Fédérale 2 – Derby bouillant entre le SCT et l’EVMBO

0

Sous une météo estivale, faisant presque oublier que l’automne va pointer le bout de son nez d’ici peu, le stade Alexandre-Cueille accueillait le derby entre Tulle et Malemort pour l’ouverture du championnat de Fédérale 2. Les deux clubs, séparés par une trentaine de kilomètres, se disputent depuis plusieurs saisons le titre de deuxième club du département (derrière l’intouchable CA Brive bien sûr). L’an passé, la FFR avait déjà positionné le derby pour ouvrir le bal (victoire des Malemortois sur leur pré), les Tullistes s’inclinant au retour sur le terrain. Les joueurs de la capitale Corrézienne espéraient donc bien rectifier le tir, devant leur public, face à une équipe qui vise la qualification, désormais co-entraînée par Robert Chassagnac, ancien de la maison bleue et blanche. Tous les ingrédients étaient donc réunis pour assister à un gros choc… (Résumé et photos par Jérémy VdC)

Durant les quelques jours précédant la rencontre, comme tout bon derby, la pression était montée d’un cran entre les deux camps, l’enjeu pour chaque équipe étant de bien débuter le championnat. Si les acteurs du match ainsi que le public se recueillaient le temps de l’hommage aux disparus du SCT, le premier ruck de la partie renvoyait à un rugby lointain, avec une générale, que l’arbitre que l’arbitre sanctionnait bien sûr de jaunes pour Manczak et Tholey. Les visiteurs en profitaient pour débloquer la marque sur pénalité (0-3, 2’).

Le derby fut électrique dès les premiers instants… (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

À peine le temps de prendre ses marques sous un soleil étouffant, et les Bleu et Blanc mettaient à la faute la défense Malemortoise en sortie de touche, Noailhac égalisait (3-3, 5’). La tension, toujours palpable, générait des rucks rugueux et plusieurs plaquages jugés illicites par l’homme au sifflet. Peu avant le quart-d’heure de jeu, le SCT en profitait pour prendre l’avantage (6-3, 12’), avant que l’EVMBO ne se retrouve de nouveau en infériorité numérique pour dix minutes.

Les Tullistes, mieux rentrés dans le match, obtenaient plusieurs munitions pour scorer, mais des en-avants sur les ailes ou quelques approximations dans les rucks les empêchaient de scorer. Piqués à vif, les Noir et Jaune profitaient d’une touche sur les vingt-deux locaux pour enclencher un maul, finalement écroulé avant la ligne. Marut écopait au passage d’un carton blanc. La fin du premier acte faisait la part belle aux grandes envolées des trois-quarts de chaque camp, sans toutefois que ceux-ci ne puissent trouver la faille. Sur l’ultime action avant les citrons, le pack local combinait bien en touche, et à force de pilonnage sur la ligne, Bogveradze terminait en terre promise (11-6, 39’).

Le pilier Bogveradze, ballon en main a été très actif durant la partie (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Un break rapide pour Tulle, une fin de partie non-récompensée pour Malemort

La deuxième période partait sur les mêmes bases que la première (les échanges de coups en moins). Les locaux s’offraient de longs temps de jeu près de la ligne adverse, mais c’était bien l’EVMBO qui profitait d’une faute adverse pour refaire une partie du retour au score (11-6, 50’). Dans la foulée, visiteurs repartaient à l’assaut de l’en-but adverse, mais alors qu’une chandelle allait être tapée, le centre du SCT Rebotton contrait celle-ci, récupérait la gonfle et s’en allait plonger en coin cinquante mètres plus loin. (16-6, 52’).

L’ailier Tarif s’en va aplatir le troisième essai du SCT, synonyme de bonus (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Avec l’intensité et les conditions météorologiques présentes, la fatigue faisait son apparition autour de l’heure de jeu. Sous tension, les deux formations étaient de plus en plus pénalisées, l’arbitre sortait d’ailleurs de nouveaux cartons blancs. Tulle profitait alors de sa supériorité numérique du côté des « gros » pour combiner sur une touche au centre du terrain, avant d’écarter sur Vialle. Le capitaine du SCT perçait plein axe et trouvait le soutien sur sa gauche de Tarif, qui marque. (21-6, 60’).

Malgré plusieurs offensives, comme ici celle de Lagarde, stoppé à un mètre de la ligne, Malemort n’a pas pu refaire son retard (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Si le score ne bougeait plus par la suite, l’EVMBO s’offrait plusieurs occasions dans les derniers instants, via des percées de Faye, Tholey ou encore Lagarde, toutes infructueuses. Le coup de sifflet final délivrait les Tullistes, qui mettaient donc fin à la série de défaites dans le derby. Avec ce succès bonifié, les joueurs de Tulle attaquent de la meilleure des manières la saison, eux qui aimeraient goûter aux phases finales, et pourquoi pas retrouver la Fédérale 1 dans les années à venir. Reste désormais aux hommes du duo Astorg-Domingo à confirmer ce samedi, du côté de Saint-Junien, face à des Gantiers défaits à Bergerac (39-21). Quant à Malemort, cette défaite est synonyme d’avertissement sans frais pour une formation désireuse de jouer les premiers rôles. Gageons que l’EVMBO aura à cœur de montrer un meilleur visage pour la réception de Belves, tombeur de Sarlat dans l’autre derby de cette poule, celui du Périgord Noir.

