Fédérale 3 : John Darcourt, retraite forcée

0

On peut être (très) solide et devoir se résoudre à arrêter le rugby plus tôt que prévu. A l’image de John Darcourt, deuxième ligne de Négrepelisse, qui a rangé définitivement ses crampons il y a quinze jours…

Une hernie aux cervicales (opérée vendredi dernier) est la cause de cette retraite anticipée, mais obligatoire : “On va m’enlever le disque et me mettre un implant, le chirurgien m’a dit que la pratique du rugby n’était plus compatible, donc c’est fini. C’est dommage d’arrêter comme ça, c’est sûr” nous a-t-il expliqué. 

Le guerrier barbu, passé par Bressols, Caussade, l’Honor de Cos (avec qui il gagna le titre régional, avec un quart de finale en championnat de France à la clé), terminera donc sa belle carrière séniors 100% tarn-et-Garonnaise, à Negrepelisse.

“Un page de ma vie se tourne, avec des souvenirs plein la tête, des rires, des larmes, des copains, des amis, des bières, du jaune, à refaire les matchs jusqu’à pas d’heure. Ah ce p…… de rugby, il est difficile de s’en séparer tellement il prend une place importante. Mais maintenant, place à mes enfants et à ma petite femme !” Voilà les mots que le colosse a tenu à adresser à tous ses proches.

Respect à ce joueur, redouté sur le pré, apprécié en dehors, qui alimentait en plus nos rubriques par ses gestes, ses postures, et sa bonne gueule de rugby. Bonne retraite sportive m’sieur.

Negrepelisse Darcourt (1)

Negrepelisse Darcourt (4)

Negrepelisse Darcourt (3)

Negrepelisse Darcourt (2)
Le dernier contrôle technique n’a pas autorisé John à continuer, mais il continuera sûrement de suivre le rugby de près. Et son déhanché sur les pénalités sera perpétué par les plus jeunes… (photos A. Monté)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here