Fédérale 2 – Leucate – Villefranche-de-Lauragais, à l’état “Sauvage”

0

La fin du championnat arrive à grands pas en fédérale 2, et le classement final n’est pas encore tout à fait scellé dans la poule 5. Mazamet, Millau, Villefranche de Lauragais et Leucate seront les qualifiés, oui,  mais dans quel ordre ? Un début de réponse pouvait être donné lors de cette avant dernière journée de championnat à Leucate, qui recevait Villefranche de Lauragais… (par Maniac – Photos Sud Rugby Ovalie Catalane)…

2

Ce n’était pas encore le Mondial du Vente du côté de Leucate (du 17 au 22 avril pour les intéressés), mais c’est sous un ciel gris et une pluie fine que débutait ce choc. Premières attaques pour Leucatoises, avec des avants inspirés. Ces derniers font parler leur puissance et le pilier et capitaine Pineda, inscrit le première essai de la partie, transformé par Baron (7-0 ; 8ième). C’est au tour du paquet d’avant du FCV de se mettre en lumière quelques minutes plus tard en obtenant une pénalité suite à une faute sur ballon porté. Sauvage ouvre le score pour les Villefranchois (7-3 ; 10ième). Ce premier acte est plutôt à l’avantage des locaux qui inscriront deux nouvelles pénalités par Monié (14ième) et Baron (20ième) contre une de Sauvage (18ième) pour un score de 13 à 6 à la pause.

Au retour des vestiaires, les Lauragais reviennent avec de meilleures intentions et recollent rapidement, toujours grâce à la botte de Sauvage (13-9 ; 47ième). La pluie ne cesse de s’intensifier sur le stade municipal de Leucate, les deux équipes jouent au près, à du gagne terrain qui tournera à l’avantage du FCV à la 61ième. En effet, suite à une touche trouvée dans leurs 5 mètres, les locaux jouent la touche rapidement, mais le dégagement raté de l’arrière atterrit dans les bras du pilier Villefranchois Coustel qui n’a plus qu’à fixer la défense pour permettre à l’ailier Allasset de venir inscrire l’essai, non transformé (13-14). Cette action aura une double conséquence pour Leucate puisque l’arrière Mazzochin se blesse à la jambe et devra laisser ses coéquipiers.

Un Sauvage des grands jours…

Malgré le temps, les vingt dernières minutes seront étouffantes de part et d’autre avec plusieurs balles de match pour le buteur local qui échoue par deux fois. Les Villefranchois sont beaucoup trop à la faute et la troisième pénailté sifflée sera la bonne pour Monié qui permet aux siens de repasser devant à 2 minutes de la fin du match (16-14 ; 78ième). Les maritimes pensent alors tenir leur victoire mais une dernière faute commise à 55 mètres face aux poteaux va permettre à Sauvage d’avoir aussi une balle de match. Le buteur s’élance, frappe, le ballon s’élève et retombe juste au-dessus de la barre transversale. 16 à 17, le FCV vient, à l’image de son buteur, de frapper un grand coup, et s’assure à minima une troisième place derrière Mazamet (vainqueur contre Castelnaudary 35 à 17) et Millau (vainqueur du FCTT 34 à 23). La réception de Millau le 22 avril prochain au stade municipal de Villefranche s’annonce électrique pour le dénouement final. Grâce à ce point de bonus défensif, Leucate assure aussi sa qualification, à la quatrième place, et ira à Castelnaudary sans pression pour le dernier match de la phase régulière.

3


Réactions :

Mathieu Siro (co-entraîneur Leucate) : C’est un match cruel, un scénario très dur par rapport à l’investissement des joueurs. On a perdu un match de water-polo. On marque la pénalité “de la gagne” à la 78ème et on prend une pénalité à 55 mètres à la 81è sous la pluie. Félicitations à Villefranche qui a été plus précis que nous sur le jeu au pied de pression. Le match à Castelnaudary ? On va l’aborder comme une préparation aux phases finales. Mais on va d’abord faire un point sur l’effectif par rapport aux blessés et donner un peu de temps de jeu à certains qui en avaient un petit peu moins.

Brice Chevtchenko (demi de mêlée Leucate) : Le gros point noir aujourd’hui c’est qu’on perd trois joueurs, sûrement des grosses blessures. Le seul point positif c’est qu’on prend un point donc la qualification est actée. On voulait gagner à tout prix car on avait déjà perdu un match à la maison contre Millau et on ne voulait surtout pas en perdre un autre. En perdant, on envoie un mauvais signal à notre futur adversaire en phase finale. Après, sur le match, on fait une bonne première mi-temps, en seconde, on perd le fil face à une bonne équipe de Villefranche. On leur donne un essai facile sur une faute bête, puis de la défaillance sur le jeu au pied, tous ces facteurs ont fait la différence sur la fin de match. Dans deux semaines, on va à Castelnaudary. C’est une équipe très solide qui nous avait fait mal à la maison. Malgré les absents, on va y aller avec un bon groupe dont quelques joueurs qui reviennent et qui auront les dents longues.

Julien Sidobre (co-entraîneur Villefranche de Lauragais) : J’attendais une réaction des joueurs sur ce match. On a su être patient pour aller chercher cette victoire dans le money Time avec une pénalité de 55 mètres. Trop de matchs n’ont pas tourné à notre avantage ces derniers temps. On va donc apprécier celui-ci ! J’ai retrouvé les valeurs de mon équipe. Je souhaite un bon rétablissement aux joueurs de Leucate grièvement blessés pendant ce match. De notre côté, on va optimiser cette période pour bien préparer notre dernier match de championnat à domicile, qui scellera notre classement dans cette poule.

Gaëtan Sauvage (ouvreur Villefranche de Lauragais) : Nous devions nous rattraper de notre défaite à Castelnaudary, où l’on avait pas mis l’engagement nécessaire, et du coup, pas bon d’un point de vue comptable. Nous avons donc su répondre présent cet après-midi grâce à la victoire. Cela fait du bien moralement et sportivement à toute l’équipe. La pénalité de la gagne était assez dure oui, la pression était bien sûr présente, mais cette année cela ne m’a pas trop sourit, donc je suis ravi que cela tourne en notre faveur cette fois là.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here