L’EVMBO a fait parler la puissance de son pack, mais cela n’a pas suffit (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Les réactions

 Méryl Astorg (co-entraîneur du SC Tulle) : «C’est très bien de gagner ce derby ! On part sur une saison où on a encore beaucoup d’approximations, où on ne sait pas trop où on va parce qu’on n’a pas encore de match référence. La victoire est une chose, mais c’est d’être allé chercher ce bonus qui fait plaisir ! Surtout que là c’était le derby… (rires) Si on veut vraiment jouer le haut de tableau, il va falloir aller faire quelque chose à l’extérieur maintenant, et ne pas s’arrêter à la victoire d’aujourd’hui. Il y a de bonnes petites choses à retenir, notamment sur la capacité à mettre du volume de jeu et à jouer les ballons. Après on a eu quelques approximations sur les passes ou défensivement, mais son on continue sur ce tempo j’ai confiance. »

Le staff Tulliste était satisfait à l’issue du match (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Robert Chassagnac (co-entraîneur de l’EVMBO Malemort) : «On savait qu’après les victoires de Malemort sur les deux derniers affrontements contre Tulle, en face ils avaient à cœur de l’emporter, ils avaient beaucoup d’envie. On a fait plus de déchets qu’eux, ils ont été beaucoup plus dans l’avancée, ce qu’on n’a pas été capable de faire. Ils nous ont mis à la faute sans arrêt, ils mettent des points au pied et inscrivent un essai rapidement. Forcément, après on court derrière le score. Et puis ils ont ce brin de réussite qui récompense leur investissement pour leur deuxième essai… Ils font le break alors qu’on était sur une phase offensive intéressante. Tulle mérite sa victoire, ils ont le bonus en plus, donc bravo à eux. Maintenant, ça nous fait redescendre sur terre. On avait fait de bons matchs de préparation, ça nous fait relativiser. On l’a dit aux joueurs, et peut-être qu’une claque comme celle-là va nous faire du bien pour réagir ! Il va falloir se racheter contre Belvès, et je pense que tous les matchs vont être difficiles, parce que la poule me semble très homogène. On va effacer ce match-là, et retravailler durant cette semaine pour accueillir Belvès, qui est une équipe difficile à manier et qui s’est bien renforcée. Ça va être compliqué, mais on ne va pas tirer de plan sur la comète aujourd’hui. Certes, c’est une défaite cet après-midi, mais la saison est longue. »

Grise mine du côté du banc Noir et Jaune… (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Anthony Tarif (ailier du SC Tulle) : « Gagner le derby contre Malemort, ça fait toujours plaisir, surtout qu’on restait sur deux défaites contre eux la saison dernière ! La victoire, c’est bien, mais décrocher les cinq points, c’est idéal pour bien débuter la saison, il n’y a rien de mieux. On avait bien préparé ce match, on était très motivé, et c’est ce qui a fait la différence je pense. Ça paye à la fin. La semaine prochaine on va aller à Saint-Ju’, et on va essayer de ramener des points à la maison comme on dit, histoire de confirmer. »

Benoit Vialle (centre et capitaine du SC Tulle) : « C’est sûr que ça nous fait plaisir cette victoire bonifiée, surtout qu’on leur devait un petit quelque chose par rapport à nos défaites de l’année dernière… Ils nous avaient bien pris dans l’engagement, du coup cette année ça fait du bien de l’emporter à la maison contre eux ! On a mis les bons ingrédients, on avait beaucoup plus d’envie, avec ce match d’ouverture à la maison mêlé au derby. On a été sûr de nos forces, c’est ce qui a pesé durant le match. Après, oui, il y a eu des tensions, mais ce sont les joies du derby. (rires) On va vouloir rester dans la même lignée pour le prochain match, continuer à bosser, parce que rien n’est acquis. On va essayer de ramener des points, si possible, et une victoire à l’extérieur serait bien, mais on sait que gagner à Saint-Junien ce n’est jamais facile. Ils se sont équipés cette année, donc ça promet un gros match. »

Les supporters sont venus en nombre pour ce derby, avec le respect des gestes barrières pour la grande majorité (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

La feuille de match

Au Stade Alexandre-Cueille de Tulle (19) :

Sporting Club Tulliste Corrèze 21-6 EVMBO Malemort XV (mi-temps : 11-3)

Arbitre : M. ALBERTINI Guillaume (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Représentant Fédéral : M. FAURE Christian (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Environ 1000 personnes

Pour Tulle : trois essais de Bogveradze (39’), Rebotton (52’), Tarif (60’), deux pénalités de Noailhac (5’, 12’)

Carton jaune : Manczak (échange de coups, 2’)

Cartons blancs : Marut (maule écroulé, 30’), Thomasset (fautes répétées, 67’)

Pour Malemort : deux pénalités de Dironde (2’, 50’)

Carton jaune : Tholey (échange de coups, 2’)

Cartons blancs : Reynaud (fautes répétées, 15’), Geslot (fautes répétées)

SC Tulle Corrèze : Noailhac ; Carrillo, Rebotton, Vialle (cap), Tarif ; Papon (o), Roche (m) ; Amarzit, Broyde, Fressinel ; Manczak, Marut ; Bogveradze, Fernandes, Valade

Remplaçants : Truchon, Bessieres, Benchaib, Lafont, Thomasset, Geraudie, Fialip

Staff : Astorg, Domingo, Tissandier

Buteur : Noailhac (pénalités : 2/4 ; transformations : 0/3)

Noailhac a su passer deux pénalités en début de match pour mettre les siens sur les rails (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

EVMBO Malemort : Von Theobald ; Garisoain, Atayi, Manteaux (cap), Dironde ; Jacq (o), Solis (m) ; Faye, Dupuy, Estivie ; Tholey, Reynaud ; Tuncer, Pezet, Serra

Remplaçants : Yilmaz, Geslot, Redon-Sarrazy, Chanourdie, Vildieu, Lagarde, Cellier

Staff : Caisso, Chassagnac, Delfour

Buteur : Dironde (pénalités : 2/3)

Dironde a inscrit les six points de son équipe (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here