Fédérale 2 – Villefranche-de-Lauragais colle aux Basques mais…

0

L’affiche promettait du spectacle pour le grand nombre de supporters de chaque camp venus se masser malgré le vent fort permanent. Villefranche, sorti quatrième de sa poule, recevait les basques de St-Jean-de-Luz, menés par Serge Milhas, impressionnants de maîtrise durant la phase de poule, avec seulement trois défaites au compteur. Le match s’annonçait tendu, dans un stade bouillant, l’ambiance étant assurée avec brio par les ultras du FCV… (par Jérémy VdC)

Sous les regards de Julien Sidibre et Stéphane Mellies, le joueurs de Villefranche sont tombés face à des basques très réalistes (photo L'ovalie de Valou)
Sous les regards de Julien Sidibre et Stéphane Mellies, le joueurs de Villefranche sont tombés face à des basques très réalistes (photo L’ovalie de Valou)

Les vingt-cinq premières minutes sont équilibrées, les buteurs profitant de quelques erreurs pour s’illustrer. Le visiteur J.Iturriria passe deux pénalités face au vent en réponse aux deux ‟longue distance” (42 et 50 mètres face aux perches) du local Bugeat. Ce dernier est d’ailleurs sanctionné d’un carton jaune pour un plaquage illicite. Même réduits à 14 contre 15, les rouge et blanc développent leur jeu et font douter leur adversaire, pourtant favori sur le papier. Peu avant la demi-heure, alors que Saint-Jean-de-Luz récupère la possession dans ses 22 mètres, Mignonat contre le dégagement du demi de mêlée, et récupère le ballon pour aplatir (11-6, 28’). Sans s’affoler, les visiteurs reviennent dans le camp du FCV et profitent des fautes défensives dans les regroupements pour se rapprocher au score par une nouvelle pénalité (11-9, 33’). Les basques ont même la possibilité de virer en tête avant la pause, mais la tentative du buteur passe légèrement à droite de poteaux oscillant sous l’effet du vent.

Une interception qui fait mal…

Dès la reprise, le FCV remet la pression sur ses adversaires, notamment sur les mêlées qu’il domine aisément jusque-là. Mais l’envie et la générosité des locaux vont leur coûter cher. Alors qu’ils pilonnent la défense basque à cinq mètres de l’en-but, Alliot intercepte la balle, remonte cinquante mètres de terrain en effaçant trois joueurs villefranchois, avant de trouver son ailier Bordagaray qui s’en va aplatir en coin malgré le retour de l’arrière local. Les visiteurs prennent pour la première fois les devants au score (11-14, 46’). Cette interception semble avoir sonné les rouge et blanc, et réveillé les basques, qui prennent totalement le jeu à leur compte. J.Iturriria a l’opportunité dans les minutes suivantes d’alourdir le score suite à de nouvelles fautes locales, deux pénalités passant à travers les caprices du vent (11-17, 53’ puis 11-20, 57’). Malgré tout, les Lauragais ne se laissent pas abattre. L’heure de jeu dépassée, et dans le sillage de leur capitaine Patey enchaînant les percussions, ils multiplient les temps de jeu à quelques mètres de l’en-but luzien, mais se heurtent encore et toujours à une défense de fer. Dans le dernier quart d’heure, et même en supériorité numérique après le carton jaune de X.Iturriria (pour un en-avant volontaire), les locaux usent de toute la palette technique à leur disposition (touches, percée des ¾, départs au ras des rucks,…) sans trouver la faille. Les visiteurs profitent même de quelques erreurs de main adverses pour jouer en contre et dégager leur camp.

La dernière occasion est d’ailleurs symptomatique des maux du jour pour Villefranche. La ligne arrière locale relance depuis son en-but, remonte une bonne partie du terrain jusqu’aux 22 mètres adverses. Alors qu’ils bénéficient d’une mêlée, point fort du match pour le FCV, le talonneur du SJLO arrive à récupérer l’introduction, permettant à son troisième-ligne centre de prendre le ballon et de l’envoyer en touche, signant la fin du match sur le score de 11-20

Favori, Saint-Jean-de-Luz a confirmé ce statut avec cette victoire à l’extérieur face à une équipe haut-garonnaise accrocheuse. Pour Villefranche-de-Lauragais, rien n’est encore perdu, quand on sait qu’ils ont enchaîné les victoires à l’extérieur en championnat cette saison. Créeront-ils l’exploit de remonter les neufs points de retard en bordure d’Atlantique. La mission s’annonce très compliquée, surtout face à une formation toujours invaincue à domicile cette saison…

fcv saint jean de luz vdc mai 2016 (2)

fcv saint jean de luz vdc mai 2016 (1)
Et pourtant le FCV a tout tenté pour battre Saint-Jean-de-Luz, en enlevant le maillot adverse ou en baissant le short (photo VdC)

