Décalé : les solutions les plus insolites pour lutter contre les… maillots rétrécissants

0

Enfin, il y a les originaux, les inattendus, les improbables aussi, qui ont surpris par une audace sans limite. Au programme : chariot pharmacie, pneus, aspirateur, boucliers, appareil de muscu, un planchot (!) et même… un « caddy » !

Pierre Lopez demi de mêlé buteur de l’équipe réserve 20 ans très proche de ses avants surtout niveau poids et avec un GROS talent

talonneur Thibault Poussines alias Poupou de Peyriac de mer

70623850_2480003025554495_8420972163418292224_n

53067830_1753469421420380_7653917877963063296_n

Club d'Athis Mons dans le 91 1er série merci max

8 de Pouyastruc

75061074_503032323617214_6214012585692364800_n

 

Au final, si l’on espère que cette épidémie sera bientôt endiguée, c’est parce que plusieurs clubs n’ont pas hésité à passer aux tests… humains. Des ouvreurs (encore eux) mais aussi des demis de mêlée (si, si, même eux) dépourvus de sensibilité, ont demandé à leurs plus solides des gros, de porter leur maillot le temps nécessaire pour étirer le tissu réfractaire…

À Villeneuve du pareage vu qu’on est pas équipé pour étirer les maillots, on demande aux piliers de les mettre un petit quart d’heure avant le match (2)

À Villeneuve du pareage vu qu’on est pas équipé pour étirer les maillots, on demande aux piliers de les mettre un petit quart d’heure avant le match (1)

78217567_3167567319925520_5501176421193613312_n


Dernière minute : il semblerait que les lavages à  60 et 90° soient mis hors de cause. Les repas d’avant match à base de pâtes-poulet aussi. En revanche, les nouveaux textiles des équipementiers restent toujours dans le collimateur des piliers, et plus encore. Tout le monde espère un retour à la normale pour la rentrée prochaine. Même les arbitres !

Les arbitres de la Ligue Occitanie sont aussi impactés des maillots rétrécissant
Quelque chose nous dit que l’on entendra parler des maillots rétrécissants à la reprise…

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here