rouge et noire dans le dernier carré, pas mal pour une première année d’existence ! De son côté Gaillac, l’invité surprise de ces quarts n’a pas à rougir de sa défaite face au 1er de la poule 1. Les coéquipières d’Aurélie Pinot ont fait mieux que se défendre en faisant douter les Auvergnates qui ont fait parler leur expérience. Un match qui vient tout de même clore une saison remarquable pour l’UAGF avec lequel il faudra compter la saison prochaine vu les belles promesses affichées. Dans les autres rencontres, les Lionnes de Bordeaux n’ont pas souffert face à Maison Laffite alors que Bayonne a dû s’employer face aux courageuses iséroises de Sassenage. Ainsi, les demi-finales annoncées par la FFR seront Bayonne – Stade Toulousain et Romagnat – Bordeaux. Un tableau final qui ne semble pourtant pas correspondre à ce qui avait été annoncé au préalable. A suivre. Ce qui est sûr c’est que la poule 2 (sud) est largement représentée et aura au moins une équipe en finale de cette Elite 2.

Les joueuses du STRF tout à leur joie après leur victoire face à Bayonne (photo @Pamisire)
Quel sera l’adversaire des joueuses du STRF en demi-finale ? (photo @Pamisire)

Les réactions

Jeanne Bernard-Ricardo (deuxième ligne Gaillac) : Un sentiment très partagé à la fin du match, une frustration énorme d’avoir produit le jeu pendant presque tout le match et de n’avoir pu scorer. On n’a pas réussi à s’adapter à ce qu’elles nous ont proposé en défense. Elles ont joué sur des ballons de récupération avec beaucoup de lucidité, l’expérience a probablement fait la différence. Et puis lorsque l’on prend du recul sur cette saison… finalement c’est assez énorme ! Se préparer à souffrir toute la saison, pour essayer de gratter le maintien et puis se retrouver à jouer un quart de finale derrière des équipes comme Toulouse, Bayonne et Bordeaux en laissant Lons derrière est une grande fierté. Je pense que personne n’aurait parié la dessus en août dernier. La défaite est dure à avaler, on y a cru, c’est la loi du sport. La route est encore longue avec la jeune génération qui arrive, cela nous promet de belles saisons à venir.

Roxane Billon (troisième ligne Stade Toulousain) Le travail paye peu à peu, on a élevé notre niveau de jeu depuis nos deux derniers matchs. Mais il y a encore du travail, notamment au niveau de la discipline. Enfin je suis très fière de faire partie de ce groupe. Et j’espère que notre équipe ira le plus loin possible dans l’aventure.

Résultats 1/4 de finale (terrain neutre)

 OVALIE ROMAGNATOISE CLERMONT AUVERGNE  26  10 DEUXIEME UNION ATHLETIQUE GAILLACOISE RUGBY
M LAFFITTE ST GERMAIN POISSY  0  30 STADE BORDELAIS – ASPTT
RUGBY SASSENAGE ISERE  10  13 A S BAYONNAISE
RC CHILLY MAZARIN  0  32 STADE TOULOUSAIN RUGBY FEMININ

Les compos

U.A. Gaillac Féminin : 1 Elodie Robert 2 Marie Delbauwe 3 Marie Poustomis  4 Jeanne Bernard Ricardo 5 Aurelie Pinot (cap.) 6 Émilie Robert 7 Charlotte Bruyère 8 Mandy Patchett 9 Pauline Seguier 10 Sabrina Delmas 11 Lea Barboule 12 Adeline Bene 13 Alycia Euphrasie 14 Caroline Cassar 15 Marjorie Delpuech

Remplaçantes : Justine Fraysse, Helene Dauzats, Charlene Cribier, Marjorie Rigal, Lea Darlet

Stade Toulousain Rugby Féminin : 1. Mailys Traoré  2. Laurie Laborie 3. Jennyfer Mengué 4. Axelle Alaux 5. Pia Clave Chastaing 6. Marion Peyronnet 7. Roxane Billon 8. Gaëlle Hermet  9. Ambre Arnaud 10. Mélanie Sabatier 11. Coralie Bertrand 12. Morgane Peyronnet 13. Juliette Fregier 14. Céline Galibert 15. Prune Pegot

Remplaçantes : Corrine Rouanet, Amandine Louvet, Charlène Corbiere, Morgane Viellefond, Claire Beauparlant, Corinne Bosque, Tiffany Hernandez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here