Fédérale 3 – Grenade “in”, Nègrepelisse “out”

0

La pluie et le vent sont les invités surprises de cette rencontre. Nègrepelisse se met en évidence d’entrée et obtient une pénalité que Menesplier transforme au bout d’une minute. Ballon glissant, mêlées instables, touches pas droites, voilà le programme de cette première mi-temps. Grenade égalise bien par Delpech (3-3, 15ème) mais on sent bien que le match aura du mal à trouver son rythme. Desterac, le talonneur local reçoit un carton jaune à la 35ème. Et les deux buteurs se répondent. Menesplier d’abord, puis Delpech sur la sirène. Bilan, 6-6 à la pause.

Début de deuxième mi-temps et changement de rythme. Grenade se montre plus entreprenant. Les hommes de Christophe Géraud vont faire parler leur expérience. D’abord par les avants qui mettent sur le reculoir leurs adversaires. Pénalité pour Delpech qui rate la cible à la 43ème. Les avants continuent leur boulot, et Nègrepelisse se met souvent à la faute. Delpech règle la mire et donne l’avantage aux siens (9-6, 47ème). Grenade a pris le score, et l’ascendant. Et prend l’initiative du jeu. Andrieu, la flèche locale, est attrapé sans ballon alors qu’il cherchait à capter un coup de pied en profondeur, devant l’en-but. L’arbitre n’hésite pas et accorde un essai de pénalité (16-6, 50ème). Nègrepelisse tente bien de réagir. Menesplier prend une pénalité en assez bonne position, mais son ballon heurte le poteau. Sur l’action suivante, Delpech, lui, claque le drop (19-6, 65ème). Le break est fait. Plus rien n’arrête les jaune et noir, et encore moins Delpech, qui enquille à nouveau (22-6, 71ème). Insatiables, les locaux vont enfoncer le clou. Après plusieurs temps de jeu, Servat va aplatir un essai en coin, que Delpech va prendre plaisir à transformer. 29-6, score final. Un peu lourd pour les Tarn-et-garonnais tant ils auront réalisé une saison remarquable, surtout pour des promus. Ils sont éjectés au pire des moments des quatre premières places. Mais nul doute qu’il faudra compter sur les hommes de Stéphane Péchambert l’an prochain. Quant à Grenade, après un début de saison plutôt raté, la phase retour quasi parfaite les propulse en phase finale avec un appétit grandissant. A noter l’excellent état d’esprit qui a régné pendant cette rencontre à fort enjeu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here