Fédérale 3 – Rieumes puissance 7

0

Auteur d’un début de saison aussi frustrant qu’encourageant (un nul et une défaite avec bonus défensif à l’extérieur, une victoire à domicile), le Sporting Club Rieumois, sixième de poule, recevait l’Union Sportive Vicquoise, troisième, créditée pour sa part de deux victoires contre une seule défaite. Une opposition qui s’annonçait âpre et indécise. Et pourtant…(par Marco Matabiau)

_r8a9046
Les Rieumois à l’attaque (photo ADSC)

Les retardataires avaient à peine eu le temps de s’asseoir que Vic bénéficiait déjà d’une première pénalité consécutive à un maul porté. Vialade ne se faisait pas prier et transformait des 40 mètres à gauche. Il récidivait deux minutes plus tard, des 45 mètres à droite cette fois (0-6). Peu à peu, les locaux allaient néanmoins mettre la main sur le ballon et réussir quelques enchaînements intéressants, notamment grâce aux interventions dans la ligne d’Akah et de Beyne, tous deux très actifs ce dimanche. A la 8ème, Rieumes volait un ballon en mêlée (le premier d’une série de quatre), Delahaye héritait du ballon et se faisait plaquer un peu haut au goût de l’arbitre. L’ouvreur se faisait justice lui-même sur la pénalité qui suivait (3-6). Quelques minutes plus tard, Viallard, le talonneur rieumois, était sanctionné d’un carton blanc pour une faute au sol. Pourtant, c’est bien Rieumes qui reprenait sa marche en avant, à la 25ème, Cazanave dynamisait, jouait rapidement une pénalité à la main, et après deux temps de jeu, Nakobukobua étendait son bras pour conclure. Delahaye transformait (10-6). Sur le renvoi, les hommes du trio Miquel-Bohn-Deramon continuaient à accélérer : Delahaye, toujours lui, donnait un judicieux coup de pied par-dessus le rideau défensif bigourdan, Lannes reprenait de volée et, après avoir navigué quelques adversaires, plaçait Dupont en débordement. Le jeu rebondissait. Deux temps de jeu plus tard, Delahaye, bien replacé et servi par Beyne en bout d’aile, aggravait la marque (15-6). Dans la foulée, une échauffourée éclatait en bord de touche, Monsieur Gachard sévissait avec deux cartons jaunes pour Rieumes, et un pour Vic. On s’acheminait vers la pause quand Lopez, le demi de mêlée visiteur, se rendait coupable sur un jeu au sol et écopait lui aussi d’un carton… blanc celui-ci. On allait démarrer le second acte à treize contre treize.

Rieumes déborde Vic…

_r8a9172
Les jeunes joueurs de Vic ont fait honneur à leur maillot grâce à une vaillance de tous les instants (photo ADSC)

Dès la reprise, les locaux maintenaient la pression. Sur une mêlée à cinq mètres, Sentous, le troisième ligne centre rieumois, démarrait, résistait au plaquage et pointait en-but : 22 – 7 avec la transformation. Il ne faisait dès lors plus de doute que Rieumes avait la main mise sur un match qui ne pourrait désormais plus leur échapper. Une situation qui semblait libérer le groupe puisque de nombreux enchaînements de qualité allaient ponctuer ce second acte. Dans les dix dernières minutes, après que Delahaye ait encore fait gonfler l’avance des siens sur pénalité (25 -6, 68ème), on assistait au show du duo Ségarra (entré à la place du capitaine Cazanave) – Dupont. Ce dernier allait dans un premier temps inscrire deux essais (65ème, 69ème)  suite à des actions rondement menées et des services «caviar» de l’arrière Conduché, très altruiste sur le coup. Si Sentous allait une nouvelle fois derrière la ligne (77ème), bien décalé par son demi de mêlée suite à une nouvelle mêlée à cinq mètres, il revenait à Dupont de clôturer la marque, suite à une nouvelle inspiration de Conduché et à une percée monumentale de Ségarra, très en jambes dès son entrée sur la pelouse, comme en témoignent ses nombreuses prises d’initiative. Au final, Rieumes s’impose 51 points à 6. Un score très large qui reflète surtout une seconde mi-temps plutôt aboutie. Pour leur part, les visiteurs, privés de certains joueurs laissés au repos, n’ont jamais démérité, baissé les bras ni fermé le jeu. Ils n’avaient tout simplement pas les moyens de rivaliser avec l’armada rieumoise, supérieure tant physiquement que techniquement.

_r8a9218
De belles actions en fin de match, initiées par une bonne rentrée de Benoit Segarra notamment (à gauche) – Photo ADSC

Réactions

Stéphane Bohn (Entraîneur, Rieumes): «On a une première mi-temps à l’image de notre début de saison. On est approximatifs, poussifs. On était en recherche de confiance. On savait de plus à quoi s’en tenir, on est tombés sur une belle équipe de Vic qui nous avait déjà posés beaucoup de problèmes l’an passé. Je crois que notre deuxième période a permis de nous débrider un peu, de «lâcher les chevaux» si on peut dire. On a fourni un jeu plus abouti, on a vu des choses qu’on met en place à l’entraînement avec plus ou moins de pragmatisme. On se fait la passe supplémentaire, on n’est pas allés systématiquement au défi, on a essayé de contourner la défense. On tend vers ce jeu-là puisqu’on a des garçons capables d’aller vite sur les extérieurs, en ne négligeant pas la conquête qui, aujourd’hui, a été efficace. En revanche, le score est anecdotique. Vic ne sera pas toute la saison comme on les a vus aujourd’hui, et nous, on est capable d’avoir des creux”.

