Fédérale 1 – Lombez-Samatan garde espoir… et Graulhet en ligne de mire

0

La saison 2017-2018 restera, quoiqu’il arrive comme une année à part pour Lombez-Samatan. Car à défaut de ne pouvoir aligner une équipe juniors, le club s’est vu infliger une pénalité de 8 points au départ d’un championnat particulièrement relevé. La poule 3 étant constituée de grosses écuries. A commencer par Graulhet, qui pourtant, se bat aussi pour se maintenir en fédérale 1. Avec 7 points au compteur (pénalité déduite) le LSC se devait de l’emporter pour espérer recoller sur son adversaire du jour (14 points). Seul le dernier est assuré de descendre, l’avant dernier disputera un play down. Les données étaient claires, l’enjeu aussi… (par Beud Spencer, photos José Cruz)

lombez graulhet 03 18 josé cruz (4)
Bensalla à l’origine du premier essai gersois, a encore une fois été très actif 

Le match démarre sur de bonnes bases, l’investissement est total, Roumiguie (Lombez) profite d’une pénalité pour ouvrir le score dès la 3ème minute. Les Tarnais ripostent par une pénalité de Dumont (6′, 3-3). Beaucoup de fautes de mains, ce qui met à mal les intentions de part et d’autre. Il faut dépasser le quart d’heure de jeu pour voir une action aboutir. Une action qui traverse le terrain sur sa largeur sur un coup de pied transversal du demi de mêlée gersois Bensalla, pour son ailier, devancé par son vis-à-vis, propulsé en touche. Le lancer est bien capté par les avants locaux, qui forment une “cocotte” gagnante, conclue par Bensalla, essai transformé par Roumiguie (10-3). Dans la foulée, l’ailier de Lombez, Pedussau, plaque un joueur en l’air (sans gravité) et reçoit un carton jaune (19′).

lombez graulhet 03 18 josé cruz (6)
Le plaquage en l’air sanctionné d’un carton jaune

Les Tarnais profitent de cet avantage numérique pour recoller au tableau d’affichage sur une nouvelle pénalité de Dumont (21′, 10-6). Cela va provoquer une belle étincelle graulhétoise : un contre est bien emmené par les lignes arrières et conclu par Tachat. Essai transformé par Dumont, Graulhet prend l’avantage au score (10-13). Les Gersois reviennent à quinze et c’est au tour de Barthélémy (Graulhet) de prendre un carton blanc. Lombez va en profiter pour égaliser sur une pénalité de Roumiguie (35′, 13-13), qui redonne l’avantage au LSC juste avant la pause (16-13)

Ce petit plus de Lombez-Samatan qui fait la différence…

Au retour des vestiaires, les visiteurs égalisent grâce à l’inévitable Dumont (46′, 16-16). On assiste à un match d’un très bon niveau, et le public, venu en masse, se régale. Le jeu est plaisant, il y a du rythme, beaucoup d’occasions d’un côté comme de l’autre. la tension est palpable mais le match reste correct. L’éclair viendra finalement de Cortes (Lombez), qui passera la ligne d’en-but et offrir ce qui sera l’essai de la gagne. Roumiguie transforme (23-16, 65ème). Jusqu’à la fin de la rencontre, Graulhet donnera tout pour marquer à nouveau mais devra se contenter d’un bonus défensif (certes important). Oui, le ciel était rouge et blanc dimanche…

Si les Gersois (11 points) restent bons derniers de cette poule 3 de Fédérale 1, ils se sont néanmoins rapprochés de leurs adversaires du jour (14 points), le tout avec un match en moins. C’est dire si la course au maintien devrait nous tenir en haleine jusqu’à la fin de l’exercice. La route sera encore longue et ardue pour les deux clubs. A commencer par ce dimanche, lors de la prochaine journée, les Graulhetois recevront le leader blagnacais alors que les Gersois se rendront à Trélissac, troisième de la poule.

lombez graulhet 03 18 josé cruz (1)
Lombez peut continuer à y croire

Les réactions

Alexandre Breuils (co-entraîneur Lombez): “On est encore en vie, si c’est ça le maintien en fédérale 1, c’est un sacré niveau. Il fallait gagner par tous les moyens, nous avons un effectif faible par rapport aux autres équipes mais nous sommes riches de valeurs, et nous sommes riches de travail. Nous avons depuis deux mois un état d’esprit irréprochable, les joueurs ont pris conscience du potentiel et des capacités qu’ils avaient pour être à ce niveau.”

Maxime Dachary (capitaine Lombez): “Nous n’avons rien lâché, nous nous sommes pris en main à la trêve, pourtant, ce n’était pas facile. Graulhet a poussé sur la fin, nous nous sommes relâchés dans les cinq dernières minutes, mais on a tenu.”

Jean Marc Aué (entraîneur Graulhet) :  “Il a manqué en seconde période de produire plus de jeu. On est tombés dans un faux rythme, on n’a pas déplacé le ballon ni mis beaucoup de vitesse. On se contentera donc d’un point défensif mais je pense qu’il y avait mieux à faire. Je ne suis pas satisfait de la seconde période.”

Olivier Regnier (capitaine Graulhet):  “On savait que ce déplacement serait difficile. Nous avons joué Lavaur la semaine dernière, et on y a laissé beaucoup de forces dans ce derby. Nous n’avons pas mis en place notre jeu, qui ressemble un peu à celui de Lombez. Nous avons perdu quelques ballons sur la conquête en plus, du coup, il faudra s’accrocher jusqu’au bout.”

lombez graulhet 03 18 josé cruz (2)
Roumiguie dans ses oeuvres…

 

Les compositions

Lombez/Samatan: Salvat, Raynier, Bellier, Renaud, Dachary, Nonnon, Salis, Sicard, Bensalla, Lauvernet, Darrieux, Dilhan, Roumiguie, Pedussaud, Soulisse, Maris, Bertrand, Lavigne, Peres, Cortes, Rousse, Sans, Janicot

Graulhet: Gouveia, Bueno, Lagikula, Regnier, Garcia-Harmatiuk, Montels, Tachat, Roques, Chateauraynaud, Dumont, Poujol, Montbroussous, Paulin, Barthelemy, Terme, Dupuy, Martinet, Vaton, Pauthe, Weersma, Montbroussous, Nasso, Botha

lombez graulhet 03 18 josé cruz (3)
Guillaume Terme navigue dans la défense du LSC, mais ne parviendra pas à trouver la faille. La fin de saison sera tendue jusqu’au bout pour les deux équipes (photos José Cruz)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here