Fédérale 3 – Muret s’enlise, Sor Agout s’enhardit

0

Match capital pour deux équipes qui ont mal débuté leur championnat et se retrouvent en bas de classement de la poule 9.  Sor Agout, 7ème avec 11 points (2 victoires pour 3 défaites) se déplaçait à Muret, 8ème avec 6 points (1 victoire 4 défaites). Les Tarnais restaient cependant sur deux victoires face à des concurrents directs en bas de tableau, à Revel (8-29), puis contre La Saudrune (45-19). De son côté Muret avait perdu à Elne (17 -14) et à Saverdun (46-22). Ce match entre mal classés ferait basculer l’une ou l’autre équipe du bon côté du tableau, à contrario, le perdant devrait se battre déjà pour le maintien, face à Revel ou la Saudrune, qui se rencontraient aussi ce dimanche… (résumé et photos par GR Vin)

Le capitaine Escolano a montré la voie
Le capitaine Escolano montre la voie : l’entame sera tarnaise

Les deux équipes déplorent quelques absents : les frères Alexandrov retenus avec la sélection Bulgare côté tarnais, Bihouis et Gérardot blessés, côté Haut Garonnais. Les visiteurs lancent les hostilités en ce début de partie, en proposant un jeu dynamique avec beaucoup de passes. Bien en place, alternant jeu devant et derrière, Sor Agout a la main sur le ballon. Muret serre les rangs, défend bien, récupère des munitions et par Le Berre et Descuns, joue au pied avec l’appui du vent pour occuper le terrain. Les initiatives tarnaises sont dans un premier temps bien défendues, il n’y a donc que les buteurs pour meubler le score. Escolano pour un hors-jeu de ligne ouvre le score, tandis que Descuns s’y prendra à deux fois pour égaliser (plaquage sans les bras).

Saudez stoppé in extremis par Descuns
Saudez stoppé in extremis par Descuns

Le Berre dans ses 22, bénéficie d’une pénalité mais trop puissant ou trop gourmand pour ajuster la touche, son coup de pied sort en ballon mort. Mêlée au point de départ, jeu au près et pénalité pour un joueur sur le côté. Escolano rajoute trois points (3-6). A ce jeu, Descuns échoue dans un premier temps mais règle la mire pour égaliser (6-6) à la 35ème minute. Les visiteurs continuent à entreprendre, le centre Delozo très en vue, provoque des brèches dans la défense muretaine, au centre du terrain. Mais ce sont bien les avants qui vont trouver la solution, et marquer un essai par l’intermédiaire d’Antoine Dominique. 6-11 à la pause, un moindre mal pour les locaux.

Au retour des vestiaires, alors que l’on attend une révolte de Muret, les visiteurs, fidèles à leurs intentions vont faire le break. Delozo encore lui, passe à travers une défense apathique pour inscrire un superbe essai, transformé. Un break est fait (6-18)

Le centre Delozo qui a fait beaucoup de mal à la défense locale
Le centre Delozo a fait beaucoup de mal à la défense locale

Muret se ressaisit et réduit le score par Descuns sur pénalité (plaquage à deux). A 9-18, les locaux espèrent revenir. C’est sans compter sur une nouvelle attaque des trois quarts tarnais qui par Santanach, vont rajouter un essai entre les poteaux. Avec la transformation le score passe à 9-25. L’issue du match ne fait plus de doute, mais successivement deux cartons blancs vont permettre à Muret d’espérer revenir dans le bonus défensif surtout après l’essai de pénalité bien mérité après une séquence près de la ligne (16-25). Mais la mêlée blanche même avec deux éléments en moins, va renverser la mêlée bleue et rouge. Benoît Segarra, l’entraîneur-joueur-impact player, est rentré et a bien payé de sa personne pour remettre les siens sur les bons rails, mais rien n’y fera. Descuns et Le Berre d’habitude si adroits, ne vont pas réussir à accrocher cette pénalité qui leur aurait permis de conserver un point précieux dans la lutte pour le maintien qui se dessine.

Segarra a mis la main à la patte
« Beutch » Segarra a mis la main à la patte

Dans ce match somme toute très ouvert et très agréable, ce sont bien les meilleurs qui ont gagné. Les Sor Agoutois devraient même rapidement remonter au classement s’ils continuent à pratiquer ce bon rugby. Côté Muretain, il faudra rapidement se reprendre et tenter de remédier à toutes ces fautes pour engager la bataille du maintien, objectif prioritaire de la bande à Ségarra et Pirlet. Muret se retrouve 9éme avec 6 points à égalité avec Revel, qui a remporté l’autre match de le peur contre La Saudrune, bon dernier désormais avec 3 points. Et devinez où va se rendre Muret ce weekend ? Oui, à la Saudrune, pour un autre match de la peur. Sor Agout de son côté, recolle avec les 6 premiers avant, sans doute, de viser plus haut. La venue du leader Rivesaltes, permettra de valider (ou pas) ce succès à l’extérieur.

Portet le meilleur Muretain derrière a tout relancé
Portet le meilleur Muretain derrière, a tout relancé

Les joueurs : A Muret difficile de mettre en avant des joueurs qui ont été dominés mais Portet a été dangereux chaque fois qu’il a touché le ballon. Rosso bon dans les airs et Descuns a beaucoup essayé mais n’a pas eu son rendement habituel. A Sor Agout : Escolano en bon capitaine a bien géré, Delozo le centre plein de gaz. Bousquet Batejat très en vue ont mis de l’avancée avec une première ligne de poids.


