Fédérale 3 – Nègrepelisse en ballotage favorable, Saint-Gaudens en danger

0

Sous un ciel bas et de fréquentes giboulées de pluie et de neige, Nègrepelisse dégaine en premier, ouvrant le score dès la 4ème minute grâce à une pénalité convertie par Beaudonnet. Les locaux réagissent. Suite à une action amorcée au centre du terrain et un judicieux coup de pied à suivre, mésentente dans l’arrière garde Nègrepelissienne, Sabinotto s’impose dans les airs, chipe le ballon et s’en va marquer un essai entre les barres . Transformation facile de Ferrere (7 à 3, 16ème minute). Quelques minutes plus tard, c’est au tour du véloce ¾ aile tarn-et-garonnais Delpech de filer comme un avion le long de la touche , il est repris dans les 22, mais parvient malgré tout à faire vivre le ballon, offert en bout de ligne opposée à Balat en position d’ailier qui aplatit un bel essai, plein d’autorité (7-8, 25ème). Coup du sort dès le renvoi , l’ouvreur buteur Beaudonnet du SCN se blesse à la cheville et doit laisser sa place à l’expérimenté Pannebiau. Le score restera inchangé jusqu’à la pause. Dès la reprise Nègrepelisse essaie de faire le break. Et sur une faute au sol de St Go, l’arbitre siffle une pénalité, transformée par Ménesplier (7-11, 45ème). A peine le temps de souffler, les avants de St Go emmenés par un excellent b[Auguste, font le forcing durant un long temps de jeu dans les 10 m de Nègrepelisse. Forgeois, qui venait de rentrer, se faufile au milieu du paquet et des joueurs au sol, et s’en va marquer un essai tout en force. Saint-Gaudens reprend le score à son avantage (12-11, 50ème). Les Commingeois croient de plus en plus en leurs chances de victoire, surtout quand Marty ajoute trois points précieux au tableau de marque (15-11). Il reste alors 10 mn à jouer. Trois minutes plus tard, Menesplier pour le SCN inscrit trois points sur pénalité. Les deux équipes se retrouvent séparées d’un point, à quelques minutes du terme, le suspense est à son comble. Coup de théâtre, quand sur la remise en jeu, un geste aussi dangereux qu’inutile, verra un joueur de Saint-Gaudens marcher volontairement sur un joueur de Nègrepelisse au sol, en l’occurrence le 3ème ligne Brassac, lui occasionnant une blessure grave à la tête (15 points de suture et le lobe de l’oreille déchiré). Monsieur Falip l’arbitre du match, après un long arrêt de jeu pour soigner et évacuer le blessé, brandira envers le fautif un carton rouge logique. Nègrepelisse jette alors toutes ses forces dans la bataille pour aller chercher une victoire à sa portée. L’occasion se présente sous forme d’une pénalité, à la dernière minute. Menesplier a la victoire au bout de son pied, et sans trembler, ajuste la cible des 40m face aux perches. Les diables rouges viennent encore de frapper un grand coup. Ils prennent la place de leader et ont plus que jamais un pied en phase finale. Les hommes de Jean Este et Stéphane Péchambert rajouteront l’autre, s’ils battent Gimont dimanche prochain. Pour Saint-Gaudens en revanche, il va falloir batailler ferme lors des deux derniers matchs pour accrocher le maintien, avec déjà un déplacement délicat à Mielan, mais surtout la réception de Bizanos lors de l’ultime journée.

Résumé et photos par Alain M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here