Fédérales 1, 2 et 3 – Pas de descente à la fin de cette saison ?

3

Lors de notre entretien avec Bernard Laporte en novembre dernier, l’idée de poules à 12 , voire à 14, en fédérales avait été évoquée comme une forte probabilité. Il semblerait bien que le président de la FFR et son équipe joignent la parole aux actes. Un comité directeur est prévu le vendredi 17 mars prochain pour, selon toute vraisemblance, officialiser cette refonte, qui ne serait pas sans conséquence pour bon nombre de clubs…

grenade-laroque-12-16-2
Si cela se confirmait, Grenade et Laroque Belesta n’auraient plus de soucis à se faire pour leur maintien (photo GR Vin RugbyAmateur.fr)

Le résultat du questionnaire envoyé aux clubs concernés le mois dernier, a permis de recueillir des informations précises et dégager ainsi une envie commune : celle d’avoir des poules modifiées, composées de plus d’équipes. Selon nos sources, que nous avons pris le soin de contacter depuis vendredi dernier (date qui correspond avec une information arrivée en club), voilà ce qui pourrait advenir lors de la prochaine saison :

  • La fédérale 1 se jouerait à 48 clubs (1 poule élite + 3 poules Jean Prat), au lieu de 40 à ce jour
  • La fédérale 2 se jouerait à 96 clubs (au lieu de 90 à ce jour) repartis en 8 poules
  • La fédérale 3 se jouerait à 168 clubs (au lieu de 160 à ce jour) en 14 poules.

Concernant les montées, le système en place serait maintenu et permettrait ainsi d’augmenter le nombre de formations par niveau. Ce qui signifierait donc que les montées d’Honneur à Fédérale 3, de fédérale 3 à 2, et de fédérale 2 à 1 resteraient inchangées elles aussi.

Cette information, encore officieuse précisons-le à nouveau, devrait être validée le 17 mars prochain, par le Comité Directeur, “même s’il peut être imprudent d’en parler aujourd’hui, car beaucoup de choses peuvent changer d’ici là” nous a confié un représentant très haut placé de la FFR.

A titre indicatif, en Midi-Pyrénées, Languedoc, Pays Catalan, et Armagnac Bigorre, ces “non-descentes” touchent plus ou moins directement les clubs suivants : Laroque Belesta, Grenade en fédérale 3, La Salanque, Castelnaudary, Prades, Balma, Lourdes, Levézou Ségala, Decazeville, et Gimont en fédérale 2, tout comme Saint-Sulpice sur Lèze et Graulhet en fédérale 1.

Rappelons enfin qu’il s’agit là d’une décision qui tiendra compte de l’aspect sportif. Les clubs soumis à des sanctions financières et/ou administratives pourront descendre. Et l’on sait bien depuis deux saisons, que le suspense peut durer jusqu’à l’été. Premiers éléments de réponse le 17 mars…

3 Commentaires

  1. Ce qu’il serait intéressant de prévoir, c’est l’impact sur les séries territoriales
    S ‘il n’y a pas de descente de F3 en Honneur et autant de club Honneur qui montent en F3 que les autres années, cela veut dire qu’il ne faut pas de descente de H en PH pour garder le même nombre de clubs en poules H.
    S’il n’y a pas de descente de H en PH et qu’on fait monter des PH en H (premiers de poule), si on veut garder le nombre d’équipes identique en poules PH, pas de descente PH en 1ere série.
    ETC,…..
    NON ? Qui a la réponse ?

    • tout à fait. Nous citons juste les clubs concernés par une descente éventuelle, à ce jour, ou mathématiquement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here