Fédérale 3 – Pamiers, la 80ème rugissante à Rieumes

0

Devant des supporters venus très nombreux, et sous un soleil retrouvé après la pluie matinale, Rieumes accueillait Pamiers pour ce 1/16ème de finale aller, pour un « derby » midi-pyrénéen prometteur. Après leurs deux confrontations en championnat, Pamiers était favori sur le papier, mais savait que ce déplacement serait tout sauf simple. Le suspense qui a tenu en haleine tout le public n’a fait que le confirmer…(par VdC)

rieumes pamiers 16eme mai 2016 (2)
Pas toujours simple de trouver des espaces lors de cette rencontre (photo ADSCR)

Dès l’entame de la rencontre, les All Blacks ariégeois mettent la pression sur la défense locale, qui ne craque pas mais se met rapidement à la faute, permettant à Hart, vent dans le dos d’inscrire deux pénalités (0-6, 10’). Rieumes ne s’affole pas et réduit la marque quelques minutes plus tard, après une belle séquence de départs au ras dans les 22 mètres appaméens, conclue par un drop de Duroueix (3-6, 12’).
Le quart-d’heure suivant voit le match s’équilibrer et les en-avants apparaître, laissant le soin aux deux packs de s’expliquer en mêlée. Malgré tout, Pamiers se fait de plus en plus pressant, sans pour autant concrétiser ses occasions. Leur arrière parvient malgré tout à trouver une brèche, créant un décalage. Il trouve du soutien et c’est finalement Marfaing qui aplatit sous les perches après une belle série de passes (3-13, 32’). Sonné, le SCR parvient tout de même à ajouter une pénalité avant la pause (6-13)

rieumes pamiers 16eme mai 2016 (5)
Rieumes a pu compter sur sa mêlée pour tenir tête à Pamiers (photo ADSCR)

Les mots du duo Bohn-Monnereau à la pause ont le mérite de remettre le facteur sur le vélo chez les locaux, qui attaquent la seconde mi-temps avec beaucoup plus de hargne. Sur une combinaison en touche à 25 mètres de l’en-but ariégeois, les avants décalent Duroueix qui transperce la ligne adverse et parvient à plonger sous les perches malgré le retour d’un défenseur. Il transforme lui-même son essai, ramenant les deux camps à égalité (13-13, 43’).
Dans l’euphorie, les avants rieumois prennent l’avantage en mêlée face à des appaméens méconnaissables comparés aux quarante premières minutes. Mais malgré ce trou d’air, Pamiers va réussir à revenir dans son match, profitant d’un carton jaune infligé à Gerometta pour anti-jeu. Après une dizaine de minutes passées dans le camp des locaux, le SCA est de nouveau récompensé. Sur un ballon cafouillé dans un regroupement, le demi d’ouverture visiteur casse la défense et joue magnifiquement le 2 contre 1 pour offrir l’essai à Garcia, transformé dans la foulée (13-20, 55’).
Sans se décourager, Rieumes remet la main sur le ballon et enchaîne les touches à 5 mètres de la ligne adverse. Pamiers perd même un avant après un carton blanc pour des écroulements successifs de mauls. En supériorité numérique, les avants locaux enclenchent un nouveau groupé qui écrase tout sur son passage, le talonneur du SCR, Viallard, inscrivant le second essai de son équipe. Profitant de l’énervement ariégeois, Duroueix ajoute deux pénalités, permettant aux siens de croire à la victoire à quelques instants de la fin du match (24-20, 74’).
Alors que le chronomètre indique la dernière minute de jeu et que Pamiers a investi le camp bleu et blanc, la défense rieumoise finit par craquer sous les assauts ariégeois. Malirach profite d’un espace pour s’en aller aplatir sous les poteaux après une douzaine de temps de jeu. La transformation passe (24-27, 80ème). L’arbitre indique que le renvoi sera la dernière action, mais le SCR va gâcher sa cartouche avec un en-avant à la retombée du ballon, laissant les appaméens éclater de joie après que le sifflet eut indiqué la fin de la rencontre.

Invaincu à domicile depuis près de trois ans, Rieumes devra réaliser un exploit au match retour pour espérer continuer l’aventure. Pamiers, de son côté, n’est plus qu’à 80 minutes de son objectif de remontée en Fédérale 2. Cela passera par un deuxième round qui s’annonce aussi indécis que passionnant…

rieumes pamiers 16eme mai 2016 (1)
La joie appaméenne sur le dernier essai de la partie, à la 80ème minute (photo VdC)

Les réactions

Eric Segura (co-entraineur de Pamiers) : « Certes c’est une victoire à l’extérieur, mais pas dans la facilité, comme on aurait pu le croire. On a eu affaire à une équipe de Rieumes bien organisée, forte sur la conquête et la mêlée notamment. Ils ont fait un bon match, nous aussi heureusement. On s’est mis un peu dans le dur, mais les garçons ont bien réagi. On a pu développer un peu de jeu quand on a pu, et le fermer bon moment. Ça n’a pas été un match toujours ouvert, comme un match de phases finales. On a fait que la moitié du chemin, on va rester très humble. Pour le match retour, on repart à 50/50. C’est vrai qu’une victoire ici, ce n’est pas facile, je crois qu’ils n’avaient pas perdu de la saison sur leur terrain. On est contents, on a fait un bon match, débridé sur la fin, avec du suspens. La semaine prochaine, il faudra qu’on conforte ce qu’on a fait, et même faire un peu mieux. »

