Fédérale 2 (J7) – Le débrief

1

Poule 4

Ce qu’il faut retenir, c’est la surprise d’avoir vu tomber le leader, La Seyne-sur-Mer, dans l’antre de Prades. Certes, les Varois ne peuvent plus avancer masquer sur leur classement ni leurs ambitions, et les hommes du président Jérémy Fickou savent très bien que chaque dimanche sera toujours plus dur, surtout quand vous êtes ces hommes à (a)battre. Les Catalans, noyés en queue de peloton, ont donc réalisé une performance XXL qui leur permet de rêver à un meilleur avenir. Encore faudra-t-il faire fructifier cette victoire par un enchaînement de résultats positifs. A commencer par le prochain et vital déplacement à Tricastin, avant dernier, avec 6 points d’avance (mais un match en moins).

On retiendra aussi qu’Agde et Gruissan ont parfaitement su profiter de la gamelle varoise pour remporter leurs propres matches (Agde en déplacement chez l’Etoile Catalane et Gruissan face à Millau). Les deux poursuivants se mettent ainsi à portée d’un drop pour les Héraultais et d’un essai pour les Audois, du leader. C’est bon ça !

On retiendra également le succès compliqué de Berre-l’Etang sur Leucate qui remet les Berrois dans la course au podium. On retiendra enfin que le match La Valette – Tricastin ayant été reporté, l’Etoile Sportive Catalane, battue à domicile par Agde donc, a perdu une belle occasion de revenir (un peu) sur ses deux rivaux au maintien, mais également perdu beaucoup d’espérances quant à leur devenir à ce niveau de jeu.

Gruissan 17-13 Millau
Prades 25-20 La Seyne
La Valette – Tricastin (reporté)
Grasse – Saint Raphaël Fréjus (reporté)
Berre l’Etang 35-22 Leucate
ES Catalane 6-23 Agde

Le prochain match à suivre : Agde – Grasse

F2 P4

Prades bat le leader La Seyne 25 à 20
Heureux pradéens qui ont réalisé l’exploit de faire chuter le leader.
gruissan cascastel passion photo
Gruissan et Millau ont démontré que certaines équipes étaient très proches les unes des autres… (© Cascastel passion photo)

Poule 5

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il y a eu comme des accents de révolution dans cette poule 5. Notamment avec la très courte défaite de Valence d’Agen, leader contesté par un Gaillac nouveau et pétillant à la fois et qui, par le petit point d’avance de la taille d’un bouchon, l’a emporté dans un match de haute lutte.

On retiendra aussi que Layrac, qui a avait connu un départ canon, s’est méchamment gaufré sur la pelouse de Castelsarrasin. Les Tarn-et-Garonnais ont littéralement fait exploser leurs rivaux du jour, ce qui leur permet de rêver plus haut en se classant désormais 3e au général. Il faudra observer la réaction de Layrac, lors de son prochain match contre Gaillac, pour connaître l’étendue des dégâts nés de cette défaite. Mais faisons confiance à Mat di Carli pour trouver les mots justes afin que ça “biche grave” au plus vite.

On retiendra encore la non moins prolifique et serrée rencontre opposant Rieumes en déplacement à Villefranche-de-Lauragais. Les deux équipes ont gratifié le public de 63 points pour n’être finalement séparées que d’un seul. Chapeau pour le spectacle et bravo à Rieumes qui enchaîne son cinquième succès de rang (match en retard non compris) et qui voit l’équipe d’Eric Mercadier faire une incursion remarquable et remarquée sur le podium avec le derrière de Valence d’Agen en point de mire. Et quand on sait que les Rieumois vont se déplacer chez les Valenciens pour la prochaine journée, on en salive d’avance…

On retiendra encore le succès en déplacement de Saint-Sulpice-La Pointe contre Levézou-Ségala qui met les Tarnais bien au chaud dans le ventre mou du classement.

On retiendra aussi que le derby toulousain entre Balma et le FCTT a été remporté par les banlieusards balmanais dans un match accrocheur et accroché (surtout en fin de partie avec une bagarre peu glorieuse). Si Balma se donne de l’air au général en s’éloignant de la zone de relégation, pas sûr que les « FCTTéistes » dansent un fandango lumineux en perdant deux places au classement, en voyant Gaillac et Castelsarrasin leur passer devant et en se faisant quelque peu décrocher par Valence d’Agen et Rieumes.

On retiendra enfin la victoire à cent points de Cahors sur Castelnaudary dans le match de la peur entre deux prétendants à la bascule en Fed’ 3. Les Cadurciens ont, pour l’instant, gonflé une petite bouée qui leur permet de rester au-dessus à la surface de l’eau. Mais il va encore falloir nager pour toucher la terre ferme. Quant aux Chauriens, il va falloir ramer, ramer et encore ramer pour y arriver…

Levezou Ségala 11-13 Saint Sulpice la Pointe
Gaillac 24-23 Valence d’Agen
Balma 23-19 FCTT
Villefranche de Lauragais 31-32 Rieumes
Cahors 24-19 Castelnaudary
Castelsarrasin 50-22 Layrac

Le prochain match à suivre : L’énormissime Rieumes – Valence d’Agen

F2 P5

ob_ebc819_dsc 1311
Encore un essai pour Castelsarrasin qui a mis une belle “CAC” à Layrac (photo Michel Delsol)
76693397_3050262158322530_1814943868076949504_o
Rieumes maintient son élan positif, et renverse le FCV (photo ADSCR)

