Fédérale 1 – Blagnac met Saint-Sulpice sur Lèze à la raison

0

En octobre dernier, sous un franc soleil lors du match aller, Saint-Sulpice s’était incliné, les armes à la main, contre Blagnac (13-19, voir l’article). Le derby de la Haute-Garonne, âpre, avait laissé des traces, et s’était terminé à 14 contre 14. On imaginait que le retour serait du même niveau, sauf pour les conditions de jeu… (par Beud Spencer – Photos Patrick Crasnier)

BSCR ST SULPICE 1
Blagnac poursuit sa course en tête de la poule (photo P. Crasnier)

L’USSS a démontré ses valeurs, comme chaque week-end, avec dans ses rangs un ancien pensionnaire du Ramier, Serge Jouve, qui a traversé la rencontre et sa préparation, en pensant sûrement aux grands moments passés avec le BSCR. Mais Saint-Sulpice a dû baisser pavillon face à plus fort que lui. 1 essai au bout de dix minutes, un autre à l’heure de jeu, Ducousso qui a meublé le score entre-temps, voilà comment Blagnac a concrétisé une main-mise sur le jeu et le ballon. 11-0 à la pause, 21-5 à la fin du match (Saint-Sulpice marquant un essai à la 73ème), le leader n’a pas tremblé, mais a fait le boulot. Pas de bonus offensif à la clé, mais était-ce vraiment l’objectif ? Pas sûr. La réception de Valence d’Agen dès dimanche était déjà dans toutes les têtes. La grave blessure de Romain Manas aussi, puisque le malheureux s’est fait les croisés (voir article de lundi)

“Saint-Sul” de son côté, a joué avec ses armes, et ses valeurs. Exempt ce dimanche, le groupe, qui reste au dessus de la ligne de flottaison, observera à distance Lombez-Rodez et Castanet-Graulhet, pour savoir s’il faut encore regarder avec crainte dans les rétroviseurs, afin d’assurrer le maintien. La marge de manoeuvre est conséquente, mais le niveau de cette poule 3 aussi…

BSCR ST SULPICE 4
Le BSCR à la manoeuvre

Les réactions

Serge Jouve (Troisième ligne, Saint Sulpice): “C’était un match forcément un peu spécial pour ma part. Blagnac a mis beaucoup de volume de jeu. Notre prestation a été à l’image de notre semaine d’entrainement. Ça a été compliqué de se préparer correctement à cause des intempéries. On s’est néanmoins battus avec nos armes.”

Damien Denechaud (Entraîneur de Saint Sulpice): “Blagnac mérite sa victoire. Nous n’avons pas été capables de garder le ballon sur nos temps forts. Après, nous avions fait tourner l’effectif, il nous reste des échéances bien plus importantes que le match de Blagnac qui est une grosse écurie de la poule.” 

Matthieu Vachon (capitaine de Blagnac) : “Nous avons eu du mal à mettre notre jeu en place à cause des conditions. La bonne défense de Saint-Sulpice et le terrain difficile ne nous ont pas permis de mettre du rythme. Cette victoire fait du bien mais ce que nous retenons surtout, c’est la blessure de Romain Manas. Nous n’avons même pas fêté la victoire.Nous pensons fortement à lui et nous comptons l’épauler dans cette épreuve.”

Eric Escribano (Entraîneur, Blagnac): “On souhaitait une victoire avant tout, c’est chose faite. Nous avons joué une équipe de Saint Sulpice très accrocheuse, qui était bien en place défensivement. Mais nous sommes tristes pour Romain Manas qui se fait les croisés. Il ne faut pas oublier que dans tous les cas, à chaque match ou entraînement, le risque de blessure existe. On pense à lui”

Razlan Ilisescu (Troisième ligne, Blagnac): “Les conditions étaient difficiles. Sur certaines parties du terrain, nous n’avions pas d’appuis. Ce n’est pas un match qui restera dans les annales, mais c’était un match piège, qu’il fallait gagner. C’est chose faite, même si Saint Sulpice était bien en place défensivement. Il fallait être patient, nous l’avons été et ça nous a souri.”

BSCR ST SULPICE 3
Les offensives blagnacaises se sont heurtées à la défense acharnée saint-sulpicienne, qui n’aura craquée qu’à deux reprises (photo Patrick Crasnier)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here