Fédérale 1 – En battant Hyères, Castanet croit encore en l’avenir

0

Castanet, bon dernier de cette poule 2 avec une seule victoire et 1 point de bonus défensif dans son escarcelle, ne compte que trois points de retard sur le 11e Mazamet, mais surtout 13 sur Céret, premier non relégable. Mathématiquement, tout est faisable pour éviter la descente, à condition de ne plus se rater, tout en espérant quelques résultats favorables des candidats à la descente que sont Lavaur, Céret Mazamet voire Châteaurenard. A contrario, Hyères Carqueiranne La Crau, regarde vers le haut du tableau et veut consolider cette 6ème place tant convoitée, notamment par Bedarrides 7e à quelques longueurs derrière. Autant dire que les visiteurs du jour se déplaçaient avec des ambitions légitimes… (résumé et photos par GR Vin)

IMG_0012
La mêlée symbole du bras de fer entre les deux équipes ce dimanche
IMG_0009
Dubie a bien pris les choses en main

Dans ce contexte, ce sont les visiteurs qui prennent les choses en main et qui proposent pas mal de jeu. Les avants procurent quelques munitions à des trois quarts plein de bonnes intentions. Castanet bien organisé en défense, annihile toutes les tentatives. Mieux, sur sa première incursion dans le camp adverse, l’Avenir ouvre le score par son maître buteur Folliot, qui récidive très vite, vent dans le dos, des 45m en coin, pour donner un avantage de six points assez inespéré dans ce premier quart d’heure. Carqueiranne quelque peu dépité, mais nullement inquiet, fait donner les gros, et après plusieurs temps de jeu sous les poteaux, revient à la marque. Tripier s’échappant du regroupement pour le premier essai facilement transformé par Albert (6-7). Folliot, toujours aussi précis, trouvait la mire à deux reprises (12-7). A l’inverse Viard, qui avait remplacé Albert, touché à l’avant-bras, laissait en route une belle occasion de réduire le score. Mais le fait de jeu de ce premier acte était malheureusement la grave blessure de l’ouvreur local Chantacle, victime d’une fracture du tibia sur un duel au sol (voir article)

IMG_0025
Rémy Chantacle a lancé quelques offensives avant son accident…
IMG_0039
Nowicki a dominé la touche

Vent dans le dos cette fois, et après un intermède sûrement bienfaiteur dans les vestiaires, les visiteurs ne tardent pas à remettre les choses dans le bon ordre. Une touche dans les 22m, un ballon porté qui n’en finit pas et une décision qui ne se fait pas attendre : Essai de pénalité (12-14). Folliot répond au pied et redonne 1 point d’avance, puis 4 (18-14). Castanet, bousculé en mêlée, fait le dos rond et extrait les ballons très vite, ce qui permet de lancer quelques attaques. Sur l’une d’elles, Puertas se fait la belle mais ne parvient pas à conclure. Castanet pousse, revient dans les 22m, bénéficie d’une touche, puis d’une mêlée en supériorité numérique, pilonne la ligne adverse mais ne parvient pas à scorer.

IMG_0111
Castanet pilonne mais…
IMG_0075
Lopez précieux en touche mais aussi dans le jeu

On pense à ce moment-là que sa chance est passée. Car rapidement, les visiteurs reviennent à un tout petit point sur pénalité (18-17). Castanet ne cède pas, la troisième ligne défend becs et ongles et à huit minutes de la fin, Maître Folliot, nullement ennuyé par le vent, redonne un petit bol d’air avec une 7ème réussite sur pénalité (21-17). Les dernières minutes sont tendues, la domination est visiteuse, mais Lopez vole un ballon en touche qui vaut de l’or. S’en suit une série de pick and go en attendant le gong, mais finalement un jeu au pied redonne une munition à l’adversaire. Le ballon porté suivant terminait sa course dans l’embut sous un amas de joueurs. Les maillots rouges étaient dessous et l’arbitre… renvoyait tout le monde à la douche. Castanet libéré, exultait, les joueurs de Hyères-Carqueiranne eux, comprenaient bien vite qu’ils étaient passés à côté.

IMG_0186
Dernière occasion pour les visiteurs…
IMG_0193
C’est fini, Castanet laisse éclater sa joie

Les joueurs : A Castanet le groupe est forcément à englober dans les éloges compte tenu de son abnégation. Folliot avec un 100% au pied, est l’artisan de cette belle victoire et il est à féliciter. Au RCHCC : L’arrière Bouchon est un danger permanent, Nowicki a plané sur la touche avec Charlier qui a quand même beaucoup parlé à l’arbitre.


Les réactions 

IMG_0147
Même inquiétude sur les bancs : ici Sidobre, San Vicente, et Le Corvec

Julien Sidobre, entraîneur Castanet : C’est une victoire qui vient un peu tard dans la saison. Mais on avait dit aux joueurs de s’envoyer comme des malades, ce qu’ils ont fait. Ils avaient à cœur de défendre le maillot et après la blessure de notre 10 (Chantacle) ils se sont sublimés pour gagner. Après ça fait du bien cette victoire, mais on n’est pas champion du monde, on joue encore le maintien et on va le jouer à fond comme on se l’est dit. On va tenter d’être opportuniste et d’aller chercher des points. Cette victoire valide quand même tout le travail qui a été fait. Même si on n’est pas tombé sur la vraie équipe de Carqueiranne, nous, on était prêt à les recevoir comme on reçoit tout le monde.