Antoine Dupont (Ailier, Rieumes): «Ça a été compliqué au début, on a eu une première mi-temps difficile. En deuxième, on a réalisé un bon travail collectif, ce qui nous a permis de concrétiser. C’est pour ainsi dire la première fois que l’on réussit à enchaîner de la sorte, à réaliser en match ce que l’on travaille à l’entraînement. C’est bien pour l’équipe, et pour le moral.»

Stéphane Audouy (Vice-Président, Rieumes): «Je suis satisfait. On avait des soucis lors des matchs précédents, on n’arrivait pas à se trouver. Aujourd’hui, on n’a pas fait le mètre de trop, on a su se trouver. Malgré le large score, on est restés dans le système de jeu, on n’a pas essayé de faire chacun la sienne, on ne s’est pas égarés, on est restés collectifs. J’en profite pour saluer le travail que les entraîneurs réalisent dans la semaine ainsi que les joueurs qui se sont “filés” comme il faut. J’espère qu’on va rester dans cet esprit et se présenter à Grenade avec la même envie pour réaliser un bon match»

Philippe Garcia (co-président, Vic Bigorre) : «On est une équipe en reconstruction cette année. On est partis avec un effectif très mince, comme en témoigne l’absence de réserve aujourd’hui. On comprend bien que cette saison, on jouera le maintien”.

Daniel Latu (co-président, Vic Bigorre) : «On avait incorporé six ou sept Belascain dans l’équipe. On a un effectif très réduit. De plus, on avait mis quelques joueurs du paquet d’avants au repos. Notre but n’était pas forcément de venir gagner ici, même si on ne pensait pas en prendre 50. On a eu affaire à une très belle équipe. Pour nous, ce qui est important, c’est de gagner les matchs chez nous.»

Norbert Romo (Entraîneur, Vic Bigorre): «On fait une première mi-temps qui, sans être extraordinaire, est assez correcte. On peut tourner avec douze points à la pause, mais on manque de réussite au pied. Néanmoins, on ne s’approche pas de leur ligne, on reste à longue distance. Ensuite, la fraîcheur de leur effectif, qui est certainement tant qualitativement que quantitativement, meilleur que le nôtre, fait qu’à la fin, on finit sur les rotules avec un score fleuve, un peu dommageable pour mes joueurs. En revanche, je n’ai rien à leur reprocher au niveau de l’état d’esprit et l’investissement.»

Feuille de Match

A Rieumes (Stade Marcel Billières): Sporting Club Rieumois bat Union Sportive Vicquoise 51 – 6 (mi-temps: 15 – 6) – Arbitrage: M. Guillaume Gachard (Comité Côte Basque – Landes)

Pour les vainqueurs: 7 essais Nakobukobua (25è), Delahaye (28è), Sentous (47è, 77è), Dupont (65è, 69è, 80è) ; 2 pénalités (8è, 68è) et 5 transformations Delahaye.
Pour les vaincus: deux pénalités Vialade (2è, 4è)

Cartons jaunes: à Rieumes, Aka (31è), Pons (31è) ; à Vic Bigorre, Boyrie (31è).
Cartons blancs: à Rieumes, Viallard (20è) ; à Vic Bigorre, Lopez (38è).

Composition des équipes :

Rieumes : Conduché ; Dupont, Lannes, Dos Santos, Maret ; Delahaye (o), Cazanave (m, cap) ; Sentous, Nakobukobua, Beyne ; Bleys, Aka ; Pons, Viallard, Boussès.
Sur le banc: Marcellin, Barrière, Ferré, Solyga, Pierre, Lafforgue, Ségarra.
Entraîneurs: Patrick Miquel, Stéphane Bohn et Alain Deramon.

Composition Vic Bigorre: Vialade ; Cénac, Labadie A., Garlat, Boyrie ; Brouillot (o), Lopez (m, cap) ; Abadie P., Astruc, Uthurralt ; Abadie Y., Demoulin ; Reinhard, Almendro, Dayman.
Sur le banc: Morancho, Lagrange, Bonan, Labadie J., Auclair, Cloute, Lerbey.
Entraîneurs: Norbert Romo et Grégory Lerbey.

La convivialité à la Rieumoise…

L’avant match a vu de nombreux jeunes courir sur le terrain, pendant que les parents et supporters mangeaient à la grand tablée préparée le matin même. Les enfants de l’école de rugby ont ensuite fait une haie d’honneur à leurs héros. Le rugby amateur, c’est aussi cela

sam_4635 sam_4636 sam_4631 sam_4642

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here