Fédérale 1 – Lavaur prend une option, Valence d’Agen prend rendez-vous

0

Avec l’application du classement national, Lavaur terminant à la 10ème place, a retrouvé pour les 1/8èmes de finale le 7ème, qui n’était autre qu’un club de la poule 3 déjà rencontré deux fois cette saison : Valence d’Agen. Un duel annoncé comme indécis entre deux équipes d’égales valeurs… (résumé par Fidel HopHost, photos par Richard Schittenhelm)

asv valence   Auvergnas
Auvergnas marque à l’heure de jeu pour Lavaur (photo RS)

Lavaur a connu bien des malheurs dans cette rencontre, et même avant, avec le forfait de dernière minute de Gaétan Avizou Puis lors de la première période, avec la sortie sur blessure du percutant Nicolas Clergue, touché au genou et de son capitaine Yann Marsoni, dont une épaule déjà meurtrie n’aura pas tenu le choc. Ajouter à ces événements, le fait de jouer contre le vent en première mi-temps et vous comprendrez que les tarnais aient connu les pires difficultés à voir le jour durant cette période. Si les Valenciens dominaient, et marquaient le premier essai du jour au quart d’heure, c’était ensuite sans réellement inquiéter une défense vauréenne plutôt à son avantage. Le score à la pause était de 8-10, un moindre mal pour les Tarnais donc.

Le mauvais sort continuait à s’acharner sur ces derniers, Baptiste Hecker l’un des meilleurs marqueurs d’essais la saison dernière, touché aux adducteurs, devait en effet céder sa place à la pause au jeune Grégory Hallinger.

Lavaur déroule en seconde période, avec le vent…

Loin de se laisser abattre, Lavaur montrait même des capacités mentales et physiques qui allaient mettre à mal et user une équipe de Valence pourtant réputée pour sa solidité défensive. C’est tout d’abord Gillen Queheille, qui après une course et un slalom effréné de près de 80 mètres, redonnait l’avantage à ses couleurs d’entrée. Sur les rares incursions des Tarn et Garonnais, ils entretenaient l’espoir d’un score favorable pour la rencontre retour jusqu’aux dix dernières minutes (22-18). Les avants vauréens parfois en difficulté allaient alors faire une différence qui pourrait s’avérer cruciale. Un pilonnage en règle, suivi d’un jeu déployé au large, permettait tout d’abord à Antony Migayrou d’aggraver la marque, avant que Benjamin Norkowski ne marque l’essai synonyme de bonus offensif à la dernière seconde.

Si l’ASV Lavaur ressort grandi de cette confrontation, dont l’enjeu n’a pas tué le jeu, avec 7 essais à la clé, Valence d’Agen n’aura pas démérité et bien que le score soit en faveur des Tarnais, il faudra compter sur leurs voisins de département, revanchards, pour la rencontre retour…

asv_valence_agen_huitième_13mai2018 (369)
Les Vauréens exultent, ils viennent de faire le break en fin de partie (photo RS)

Réactions

Alexandre Albouy (Entraîneur des trois-quarts Lavaur) : “Aujourd’hui nous pouvons être fiers de la performance collective face à un adversaire redoutable. Malgré les blessures de joueurs cadres, le groupe tout entier a su réagir et s’offrir cette importante victoire. Ce qui m’a particulièrement fait plaisir aujourd’hui, c’est le respect des consignes et l’application du travail de toute la semaine durant la rencontre. Malgré cette victoire bonifiée, rien n’est acquis et il faudra montrer la même détermination dimanche à Valence”.

Valentin Mouysset (Demi d’ouverture de Lavaur) : “On savait que Valence d’Agen était une grosse équipe et qu’elle nous poserait pas mal de problèmes. Contre le vent en première mi-temps, nous avons été mis en difficulté, mais nous avons globalement bien défendu. En seconde période, les avants ont fait un gros boulot notamment sur des ballons portés que nous avons réussi à bonifier en créant des situations de surnombre. Même s’il s’agit d’une belle victoire, rien n’est fait, n’oublions pas que la saison dernière, nous avons connu des difficultés lors du match retour à Bobigny avec un avantage quasi similaire.”

Olivier Laurent (entraîneur Valence d’Agen) : On fait ce qu’il faut pendant une heure, mais après , ça se joue sur des détails. Avec le vent de face, on n’a pas su aller jouer chez eux. On prend des points, trop, en fin de match, mais nous ne sommes qu’à la mi-temps de notre huitième.”


La feuille de match

Lavaur – Valence d’Agen 34-18 – (Mi-temps 8-10).
Arbitre : Jaouad Marboh (comité de Provence)

LAVAUR : 15.Sirven 14.Migayrou, 13.Hecker, 12.Lenfant, 11.Norkowski ; 10. Mouysset, 9.Queheille; 7.Lane, 8.Maciotta, 6.Clergue; 5. Marsoni (cap), 4.Falga; 3.Bertrand, 2.Galy, 1. Taumoepau
Remplaçants : 16. Trassoudaine, 17.Grolleau, 18.Gauthier, 19.Potente, 20. Auvergnas, 21.Hallinger, 22 Lasme, 23. Burtila

Les points : 5 E : 40+1″ et 73″ Migayrou ; 43″ Queheille ; 58″ Auvergnas ; 80″+2 Norkowski – 3 T : Queheille (2) – Mouysset – 1 P : 6″ : Queheille

VALENCE D’AGEN : 15 Minguillou ; 14 Lecareux.,13.Lacombe, 12 Bouyxou., 11 Deschamps. : 10 Borderies , 9. Dulay ; 7 Verdy. , 8. Van Wyk , 6. Lescout ; 5. Aisake , 4. Deltour ; 3. >Margveliani , 2. Khanfous , 1. Hernandes
Remplaçants :, 16. Gaston, 17. Nerocan ; 18. Salse ; 19.Delcus, 20.Nassik ; 21. Henric ; 22. Sicard; 23. Taea

Les points : 2 E : 21″ Van Wyk ; 68″ Dulay – 1 T : Bouyxou – 2 P : 31″ et 51″ Bouyxou

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here