Les réactions

Stéphane Mellies (co-entraineur de Villefranche-de-Lauragais) : Ce match ressemble à notre saison. On fait des choses biens mais on ne les concrétise pas ; contre une grosse équipe c’est compliqué. On a été arbitrés comme un quatrième qui reçoit un premier de poule. Saint-Jean-de-Luz est une belle équipe, on ne va pas contester leur victoire, mais il y avait la place. Cette interception nous fait mal ; il y avait une pénalité, le dernier défenseur qui tape le ballon, on ne la concrétise pas. On peut revenir sur certains points comme ça, on donne beaucoup trop de pénalités. Comme on a dit au groupe, on est une bonne équipe à l’extérieur, donc on va aller là-bas pour y faire quelque chose, on va aller y mettre le doute. »

Julien Patey (centre et capitaine de Villefranche-de-Lauragais) : Déçu, on a eu les opportunités, et malgré ça on n’arrive pas à les concrétiser. Après ils nous ont fait mal en contre, ils font le match à l’extérieur parfait. C’est une équipe qui a fini première de leur poule, ils ont l’habitude de ces matchs-là. On sait ce qu’il nous reste à faire au match retour, en espérant que l’arbitrage ne sera pas aussi catastrophique. Il faut qu’on soit plus propres et plus réglos. On va aller clairement défendre nos chances à Saint-Jean. S’ils ont gagné ici, c’est qu’on peut gagner là-bas. On a fait de beaux matchs à l’extérieur cette saison. Après ça fait 4 points terrain à zéro, ils n’ont pas pris le bonus, on ne l’a pas marqué non plus. Il y a la place.

Damien Elgoyhen (deuxième-ligne et capitaine de Saint-Jean-de-Luz) : L’important, c’était la victoire à l’extérieur. Maintenant on pense déjà et surtout au match retour. On a eu face à nous une bonne équipe de phases finales, solide en conquête, solide devant, joueuse derrière. On a pu mettre en place une grosse défense, face à une équipe qu’on savait agressive et qui fait du jeu. À nous de faire le nécessaire dimanche prochain. C’est une bonne performance, mais le plus dur reste à faire.

La feuille de match

Au Parc municipal des sports de Villefranche-de-Lauragais (31) :
FC Villefranche-de-Lauragais 11-20 Saint-Jean-de-Luz Olympique
Arbitres : Marie Lematte (comité Poitou-Charentes), assistée de Loïc Pironnet (Poitou-Charentes) et Philippe Duprat (Languedoc)

Pour Villenfranche-de-Lauragais : 1 essai de M. Mignonat (28’), 2 pénalités de Bugeat (2’, 10’)
Carton jaune : Bugeat (plaquage illicite, 22’)

Pour Sainte-Jean-de-Luz : 1 essai de Bordgaray (46’), 5 pénalités de J. Iturriria (14’, 22’, 33’, 53’, 57’)
Carton jaune : X. Iturriria (anti-jeu, 65’)

Les compositions

Villefranche-de-Lauragais : Khedairia ; Linger, Patey (cap), Courthieu, Mercier ; Bugeat (o), Saffon (m) ; Blache, M. Mignonat, T. Mignonat ; Antequera Atoch, Sottero ; Pradalie, Falip, Sanchez
Remplaçants : Mestivier, Moder, Julien, Durrieu, Alasset, Berrabah, Tekurio
Entraineurs : Julien Sidobre et Stéphane Mellies
Buteurs : Bugeat (Pénalités : 2/3, transformation : 0/1), Khedairia (Pénalité : 0/1)

Saint-Jean-de-Luz : J. Iturriria ; Etcheverrigaray, Irazoqui, Niquet, Bordagaray ; X. Iturriria (o), Alliot (m) ; Goya, Elissalde, Soucaze ; Valdes, Elgoyhen (cap) ; Etcheverry, Hiriarturruty, Dupont
Remplaçants : Castet,Tescher, Dacosta, Juanicotena, Behoteguy, Ibarburu, Daubas
Entraineurs : Serge Milhas et Eric Balhadère
Buteur : J. Iturriria (Pénalités : 5/7, transformation : 0/1)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here