Féminines – Elite 1 et 2, le debrief

0

Alors que tous les championnats fédéraux féminins ont disputé au minimum deux journées (sans compter les reports), voici le point complet sur les niveaux Elite 1, Elite 2… (par Jeremy VdC)

Elite 1 : 4 poules 

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’après cinq des six journées de la phase de brassage disputées, cinq formations sont déjà assurées de jouer les poules de play-off : Montpellier (poule 1), Toulouse (poule 2), Rennes (poule 2), Blagnac (poule 3) et Bayonne (poule 3).

Championnes en titre, les joueuses du MRC ont pour le moment réalisé un sans-faute dans la poule 1, avec cinq victoires bonifiées en autant de duels, le tout sur des scores fleuves : 75-12 puis 62-6 face à Lons, 81-0 puis 55-6 contre Villeneuve-d’Ascq, et enfin 64-9 face à La Valette. Premières provisoire au classement inter-poules, les Bleues et Noires, en particulier leurs internationales (on pense notamment à Cyrielle Banet, meilleure marqueuse de l’équipe avec huit essais en trois matchs, et appelée pour le match face à l’Ecosse), vont avoir les regards tournés vers la fin du Tournoi des 6 Nations et les Tests-Matchs de l’Automne.

122515702_2764147260507317_204277729490864587_o
Une idée du potentiel du MHR féminin

Même constat pour le Stade Toulousain, invaincu en poule 2 avec quatre succès (en attendant le match reporté contre le Stade Français). Finalistes lors de la dernière finale disputée en 2019, Gaëlle Hermet et ses coéquipières ont rapidement démontré qu’elles seraient au rendez-vous cette saison, avec certes de larges succès contre l’ASRUC et Paris, mais un duel plus accroché face au Stade Rennais, deuxième provisoire de la poule 2. Le déplacement en terre Bretonne pour la dernière journée de cette première phase sera donc un vrai test pour les Toulousaines avant de basculer vers les play-offs.

122114230_2798179433802124_4112953806415819108_o
Contrat rempli pour les joueuses du Stade Toulousain : 4 victoires en 4 sorties, dont 3 bonus offensifs (photo club)

Troisième larron des favoris et déjà qualifié pour la « phase haute », le Blagnac RF n’est toutefois pas invaincu dans la poule 3, la seule où les cinq journées se sont disputées intégralement. En effet, les Haut-Garonnaises se sont faites surprendre lors de leur déplacement à Bayonne, où les locales de l’ASB l’ont emporté 27-17, démontrant qu’il ne faudrait pas oublier les Basques dans la lutte pour le titre. Le BRF a quand même remis les pendules à l’heure lors du match retour (34-0) et a validé sa place en play-off. Profitant du succès de Chilly Massy contre Lyon dimanche dernier, Bayonne est désormais assuré de terminer deuxième de poule, et accompagnera donc les Blagnacaises.

Enfin, deuxième de la poule 2, le Stade Rennais a déjà son ticket en poche. En effet, même si le Stade Français ne compte « que » dix longueurs de retard sur les Bretonnes et peut mathématiquement revenir à égalité en cas de remontada parisienne et de défaillance rennaise, les Rouges et Noires ont remporté leurs deux confrontations face aux Pink Rockets, et ont donc l’avantage des points terrains.

Derrière ces locomotives, plusieurs formations ont déjà un bon pied et demi dans le wagon pour les accompagner. Ainsi, dans une poule 4 décimée par les reports (seulement cinq matchs sur dix de joués), l’ASM Romagnat est pour le moment en tête avec quatorze points glanés en trois duels. Si l’avance sur le Stade Bordelais et Bobigny semble grande, les Auvergnates devront se méfier, notamment de l’ACB, qui n’a disputé que deux matchs et reste mathématiquement dans le coup. Avec le même nombre de points au compteur, Lons (poule 1) a également presque son ticket en main. Disposant de neuf unités d’avance sur le LMRCV (qui doit disputer un match en retard contre La Valette), les Lionsoises devront assurer le coup à domicile contre les Nordistes, lors de la dernière journée.

À l’opposé, cinq équipes sont déjà assurées de disputer la terrible phase de play-down, qui indiquera à son terme la descente vers l’Elite 2 pour les quatre formations les plus faibles. Ainsi, Rouen (poule 2), qui bataille déjà pour le maintien depuis deux saisons, a signé quatre revers en autant de parties, avec la triste statistique d’aucun essai inscrit pour le moment. Mais si la dernière défaite, ce dimanche à Ernest-Wallon face à Toulouse, peut sembler sévère (34-0), les Valkyries ont trouvé des motifs de satisfaction pour préparer sereinement la lutte lors du play-down.

Même constat pour le Stade Français (poule 2), Chilly Massy (poule 3) et le LOU (poule 3), qui espéraient une meilleure position et devront profiter de leurs derniers matchs de la phase de brassage pour se mettre en condition pour la suite du championnat. Quant aux promues de La Valette (poule 1), l’apprentissage de l’Elite 1 se poursuit, et les Varoises devront hausser le ton lors de la deuxième phase pour espérer ne pas faire l’ascenseur avec l’Elite 2.

Enfin, dans la poule 4, si les Amazones du FC Grenoble occupent le dernier siège, elles n’ont disputé que deux matchs (pour deux défaites). Avec trois réceptions à venir, les Bleu et Rouge auront à cœur de prendre de précieux points pour tenter d’arracher une potentielle deuxième place et éviter les play-downs. Mais avec le Stade Bordelais et l’AC Bobigny, la bataille va être rude durant les weekends à venir.

Les classements

Liste des matchs reportés

Poule 1
La Valette – LMRC Villeneuve-d’Ascq (Journée 1) le 22/11

Poule 2
Stade Toulousain – Stade Français (J2) le 29/11
Rouen – Rennes (J5) le 29/11

Poule 4
Grenoble Amazones – ASM Romagnat (J5) le 25/10
Bobigny – Stade Bordelais (J2) le 01/11
Grenoble Amazones – Stade Bordelais (J1) le 08/11
Grenoble Amazones – Bobigny (J3) le 22/11
ASM Romagnat – Bobigny (J4) le 29/11

Programme de la 6ème et dernière journée (prévue le 06/12)

Poule 1
Lons – LMRC Villeneuve-d’Ascq
La Valette – Montpellier

Poule 2
Rennes – Stade Toulousain
Rouen – Stade Français

Poule 3
Bayonne – Chilly Massy
Lyon – Blagnac

Poule 4
ASM Romagnat – Stade Bordelais
Bobigny – Grenoble Amazones

 

Voir le debrief Elite 2 en page… 2

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here