Les réactions

Hugo Pirlet
Hugo Pirlet

Hugo Pirlet, co-entraîneur Muret : Vraiment déçu, mais il n’y a rien à dire, on a été battus par meilleur que nous. On est passé à côté. ils ont bien joué en face, avec un paquet d’avants lourd mais qui se fait beaucoup de passes après contact. On a beaucoup couru sans rompre en première mi-temps, après on fait des erreurs de débutant. Compliqué pour nous même si à la fin, on peut prendre le point de bonus, mais on n’y arrive pas …et ça aurait été très bien payé pour nous. La réalité, c’est que l’on joue le maintien et que ça va être très dur. On va être trois dans cette course, il faut se mobiliser, et vite, car un match important nous attend ce weekend

Jacky Burdalsky
Jacky Burdalsky

Jacky Burdalsky, co-entraîneur Sor Agout :  On voulait gagner ici, c’est fait, pas toujours avec la manière, mais on a vu de belles choses. On aurait pu espérer un peu plus mais on est content d’avoir gagné. On voulait mettre de la vitesse car on savait qu’ils étaient denses autour des rucks. Quand on y est arrivé on a marqué. On est tombé sur une belle équipe de Muret qui a joué avec ses moyens. Nous, on a bien maîtrisé la rencontre globalement. 

Benoit Segarra
Benoit Segarra

Benoit Segarra, co-entraîneur Muret : Il n’y a pas de surprise, on est promu, on est 0 la place quel’on mérite et ce sera compliqué toutes les semaines. J’aurais préféré être dans une autre poule, peut-être moins relevée. A Elne, même si le résultat est encourageant il ne faut pas se tromper, ils nous ont joué comme une équipe promue sans trop nous prendre au sérieux. Nous, on n’est pas loin de nos limites, et on va se battre avec Revel et La Saudrune pour se sauver. On joue avec la formation du cub uniquement, ce qui explique peut-être les choses. Mais on va se battre jusqu’au bout !

Julien Asseline vice-capitaine Sor Agout : Ça a été compliqué, on a fait beaucoup de fautes, avec beaucoup d’indiscipline. Pas évident pour déployer le jeu. On a encore comme souvent joué à 13 à 14 donc ce n’est pas facile. On est une équipe jeune, depuis trois ans que l’on est ensemble, ça marche plutôt bien, mais il faut travailler les détails pour progresser.

Florian Auriac et Christophe Loubet co-présidents Muret : C’est une déception certes mais qui ne remet pas en cause notre motivation et notre objectif de structurer et de stabiliser le club. On met des choses en place, on veut trouver un nouveau dynamisme au niveau des partenaires et des bénévoles. Préserver les deux étoiles de l’école de rugby et pérenniser le club en Fédérale 3. Sportivement, on est en apprentissage, la marche est épaisse avec le régional. Le groupe a très peu changé donc il faut mettre tous les ingrédients et faire attention à tous les détails pour ne pas passer à côté comme aujourd’hui. Le groupe travaille bien, vit bien on a confiance en eux pour se rattraper. On va avoir deux déplacements chez nos adversaires direct, on verra après, mais pour l’instant il n’y a pas de raison d’être inquiet plus que de raison.

Les co présidents Florian Alric Christophe Loubet avec les lunettes
Les co-présidents Florian Auriac et Christophe Loubet (à droite)

Feuille de match

Muret – Sor Agout : 16 – 25 (Mi-temps : 6 – 11)
Spectateurs : 200 environ – Arbitre : M. PY Cédric (AN4)

Vainqueurs : 3 E Antoine Dominique (39) Delozo (42) Santanach (48) 2T Escolano (42,48) 2P Escolano (9,22)
Carton blanc : Navarrot (52), Asseline (61)

Vaincus : 1E de pénalité (62) 3P Descuns (13, 35) Le Berre (45)
Carton jaune : Daleas (38)

Evolution du score : 0-3, 3-3, 3-6, 6-6, 6-11 / 6-18, 9-18, 9-25 , 16-25.

Muret : Descuns (cap), Portet, Daleas, Falcou, Ybarcq  (o) Le Berre, (m) Mascarenc Rosso, Glaine, Lamarque, Radenac, Da Silva, Bourdet, Pirlet, Vialette.

Sur le banc : Rumeau, Loubet, Gil, Glausser, Maumus, Segarra, Villemur.

Entraîneurs: Benoit Segarra,Erik Pirlet, Hugo Pirlet.

Sor Agout : Bonnet, Santanach, Pelozzo, Delozo, Saudez, (o)Escolano (cap), (m) Bonnet, Bousquet, Batejat, Navarrot, Antoine Dominique, Segur, Willig, Deilhes, Asseline.

Sur le banc : Babin, Collot, Rey, Delpas, Maurel, Lecocq, Oyarcabal

Entraineurs: Christophe Gratton, Jacky Burdalssky. i

Réserves : Muret – Sor Agout 15 – 28

Segarra 21 tente de remobiliser ses troupes
Segarra (21) tente de remobiliser ses troupes
Meme l'arbitre donne un coup de main aux Muretains
Même l’arbitre donne un coup de main aux Muretains
Essai d' Antoine Dominique
Essai d’Antoine Dominique
Bonnet bon animateur et auteur d'une énorme percée
Bonnet bon animateur et auteur d’une énorme percée

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here