Fédérale 3 – Tout bonus pour Revel

0

Après quatre défaites inaugurales, dont deux à domicile, on se demandait si Revel n’avait pas perdu son rugby en route. La première victoire contre Quillan, puis un très bon bonus défensif ramené de Prades avaient redonné confiance aux rouge et noir.

12314290_10206431058512811_7175543629561282148_o
Six essais pour Revel. ce n’était pas arrivé depuis bien longtemps (photo Serge Gonzalez)

Les Revélois ont donc entamé un bloc de trois matchs décisifs, contre des adversaires directs, pour finir l’année et la phase aller, avec un objectif simple : trois victoires. Histoire de rester dans le coup. La première étape a été franchie avec succès avec une victoire 16-9 sur Elne. La seconde a été encore plus probante dimanche dernier avec un 40-21 infligé à Côte Vermeille. Avec cette victoire bonifiée, les Lauragais dépassent les Catalans au classement et bondissent de l’avant dernière place à la cinquième. C’est surtout le jeu flamboyant revélois vu la saison dernière en honneur qui fait son retour avec 6 essais d’arrières, grâce à un paquet d’avants conquérant. La dernière étape passe par Baixas, ce dimanche 13, pour y affronter la lanterne rouge d’ESC-BAC-ASP. Certainement pas le plus simple, mais un match charnière dans la saison du promu.

Réactions

Michel Blanc (co-entraîneur de Revel) : Match sympa puisqu’on prend le bonus offensif et ça faisait un moment que nous n’avions pas marqué autant d’essais. Le match était agréable mais c’est dommage d’avoir eu ce passage à vide de 10 minutes en milieu de seconde mi-temps où nous n’y sommes plus du tout. On retiendra que les choses se mettent en place donc c’est positif. Il faut continuer comme ça.

Jean-Christophe Lanta (co-entraîneur de Revel) : Nous avons tenu le match d’un bout à l’autre à part ces 10 minutes après le carton rouge de Mackowiak qui nous désorganise un peu. Il faut encore une fois féliciter l’état d’esprit du groupe, avec l’effectif restreint que nous avons. On arrive à répondre présent à partir du moment où on ne se consacre qu’à jouer au rugby, sans répondre aux mauvais gestes. Simplement jouer au rugby. L’essentiel est acquis puisque nous avions comme objectif de remporter deux victoires sur les deux matchs que nous venons de jouer. Maintenant, l’avenir nous dira ce que peut devenir le RCR et dimanche prochain sera une première échéance. Ca fait deux matchs que le 8 de devant se retrouve. On prend confiance, on travaille bien aux entrainements. C’est l’assiduité aux séances qui commence à payer. Nous savons très bien que nous n’avons pas un effectif très large mais si on continu à être assidu, on pourra répondre présent en fin de saison.

Alexandre Bonnin (entraîneur de Côte Vermeille) : On a vu une équipe de Revel très intéressante. J’ai bien aimé leur dynamisme, leur envie de jouer et de bien faire. C’était une belle opposition, il n’y avait pas de surnombre parce que nous avions bien travaillé le replacement défensif. Ils sont passés sur de l’individuel au cas par cas, des plaquages ratés et à la fin, l’addition est lourde. On avait la clé du match avec des mauls pénétrants et nous n’avons pas su le faire, à part un quart d’heure, mais ça ne suffit pas. C’était les consignes avant le match et les joueurs ne les ont pas respectées. Ils ont voulu faire un peu comme ils voulaient et nous l’avons payé.

arnaud faucon revel
A l’image d’Arnaud Faucon, les 3/4 revélois ont retrouvé leur efficacité (photo Serge Gonzalez)

Feuille de match

Revel 40 – Côte Vermeille 21
MT: 14 – 9 ; 600 spectateurs ; arbitre : Mickael Fouret (Limousin).

Vainqueurs : 6 E Faucon (10, 75), Barnagaud (30, 50), Mercier (49), Pechard (80) ; 5 T Mercier (10, 30, 49, 50, 75).
Vaincus : 2 E Desclaux (64), Agasse (69) ; 3 P (6, 18, 35) et 1 T (64) Agasse.

Evolution du score: 0-3, 7-3, 7-6, 14-6, 14-9 / 21-9, 28-9, 28-16, 28-21, 35-21, 40-21.

Revel : Nistor ; Faucon, Barnagaud, Impérial, Compagnon ; (o) Rallier, (m) Mercier ; A. Ourliac, F. Gasc (cap.), Lugan ; Tournier, Mackowiak ; De Souza, Cancian, Lux.
Sur le banc : Taillades, Mayor, F. Gaillac, Laziri, Péchard, Rosales, M. Cabanel.
Carton blanc : Taillades (58) Carton Rouge : Mackowiak (54).

Côte Vermeille : Agasse ; Namy, Schunter, Gonzo, Brahim ; (o) Desclaux, (m) Gonzo ; Fabre, Aulet, Roques ; Triaire, Ollie ; Gonzo, Metlaine, Gibert.
Sur le banc: Rofes, Flurisson, Cappallère, Guilhem, Fioricci, Tenadas, Barba.
Carton jaune :
Fabre (23), Carton Rouge : Guilhem (54).
(par Mic le toutou)

Réserves : RCR 14 – 29 USCV.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here