Stéphane Aureille, co-entraîneur RCHCC : On a vu une équipe de Castanet hyper généreuse avec beaucoup d’envie, proposant des choses simples. Castanet mérite largement sa victoire. On a été dominateurs devant mais pas précis, inconstant, du jeu dans notre camp en première mi-temps alors qu’il fallait sortir au pied. Eux, l’ont bien fait et en plus ils font 100% au pied, ça fait la différence. Sur la dernière action ce n’est pas assez net pour que l’arbitre accorde l’essai, on n’a pas été capable de bien concrétiser. On a fait un piètre match. Trop restrictif dans notre jeu, on n’a pas fait un seul lancement correct. L’objectif c’est toujours la qualif… c’est toujours possible mais ça va être difficile, déjà avec la réception de Narbonne, un match qui peut faire basculer d’un côté ou de l’autre.

Aldric Folliot buteur de Castanet, monsieur 100% : J’ai mis les points oui, mais les fautes c’est l’équipe que se les ai procurées. J’ai récompensé ces efforts voilà, je ne suis pas l’homme du match, c’est l’équipe qu’il faut féliciter. Très fier car aujourd’hui il n’y a eu aucun raté de la 1ère à la 80e. On a été présent, on les a accrochés, c’est une équipe joueuse même s’ils sont très costaud devant. Ils ont essayé d’envoyer du jeu et je pense qu’ils se sont trompés là-dessus. Très content, car grosse solidarité, on a répondu avec de l’envie et de l’abnégation. C’est le caractère de cette équipe même si on ne l’a pas trop remarqué cette saison. On n’a jamais rien lâché, on a toujours essayé de mettre du jeu et aujourd’hui on est récompensés. L’espoir fait vivre, et on est toujours là, on va continuer dans ce sens.

IMG_0052
Folliot s’est distingué au pied mais à la main aussi

Eric San Vicente, co-entraîneur Castanet : Ça fait du bien, mais ma première pensée va à Rémi Chantacle qui s’est gravement blessé. C’est un gros pépin pour lui d’abord et après dans le groupe, il nous manquera, c’est sûr. C’est quelqu’un que l’on attendait depuis longtemps, qui est parfait dans le jeu et dans l’esprit. Mais c’est vraiment à lui que je veux penser en premier et après pour le groupe car c’est un groupe travailleur. Il faut savoir que notre dernière victoire date du 26 janvier, on a repris le 22 juillet et depuis ce temps, le groupe n’a pas lâché et s’est entraîné. On n’a que 2 victoires et un point de bonus à Nîmes qui ne nous satisfait pas, mais on fait avec nos moyens. Cette victoire vient récompenser les joueurs, car ce sont eux qui travaillent et rien que pour ça, c’est vraiment très bien.

Anthony Viard, capitaine RCHCC : On a manqué de réalisme et de lucidité. C’est une grosse désillusion pour nous. On venait vraiment pour ramener des points d’ici et ce n’est pas le bonus défensif qui est en mesure de nous satisfaire. Pour garder cette 6e place qualificative ça va être très dur jusqu’à la fin de la saison. Castanet a vraiment joué avec les tripes. Nous, on a fait beaucoup de fautes et on a été beaucoup pénalisé. On n’a pas su garder un cap, pas assez productif, pas assez de pragmatisme, pas assez de lucidité, trop d’énervement, trop d’excitation aussi, on n’a pas su canaliser notre énergie. Voilà, c’est décevant, mais on devra se racheter avec la réception de Narbonne au prochain match.

IMG_0060
Stéphane Aureille entraîneur RCHCC, le masque des mauvais jours

Feuille de match
Castanet – Hyères Carqueiranne : 21-17 (Mi-temps : 12 – 7)

Arbitre : Munier Benoit (Drome) Vivien Boris Payet Pascal – Spectateurs : 400 environ

Vainqueurs : 7P Folliot (12, 15, 29, 34, 47, 72, 75)

Carton jaune : Chantacle (19) Odisharia (42) Dedieu (82)

Vaincus : 2E Tripier (20) De Pénalité (42) 1T Albert 20) 1P Viard (62)

Carton jaune : Sana (47) Colati (57)

Evolution du score : 3-0, 6-0, 6-7, 9-7, 12-7 / 12-14, 15-14, 18-14, 18-17, 21-17

Castanet : Denjean, Puertas, Gadea, Folliot, Sabathier (o) Chantacle, (m) Verdier, Abescat, Nakobukobua, Dedieu (cap), Mordier, Lopez, Belmat, Laffont, Odisharia

Sur le banc : Yzabel, Sahin, Serasse, Genoyer, Manent, Guerrier, Barat, Dikal

Carqueiranne : Bouchon, Fanto, Dumez, Suka, Sana, (o) Albert, (m) Dubie, Ormea, Nowicki, Munoz, Nouhail, Charlier (cap), Burtila, Tripier, Calais

Sur le banc : Papalia, Colati, Varo, Beaumont, Marchini, Viard, Cordoer, Max

IMG_0081
Les espaces sot restés très serrés ici Nakobukobua retenu par Nouhail Abescat Dedieu Verdier sont là
IMG_0158
Combat debout Laffont et Folliot face à Suka et Fanto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here