Poule 6

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’à l’heure où la reprogrammation du match entre Auch et Saint-Girons agite un peu plus que le landerneau de la poule 6, les Auscitains n’ont pas placé cette future rencontre dans les meilleures dispositions comptables. Les joueurs du RCA se sont fait battre à domicile par le leader actuel, et donc toujours invaincu, Lombez-Samatan. Le temps n’a pas favorisé les grandes envolées, mais le scénario était digne d’un film Hitchcockien, avec la pénalité de la gagne tentée et réussie par Bouquet, à la 82ème minute (voir vidéo ci-dessous) ! Victoire 9-6, score digne de nos grands-parents, mais dont la portée est surtout hautement symbolique : malgré son nom, son passé son palmarès, Auch n’a pas fait peur au “voisin” du LSC qui assure ainsi leadership gersois. Le déplacement à Coarraze-Nay n’en sera que plus intéressant à suivre pour des Auscitains sûrement vexés et revanchards…

On retiendra aussi que Nafarroa a mordu la poussière (et la boue) du côté de Saint-Girons. Ce joli coup des promus ariégeois permettant aux Gersois de Lombez-Samatan de creuser l’écart avec Nafarroa et… Auch. On retiendra aussi que L’Isle-Jourdain a profité des gamelles des uns et des autres pour taper l’incruste au général après son succès en déplacement à Massabielle. Si tout va mieux pour les premiers, rien ne va plus pour des Lourdais en perdition totale. C’est plus qu’un redressement qu’il va falloir au club de Lourdes. C’est carrément en miracle maintenant. Bernadette, si tu nous entends…

On retiendra également la victoire à l’extérieur de Morlàas sur la pelouse d’Aramits-Asap, qui replace les Béarnais au cœur du classement, celle de Coarraze-Nay sur Orthez, qui place les premiers en embuscade au pied du podium et repousse les gars de Moncade dans la zone de relégation, et celle d’Hagetmau sur Astarac-Bigorre qui permet aux premiers de garder la tête hors de l’eau et aux seconds de de continuer de flotter à la surface, mais pas plus. La lutte va être acharnée pour ne pas s’asseoir sur le second strapontin de la relégation. le premier étant déjà visiblement réservé, vous l’aviez compris.

Hagetmau 25-17 Astarac Bigorre
Saint Girons 39-28 Nafarroa
Coarraze Nay 18-9 Orthez
Lourdes 13-27 L’Isle Jourdain
Aramits 18-25 Morlaàs 
Auch 6-9 Lombez Samatan 

Le prochain match à suivre : Coarraze-Nay – Auch

F2 P6

76710777_1581342055341284_1802772849883086848_o
Nafarroa, 2ème de poule, n’a pu se défaire de l’étreinte du promu. “Saint-Gi” remonte au classement… (photo Pascal Villalba)

Poule 7

Ce qu’il faut retenir, c’est que le choc des extrêmes n’aura pas apporté un once de suspense ou une lichette de divine surprise. La lanterne rouge s’est fait éteindre sur la pelouse du leader ou, dit autrement, Langon a fessé Hendaye malgré le courage et l’abnégation des Basques. Les premiers seront… les premiers et les derniers… ben toujours les derniers.

On retiendra aussi que, dans la foulée de Langon, les pensionnaires du podium que sont Peyrehorade (2e) et Floirac (3e) ont assumé leurs positions respectives en disposant respectivement de Saint-Paul-les-Dax et Gujan-Mestras. Les trois premiers l’ayant emporté avec des manières différentes : le classement est donc gelé dans ses positions. On retiendra également que Surgères est allé mordre la poussière du côté du Boucau-Tarnos. Plus que des points, Surgères perd aussi une place au général et perd encore l’occasion de jouer dans le top 3 du classement. On retiendra encore que Saint-Médard-en-Jalles s’est offert le derby de la banlieue bordelaise en l’emportant sur la pelouse de Lormont, ce qui permet aux Poudriers de recoller avec le ventre mou, mais rassurant, du classement et de dépasser… Lormont.

On retiendra enfin que Soustons s’est fait sortir de la pièce par Salles : les Landais ne pouvant rêver mieux, actuellement, à une 9e place pendant que les Girondins restent dans la course au podium.

Langon 48-14 Hendaye
Salles 22-11 Soustons
St Paul lès Dax 9-13 Peyrehorade
Boucau Tarnos 28-23 Surgères
Floirac 35-25 Gujan Mestras
Lormont 14-20 St Médard en Jalles

Le prochain match à suivre : Surgères – Floirac

F2 P7

DSC_7414
Salles a dû patienter avant de laisser exploser sa joie (photo club)

 

 

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
carmouze Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
carmouze
Invité
carmouze

une mobilisation générale est prévue le 22/12 à St Girons pour faire (re) mordre la poussière a des Gersois d’Auch qui ne ressortent pas grandis de leur esprit procédurier
Le Luc sera plein et l’objectif des lions verts annoncé
Récupérer sur le terrain les 5 points injustement enlevé.
Amis et passionnés du “vrai” rugby amateur, rendez vous au Luc le 22 décembre !!!