Benoit Marfaing (demi de mêlée et capitaine de Pamiers) : « On s’attendait à avoir un match compliqué. Rieumes c’est une belle équipe, ils jouent à domicile, devant leur public. On s’attendait vraiment à avoir une grosse résistance. On est passés devant, maintenant rien n’est joué, on les prend vraiment très au sérieux, on va bien préparer cette semaine, et on va jouer le match retour à 300% dimanche prochain. »

Florian Garcia (ailier de Pamiers) : « Oui, content de planter mon essai, mais je ne fais que finir le travail de mes coéquipiers. On savait que ça allait être dur, ils étaient solides, très costauds, qu’ils allaient nous gêner. On a répondu présents, malgré un petit passage à vide, mais ça ne nous a pas porté préjudice pour la suite. On a tenu bon, fidèles à nous-mêmes, on a été solidaires jusqu’au bout, comme toute la saison, et ça nous a souri aujourd’hui. »

rieumes pamiers 16eme mai 2016 (6)
Stéphane Bohn et Philippe Monnereau ont su remobiliser leurs troupes à la pause, mais n’ont pu que constater l’efficacité de Pamiers pour remporter cette première manche

Philippe Monnereau (co-entraineur de Rieumes) : « Il manque deux minutes pour gagner, mais bon, les joueurs font un gros match. Ca se joue à quelques détails, deux fautes défensives qui leur permettent de passer devant. Je pense qu’on a fait jeu égal. Maintenant, c’est aller-retour. On a pris un point aujourd’hui, je pense qu’on peut faire pareil qu’eux chez eux. Et après on s’expliquera au détail des points. Tout est faisable à l’extérieur. »

Cyril Duroueix (demi d’ouverture de Rieumes) : « Grosse frustration parce que je pense, sans manquer de respect à Pamiers, qu’on méritait mieux sur l’ensemble du match. Même si on sait que c’est un grosse équipe, une belle équipe. On a fait jeu égal, ça se joue à des détails. Dans les phases finales, face à des équipes favorites comme celle-là, le moindre détail peut coûter cher, comme un carton ou une erreur en défense. Il y a de l’espoir pour le match retour, mais on voulait rendre à notre public ce qu’il nous donne, c’était peut-être notre dernier match à domicile cette saison. Pour certains, ça fait trois ans qu’on était là et qu’on était invaincus. Donc on avait à cœur de le rendre au public, à tout le staff et aussi aux joueurs qui ne sont pas sur le terrain pour cause de blessure ou parce qu’il faut faire des choix. Donc on voulait leur dédier tout ça parce qu’on sait qu’ils poussent derrière nous.

La feuille de match

Au Stade Marcel Bilière de Rieumes (31) :
Sporting Club Rieumois 24-27 Sporting Club Appaméen
Arbitres : Pierre Bru, assisté de Patrice Isac et Laurent Foucaud (comité Armagnac Bigorre)

Pour Rieumes : 2 essais de Duroueix (43’) et Viallard (64’), une transformation (43’), un drop (12’) et trois pénalités (36’, 71’, 74’) de Duroueix
Carton jaune : Gerometta (anti-jeu, 48’)

Pour Pamiers : 3 essais de Marfaing (32’), Garcia (55’) et Malirach (80’), deux transformations de Casenave (55’, 80’), deux pénalités (3’, 9’) et une transformation (32’) de Hart
Carton blanc : Niculai (fautes répétées, 62’)

Les compositions

Rieumes : Lievremont ; Gerometta, Dos Santos, Conduché, Dupont ; Duroueix (o), Cazanave (m, cap) ; Mianes, Beyne, Toyas ; Aka, Bleys ; Bousses, Viallard, Barriere
Remplaçants : Crassous, Ferre, Marcellin, Jeauneau, Lapeyre, Pintor, Floch
Entraineurs : Stephane Bohn et Philippe Monnereau
Buteurs : Duroueix (pénalités : 3/3, transformations : 1/1, drop : 1/1), Conduché (pénalités : 0/2, transformation : 0/1)

Pamiers : Hart ; Garcia, Toffolo, Renart, Malirach ; Casenave (o), Marfaing (m, cap) ; Vergnes, Laforgue, Pecrix ; Allam, Niculai ; Van Staden, Delpech, Sune
Remplaçants : Pujade, Lucel, Abachri, Galy, Lavergne, Sabatier, Simon
Entraineurs : Eric Segura et Patrick Mirosa
Buteurs : Hart (pénalités : 2/4, transformation : 1/1, drops : 0/3), Casenave (transformations : 2/2)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here